Décalé : les maffrés du week-end

0

Nez, oeil, mâchoire, voilà les parties du corps qui souffrent en premier sur un terrain. La preuve encore avec quelques maffrés, qui vont revenir bien vite, et à qui nous souhaitons un prompt rétablissement…

Un coup de crampon dans le nez, et c’est 7 points pour le recoudre. Mais les quatre de la victoire étaient quand même les plus importants pour Fabien Goutines et son équipe de Vabre (81)

maffrés (1)maffrés (2)

 

Marc Polvanesi est comme qui dirait un seconde ligne à l’ancienne. Il officie à Saint-Jean du Falga (09) avec la réserve. Il se donne toujours à fond, mais dimanche, il a plus reçu qu’il n’a donné. Avec une double performance qui méritait le coup…d’oeil : un coup de genou dans le regroupement (involontaire) suivi d’un brave marron en se relevant (involontaire ?), les deux au même endroit.

maffrés (3)

 

St Orens aussi a son lot de malchancheux. Dimanche dernier, Julien CAZAUX, le demi d’ouverture n’a eu le temps de jouer que 10 minutes avant de s’offrir une fracture de la mâchoire. “L’opération s’est très bien passée, je vais bien, et je serai très vite de retour, au bord du terrain dans un premier temps, puis sur le pré à partir des quarts de finale du championnat de France à peu près” a-t-il lancé à ses coéquipiers. 
CAZAUX maffré
Rappelons que le week-end précédent, c’est le capitaine de St Orens qui était sorti KO lors du match à Ste Foy. Benoît Jullie avait été bien secoué, et était resté sous surveillance. Il va mieux de ce côté là, mais il a aussi été victime d’une fracture du 3ème métacarpe, avec déplacement, donc opéré, puis plâtré. Captain courage espère bien lui aussi faire son retour le plus vite possible.
benoit jullie st orens capitaine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here