Décalé : les cagolins du week-end

0

Jérémy Coudrais a été élu cagolin du week-end à Tournefeuille. La raison ? Lors de la préparation d’avant match dans les vestiaires, il a pris un élastique prévu pour chauffer les épaules. Il l’a accroché au porte manteaux, sans voir qu’il y avait un collègue derrière lui. Jérémy a tiré une première fois sur l’élastique qui, bien sûr, s’est décroché immédiatement pour atterrir plein fer sur l’infortuné Anthony Pinarello. La sanction est naturellement tombée…

A la preparation d'avant match dans les vestiaires. Il prend qon élastique pour chauffer les épaules. Il l'accroc

Dans un autre registre, il y a Théo Sancé, le bien nommé, qui joue en réserve de Toulouse Lalande Aucamville. Ce troisième ligne aile très rapide a essayé de contrer une pénalité adverse. Mais alors que ses collègues étaient tous à 10 mètres, lui est resté à…deux mètres. Il a donc largement remporté les suffrages pour être le cagolin du jour et endosser le costume tant désiré de l’homme araignée

16111849_10210665952858529_566360588_n

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here