Décalé : les maffrés du weekend

0

Ils n’étaient pas au bon endroit, au bon moment, mais ils en sont sortis grandis… et meurtris. Voici les maffrés du weekend, à qui l’on souhaite un prompt rétablissement…

A Caussade, les Loïc n’ont pas eu de chance. Lacharme avec la Une, et Verdier pour la réserve. Les deux ont un peu chargé sur une générale.

DSC_0087

DSC_0358


A Bon Encontre-Boé, certains joueurs sortent du terrain essoufflés, et même marqués par le combat. Mais à y regarder de plus près, on comprend mieux pourquoi…

73167846_2561810523887026_5203758538765107200_n

73281255_800085857097307_6630843993607372800_n

73056842_1678963555574515_4994843989388558336_o
Il faut se méfier, le danger arrive de partout au RCBB

Alexis s’est donné sans compter, et s’est même ouvert pendant le match Bort-les-Orgues vs CUC Aubière, (Ligue Auvergne). La légende raconte que les volcans les genoux d’un coéquipier, lancé comme une balle dans un ruck, seraient à l’origine de cette ouverture. En même temps, quand on est en première ligne…

76762653_2503740999952023_544894842916831232_n


Where is Bryan ? Bryan is… sur le pré, et avec un joli oeuf. Un cadeau venu d’un câlin amical de son seconde ligne Nono. From Valence d’Albi. Bryan is ravi, « oeuf » course !

Bryan , ailier , un bisous de Nono le 2nde ligne valence d'albi

 


Victoire à Aussillon-Mazamet pour Labarthe sur Lèze. Dans le bus, Adrien Gousset a voulu montrer au seau de glaçon qui était le plus solide. L’arrière des Bleus a perdu. Ah ça, on se fend la gueule dans les bus de retour…

Victoire à aussillon mazamet pour Labarthe sur leze dans le bus Adrien Gousset le 15 à voulu montrer au seau de glaçon qui était le plus solide


Thomas « Puce » Hernandez, de Lisle-sur-Tarn, s’est blessé dimanche. Un peu maffré donc. Mais personne n’est venu le consoler, alors, il s’est assis, comme un ancien, sur une chaise, pour regarder les copains. La solitude du maffré donc…

72944513_922234598177284_4005728311203332096_n


Nicolas Salnikoff est bien connu à Mazères-Cassagne pour son tempérament de guerrier, un peu moins pour ses crochets dévastateurs. Ses genoux n’ont pas compris non plus visiblement. Le droit a été plus dévasté que le gauche. « Je ne suis pas fait pour les crochets » nous a dit l’infortuné Nico, « sauf ceux du gauche » a-t-il rajouté ironiquement, en attendant le résultat des examens.

Nico salnikoff


Notre petit doigt nous dit que ça fait mal…

73116199_119671439447720_5571004862780407808_n


A Bompas (66), Nicolas Carbonne a mis le turbo en fin de match, alors qu’il y avait 49-3 pour son équipe. Impossible de rattraper la flèche catalane… si ce n’est un claquage à la cuisse droite. Le lot de tous les joueurs dont la masse musculaire est trop imposante parfois. Mais on le voit, Nicolas a tenu à poser dignement pour RugbyAmateur, car il sentait qu’il ferait partie des maffrés du weekend…

74317944_147295879999094_7368260694027796480_o

75371601_147296329999049_1696633290192060416_o

73537384_147296229999059_8731949541068111872_o

75336358_147295933332422_270914807475994624_o
Claqué, mais souriant. Carbonne Kévlar

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here