Décalé : les maffré(e)s du weekend (1er mai)

0

Les maffrés (et les cagolins) du 3 avril 2022

La frontière entre les cagolins et les maffrés existe, mais elle est bien mince parfois. Aussi, pour cette semaine, voici un condensé des deux catégories dont nous vous laissons seuls juges pour savoir si un candidat, voire deux pourraient postuler au titre de maffré ET de cagolin le même weekend…

L’entente Sud Haute Marne (1ére série grand Est) s’est imposée 36-17 contre les Cheminots de Starsbourg. Mais a dû changer de maillot à cause de Pierre, qui en avait oublié pas moins dans sa voiture. Pierre a été naturellement élu cagolin. Tout comme « Jean Bon » pour une soirée romantique le vendredi soir qui s’est terminée en chanson devant les toilettes parce que Madame était… constipée.

277594445_1166486067429487_9035151467120220283_n
Mouette et chandon

Moumique élu talent d’or avec son équipe de Sainte Eulalie est entouré du duo de festayres Gégé, centre, et Thibaut, 2ème ligne. Ces derniers ont été pris en flagrant délit de virée nocturne la veille du match, par le coach. Un coach, qui, précisons-le, allait chercher son fils à 5h du matin en ville.

sainte eylalie


Jean a marqué un essai pour Narrosse. Sa femme a crié le nom de son amoureux « Bravo Titi Mimi, tu es le plus fort, je t’aime ! ». Le reste de l’équipe ne pouvait passer à côté d’une telle tirade verbale, et a élu Jean comme cagolin du weekend

276136564_943591223018986_1430818813080732593_n
T’es le plus fort Titiiiiii !

A Narrosse encore, Aimerick ailier de la réserve a tout simplement vomi sur le terrain. Il a scotché ses copains qui lui ont rendu la pareille après la rencontre…

277315395_338929211528119_6260244703538611447_n
Prêt pour Koh-Lanta

Dernier match à la maison et déguisements d’usage pour certains, comme ici à Tyrosse, où, selon la légende, les 5 loustics ci-dessous auraient mérité d’être élus cagolins, mais sont passés entre les mailles. Une montée en Nationale 2, ça se fête en même temps !

tyrosse
Les Trex de Tyrosse

Vincent du RC Rougier, confond visiblement les pompes aux abdos durant l’échauffement. Ca ne pardonne pas…

image0 le RC Rougier Vincent Palies qui confond les pompes aux abdos durant l’échauffement.
A côté de ses pompes le Vincent

Le Rugby Club Saint-Sebastien Basse-Goulaine (RCSSBG – fédérale 3 poule 18) a signé une large victoire 74-19, saluée par deux maffrés pour le prix d’un. Une dent cassée pour Simon tout d’abord, et la manita pour Mathieu, qui s’est cassé le nez pour la 5ème fois !

277608039_651645506139097_2404234797710364804_n
Prêts pour refaire le passeport

Romain (alias Némo ) est venu au soutien de Fabien, mais a pris le crampon de… Fabien dans le nez. Bilan : 7 point de suture. Fabien, ultra-solidaire s’est lui aussi distingué un peu plus tard. L’ouvreur a percé sur 60 mètres, se fait rattraper avant que sa tête tombe sur la tête de l’arrière adverse. Il s’est offert un bel oeuf de Pâques avant l’heure, et rassurez-vous, ils vont bien…

277615379_986010225372341_5432793347467164183_n
Pour le passeport, il va falloir attendre quelques jours…
277615717_666924531181023_4516403120214957788_n
Quasi…modo !

Anthony 2ème ligne des cheminots s’est fait marcher dessus dans un maul. Dur mais moins cocasse que l’autre deuxième ligne Adrien, qui s’est fait charcuter le nez à l’échauffement ! Et par un certain « Kiki » le petit quinze de d’équipe. Quand ça veut pas…

277406277_399147102051518_8338412292391941499_n

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here