Esprit rugby : tout le PAC derrière Mickael Di Maccio

0

Mickael Di Maccio a découvert le rugby à Revel, avant de rejoindre Puylaurens, dans le Tarn, où il fera ses gammes dès 9 ans jusqu’à ses premières années séniors. Après un crochet par Sor Agout et Labruguière, clubs voisins, il est revenu au PAC (Puylaurens Athlétic Club) en 2016, pour ne plus jamais quitter son club de coeur. A 32 ans, il était prêt à disputer une dernière saison en rouge et noir. Mais lors d’un match de préparation, à Bassin Sud Minervois samedi dernier, l’ouvreur s’est gravement blessé à la cheville…

Immobilisé et plâtré, le chirurgien a pu l’ausculter en début de semaine. Son verdict a été sans appel : arrêt définitif du rugby. Mickael Di Maccio ne s’attendait évidemment pas à pareille sentence, et doit désormais digérer ce coup du sort terrible pour celui qui s’était démené pour redonner vie à ce club, en compagnie de son copain Sylvain, actuel capitaine de Puylaurens. Ce dernier nous confie : « Il va lui falloir du temps pour se remettre de cette mauvaise nouvelle, arrêter le rugby de la sorte, il ne l’avait pas programmé. Mais nul doute qu’il reviendra nous voir, et peut-être même de reprendre un rôle de coach. D’ici là, qu’il sache que nous aurons une grosse pensée pour lui pour entamer ce championnat. » 

Nous lui souhaitons également un prompt rétablissement.

78059183_782694702158380_4780103986889883648_n
(©photo Serge Gonzalez)
73409214_10157591177118320_2706251840873299968_n
(©photos Christophe Fabriès)
74532297_10157591188098320_7720805671406403584_n
A croire que les Mickael, qu’ils s’appellent Jordan ou Di Maccio, tirent la langue en jouant

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here