David Loubet (Montredon) : “Le groupe s’est bien resserré”

0

2000 habitants, dont 18 au km2, Montredon pourrait être considéré comme un petit village d’irréductibles gaulois. Mais parmi eux, figurent des passionnés de rugby, des guerriers, qui sans potion magique, trouvent les ressources nécessaires pour repousser l’assaillant. Champion Midi-Pyrénées de 1ère série en avril dernier, un titre majeur dans l’histoire du club, les Tarnais sont arrivés sur la pointe des pieds en Promotion Honneur. Mais avec un chef comme David Loubet à la tête du groupe séniors, ils ont su déjouer les pronostics, et pointaient à la trêve à une très belle troisième place, à deux points seulement du leader, Verfeil. David Loubet, bien connu pour ses prises de position affirmées, son franc-parlé, mais aussi sa faculté à se montrer toujours insatisfait, nous a donné son point du vue sur cette moitié de saison, et les perspectives qu’il entrevoit pour son groupe, et son club…

David Loubet et Montredon, une belle histoire (photo Maxx)

David, première question : que pensez-vous de cette première partie de saison ?Paradoxalement, je pense à notre classement, que nous trouvions flatteur à la fin des matchs aller puisque nous avions reçu une fois de plus que les autres. On peut se dire que 3 points de moyenne par match, pour un promu, est exceptionnel et à peine croyable pour notre petite structure.

Vous ne semblez pas complètement satisfait…comme d’habitude en somme ?
(Rires). Le début de saison parait bon vu de l’extérieur oui, mais nos entraînements et nos matchs n’étaient pas aboutis, le jeu tardait à se mettre en place. Le titre ne se digérait pas si bien que ça car l’envie n’était pas suffisamment au rendez-vous jusqu’à la claque reçue à domicile par Lalande Aucamville.

Cette défaite, plus ou moins inattendue, (TLA comptait deux défaites en 3 matchs, mais a enchaîné depuis 5 victoires en 6 matchs pour se retrouver deuxième désormais) vous a fait réagir ?
Les Toulousains nous ont montré le jeu évolué de promotion et l’exigence qu’il fallait pour y rester, oui. C’est une très belle équipe, tout comme Verfeil mais aussi Montech, Luzech et toutes les autres équipes qui se tenaient dans un mouchoir de poche l’année dernière.

22789952_2152180821474790_24777700_o
La défaite à domicile contre le TLA (17-36, le 22 octobre dernier) a eu l’effet d’un électrochoc (photo Maxx)

“La construction à la base est vraiment intéressante à observer…”

On vous aurait dit que vous seriez 3ème à la trêve, vous auriez signé d’avance non ? Surtout avec huit points d’avance sur la quatrième ?
Certes, mais avec 3 déplacements consécutifs qui se profilaient, (défaite à St Jory 12-8, victoire à Montech 16-22, et déplacement ce dimanche à Carmaux), l’avance que nous avions pouvait vite fondre comme neige au soleil. Pour le moment, on est sur la bonne voie avec 5 points pris sur les deux derniers déplacements. Mais cela s’est fait au détriment d’une équipe réserve qui a fournie de nombreux éléments à l’équipe fanion lors de cette période difficile, en blessés et en contraintes professionnelles pour d’autres. L’arrivée de la trêve a été forcément bénéfique pour rentrer des éléments indispensables à notre bonne tenue des deux équipes. Le groupe s’est bien resserré pour capitaliser un maximum pour le maintien.

Vous êtes 3ème, à deux points du premier, une belle marge de manœuvre sur les suivants, vous n’avez pas d’autre objectif que celui du maintien ?
L’objectif, s’il devait y en avoir un, juste pour la fierté, est le maintien oui, car redescendre ne serait pas une honte. A ce jour, on ne peut que féliciter les joueurs des dernières prestations et de leur investissement depuis deux mois à vouloir progresser à nouveau. C’est bénéfique pour eux mais aussi pour l’ensemble du club.

La formation, les jeunes, le jeu, sont autant de points fondamentaux pour vous…
Bien sûr ! Les éducateurs de toutes les catégories sentent l’engouement des gamins quand ça gagne, et avec du jeu. Les cadets forts d’une génération dorée, ont réalisé un sans faute dans cette première partie, et les U8-10-12 nous surprennent aussi par leur comportement alors certes nous avons un creux en U14 et juniors cette année, mais la construction à la base est vraiment intéressante à observer.

Vous êtes donc optimiste pour l’avenir du club ?
Rien n’est acquis, pour nous, comme pour beaucoup de clubs je pense. L’avenir rugbystique semble flou, mais si les responsables hauts placés du rugby français et régional trouvent les bonnes solutions pour redonner au rugby son lustre d’antan, notre association continuera à vivre avec le même plaisir qu’actuellement. J’en profite donc pour présenter mes meilleurs voeux à tout le monde ainsi qu’à RugbyAmateur, qui est comme une véritable équipe dans notre environnement .

Montredon
Montredon a soulevé le bout de bois le 30 avril dernier, et une belle ferveur dans tout le village (photo RugbyAmateur.fr)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here