Dernière minute : Montesquieu en passe de refuser la montée en fédérale 3 ?

3

On peut être vice champion territorial, auteur d’une grande saison en honneur, promu en fédérale 3 et ne pas savoir de quoi son avenir proche sera fait. La preuve avec Montesquieu, qui face à de nombreux départs de joueurs cadres, est non seulement en passe de refuser la montée en fédérale 3, mais pas certain d’évoluer au plus haut niveau régional en septembre…

léguevin montesquieu (1)
Montesquieu s’était ouvert les portes de la fédérale 3 en s’imposant notamment à Léguevin. Les portes sont en train de se refermer (photo RugbyAmateur.fr)

Jean-Louis Inard, le président de l’ASM, nous a bien confirmé que la situation était particulièrement incertaine : “On a envoyé un courrier auprès de la fédération oui, pour exprimer nos doutes quant à notre capacité d’honorer cette montée en fédérale 3. Des joueurs ont quitté le club alors que ce n’était pas prévu. Au fur et à mesure que je recevais les demandes de mutations, j’ai compris que ce serait très compliqué. On avait pourtant fait une réunion il y a plusieurs semaines pour savoir qui continuait ou pas, et appréhender au mieux cette montée en fédérale 3. Et voilà où nous en sommes aujourd’hui”.

inard jean louis montesquieu
Jean-Louis Inard 

Non content de ne pas disputer le championnat de fédérale 3, il est peut être question que Montesquieu évolue même en promotion honneur à la rentrée prochaine. “La réponse de la FFR est claire”, nous a indiqué le président “compte tenu des engagements nécessaires pour jouer en Honneur, si on refuse la montée en fédérale 3, on peut tout à fait nous rétrograder. Mais nous n’en sommes pas là, il y a une dernière réunion prévue dans une dizaine de jours, et on sera fixé à ce moment-là”.

Jean-Louis Inard ne cache pas sa déception, mais reste combatif. Selon nos informations, il peut compter sur un noyau dur de joueurs qui se sont engagés à rester au club, quoiqu’il arrive. Les entraîneurs en feraient de même, une double bonne nouvelle, rassurante. Mais à l’heure de l’incertitude, le président ne pouvait s’empêcher de pointer du doigt certaines pratiques et certaines sommes d’argent proposées aux joueurs. Un sujet qui fait grandement débat dans notre rugby amateur. Un de plus…

3 Commentaires

  1. Le ver consomme petit à petit le rugby des village ou l’amateurisme devrait être ROI ce qui n’est pas le cas partout . Monsieur Inard je comprends très bien que c’est dur de s’accrocher mais il vous faut persévérer avec votre équipe de BENEVOLES

  2. voila comment le rugby de village évolue tous est lier a l’argent certains club se permette de faire des offres faramineuse a des joueurs alors qu’il non pas les moyens financiers de le faire et a mi saison on ne peu plus honorer !!! voila comment on déstabilise un club qui durant des années s’investit sur la formation des jeunes . je pense que l’on devrais sanctionner ce genre de comportement abusif !!!! Mr INARD je vous souhaite beaucoup de courage a vous et votre équipe dirigeante pour la saison a venir

    • L’essentiel est de garder son âme, je préfère l’ASM en promotion honneur ou honneur et espérer pouvoir jouer les phases finales régulièrement plutôt que perdre tous les dimanches et risquer un forfait général.
      Quant aux joueurs le groupe champion de France en 2011 est resté fidèle au club, il est aussi normal qu’une certaine usure se fasse ressentir.
      Après une décennie de résultats exceptionnels, il faudra certainement passer par quelques saisons plus difficiles, seul compte au final la formation des jeunes : c’est uniquement sur ce critère qu’on juge un grand “club” sur la durée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here