Décalé : les maffrés du week-end

0

Ils ont joué…de malchance, se sont blessés, plus ou moins sérieusement, mais ils gardent une bonne humeur en toutes circonstances. Ils ont joué et fait une belle cagade, ils sont réunis ici. Voici les Maffrés et les Cagolins du week-end…

Antonin Regourd s’est quelque peu fait mâché le nez, après une rencontre avec la tête de son ouvreur, et donc une belle ouverture…nasale. Son compère de jeu au Levézou Ségala, JB Vidal, s’est quant à lui, offert un petit bobo à l’oeil. Ce qui ne les a pas empêchés de fêter la belle victoire contre Lannemezan avec le sourire. Et quelques moqueries de leurs coéquipiers…

Nos maffrés : JB Vidal (paupière) et Antonin Regourd (pif)

selfie lsa qui ont battu lannemzan


 

Benjamin Roquebert, le Bastareaud de Saint-Sulpice sur Lèze, a encore eu le bon pied-bon oeil dimanche dernier en contribuant à la victoire de son équipe contre Rodez. Mais la fin de match contre les Aveyronnais lui a laissé un souvenir qui ne le fait même pas…sourciller.

29103718_10213420931776591_2446991624723496960_o


 

A Lombez-Samatan, quand il y a un blessé, on se montre solidaire, surtout quand il s’agit du Prince Raynier… A moins que ce ne soit juste pour se moquer de son oeil fermé peut être ? Non, ce n’est pas possible en fait. Mais ça reste un joli geste et surtout un beau clin d’oeil pour le concerné.

DSC01150


 

L’arcade de Baptiste Laffont (Lavelanet) n’a pas été épargné non plus. Heureusement qu’il pouvait compter sur des soutiens de poids.

baptiste laffont lavelanet
(©photo Magali Pascal)

Gaël Lavergne a le sourire. On le comprend, son équipe de Montans a renoué avec le succès (contre Puygouzon). Mais le troisième ligne aile a payé de sa personne malgré tout. Il avait l’oeil du tigre au moment de l’apéro.

28928863_1842574745786659_599537116_o


 

Jérôme PASIN (Rieumes) victime d’une fracture acromio-claviculaire a rapidement pris ses marques pour tout gérer de la main gauche. On lui souhaite un prompt rétablissement, tout en sagesse.

IMG_0445


 

Quand on met la tête où il ne faut pas, il peut arriver des bricoles. Quentin Pointud (Blagnac), frère de vous savez qui, l’a appris à ses dépens dimanche contre Bagnères. Pas de quoi pour autant lui enlever le sourire, vous l’aurez remarqué par vous-même.

pointud blagnac


 

Malgré l’intervention de “Tach”, le soigneur de Castelsarrasin, l’arbitre de champ, M. Olivier Benoit, blessé, n’a pu reprendre le sifflet, lors de la rencontre face à Tournefeuille. Mais comme il y avait 3 arbitres officiels, l’un d’eux est passé au centre (Olivier Dubouch) et c’est l’arbitre de la réserve (Cédric Py), très jeune, qui s’est rechangé en vitesse pour assurer la fin du match. Il peut y avoir des maffrés chez les arbitres, mais on le voit, ils sont bien organisés quand même.

DSC00694

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here