Et pendant ce temps-là, Tuilagi…

0

La semaine dernière, nous avions mis en lumière les charges toujours dévastatrices d’Henry Tuilagi sous les couleurs de La Salanque. Le surpuisant samoan, même quadra, crée encore des brèches, tant il peut monopoliser plusieurs défenseurs. Mazamet peut encore en témoigner depuis dimanche dernier. Certaines personnes ont manifesté dans leurs commentaires de la semaine dernière leur inquiétude pour la santé de joueurs. Le risque zéro n’existe pas, c’est pourquoi ils s’entraînent régulièrement et sont préparés sérieusement à ce genre de choc. Aussi, et parce que le rugby est aussi une belle histoire d’hommes, nous souhaitions diffuser une photo qui résume bien l’esprit rugby malgré tout. Le combat avant, et le respect ensuite. Car Tuilagi monopolise aussi l’attention après le match, et chacun se plait à immortaliser cette rencontre “hors-normes”…

tuilagi

L'Isle-Jourdain a aussi eu droit à quelques charges Tuilaguesques (photos Christian Farmer) Tuilagi
L’Isle-Jourdain a aussi eu droit à quelques charges Tuilaguesques (photos Christian Farmer)
tuilagi charge (4)
“Voilà ce qui arrive quand on ne prend pas ce phénomène comme il faut” nous a expliqué Yoan Mazières. Le n°12 de Saverdun a quelque peu décollé à l’impact (photo Jp Gary)
tuilagi mazamet salanque gonzalez
“Un moment de tendresse dans ce match âpre” voilà comment Nicolas Marvielle (avec le casque) définit sa rencontre avec Henry (photo Serge Gonzalez)
Après le combat, le réconfort, et de beaux sourires (photo Serge Gonzalez) Tuilagi mazamet
Après le combat, le réconfort donc, et de beaux sourires (photo Serge Gonzalez)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here