Clément Gauthrin (RC Mauguio) : “Mariés au premier regard, c’est une expérience humainement extraordinaire”

0

Si vous êtes adeptes de la chaîne M6 le lundi soir, le visage et l’imposante carrure de Clément Gauthrin ne vous sont certainement pas inconnus. Sélectionné pour participer au programme “Mariés au Premier Regard”, le solide deuxième ligne du Rugby Club Mauguio-Carnon (Hérault), au coeur tendre, nous en dit plus sur son itinéraire rugbystique ainsi que sur sa participation à l’émission… (Par Marco Matabiau)

Mariés au premier regard Laura et Clément (1)
Clément dans son costume bleu avant le premier regard…

Originaire de Voiron dans l’Isère, Clément vient au rugby assez tard, et de manière assez peu conventionnelle: “Au départ, je pratiquais le golf et le taekwondo. A 18 ans, j’avais été embauché pour travailler au “Schuss”, un bar de la ville où venaient les joueurs du club ainsi que les anciens. C’est d’ailleurs avec eux que j’ai démarré, au poste d’ailier. Ensuite, au vu de mes capacités, ils m’ont incité à rejoindre le groupe sénior“. Ce que Clément fait en début de saison suivante. Evoluant entre Fédérales 2 et 3 (le Stade Olympique Voironnais faisait souvent l’ascenseur à l’époque), il passe subitement au poste de… deuxième ligne: “Tout le monde avait été remplacé à la mi-temps, sauf moi, et un gars était entré pour couvrir mon poste. L’entraîneur m’a alors expliqué que je passais en seconde ligne. Une sorte de test“. Pour démarrer dans ses nouvelles fonctions, il évolue au côté de… Pierre Raschi, l’ancien berjallien venu terminer sa carrière dans son club formateur. Le conseil du vétéran: “tu plaques et tu vas au soutien“. Simple et efficace.

IMG_4625
Clément (ballon sous le bras) sait faire preuve de détermination sur et en dehors du terrain (Photo Mauguio TPN rugby).

Au terme de la saison, Clément décide alors de changer de paysage et de rejoindre l’Hérault : “Palavas, c’était le lieu de toutes mes vacances quand j’étais gamin. La maison familiale des grands-parents aussi“. Il signe ainsi dans le club de la ville, avec lequel, au terme de la saison 2014/2015, il remporte le championnat de France des réserves de Fédérale 3, trophée détenu jusque-là par… Voiron : “J’en ai profité pour débarquer au repas organisé par le SOV et fêter le premier anniversaire de leur titre avec le bouclier sous le bras. Cela m’a permis de revoir tous mes amis“. Deux saisons plus tard, après six belles années passées à Palavas, il signe, avec de nombreux potes du club, chez le voisin Mauguio, alors en Promotion Honneur. Une montée en Honneur s’en suit. Un parcours rugbystique comme il en existe tant en somme. Quant au reste…

IMG_9400
Le groupe champion de France 2014/ 2015 pose fièrement avec le trophée tant convoité (Photo Loîc Dupin Belleville).

La décision…

Début 2020, Clément entame une démarche pour participer à l’émission “Mariés au Premier Regard”, diffusée chaque lundi soir : “Je sortais d’une relation très compliquée. C’était aussi la période à laquelle je m’occupais de mes grands-parents, notamment de mon grand-père malade. J’avais mis ma vie personnelle un peu de côté. C’était la famille, le rugby, et le boulot (à ce moment-là, Clément était très pris par son métier de directeur commercial). Après un an et demi, son grand-père décède. Trois mois plus tard, Clément est contacté par M6. Il passe des tests, a des entretiens avec les deux psychologues de l’émission (Estelle Dossin et Pascal De Sutter). La Covid-19 met ensuite le processus entre parenthèses, puis au mois de mai, il apprend qu’il est compatible à 82% avec une fille, elle aussi inscrite à l’émission. Toutefois (et c’est là le concept bien sûr), il ne la découvrira qu’en entrant à la mairie le jour du mariage : “J’étais content d’avoir tenté cette expérience, puis je me suis dit qu’à être là, autant aller jusqu’au bout. Je n’aime pas faire les choses à moitié“. L’occasion aussi pour Clément de se montrer sous un angle parfois méconnu : “Je peux renvoyer l’image d’un grand gaillard sûr de lui, égocentrique, alors que je suis tout le contraire. J’estime être quelqu’un de simple, toujours présent pour sa famille et ses amis”.

BB82D993 DC04 4A35 B26D 6F5414CEA61A
Clément en mode fonceur ! (Photo Mauguio TPN rugby)

Et enfin le Jour J…

A l’annonce de son mariage “surprise”, sa mère, un peu frileuse au départ, le soutient totalement, tout comme sa sœur. Arrive alors le jour J. Avant d’entrer dans la salle au bras de sa mère (“une tradition familiale“), Clément attend patiemment derrière un rideau et entend qu’une excellente ambiance règne déjà entre les deux familles: “Je me rendais compte que tout le monde semblait bien s’entendre. La famille de ma future épouse est de la région de Toulon, et également très rugby, ça a matché de suite. On aurait eu du Ricard à la mairie, on aurait commencé l’apéro (rires) ! Je dois dire que ça se passait tellement bien entre les deux familles – tout le monde se chambrait – que quelqu’un de la production a demandé un retour au calme pour que le mariage puisse commencer“.

A peine a-t-il mis un pied dans la salle que Clément fait l’objet de ces fameux chambrages : “Alors, tu joues deuxième ou troisième ligne ?“. Le contact passe on ne peut mieux : “J’ai immédiatement engagé la conversation avec la famille de ma future épouse. Le courant est très bien passé. Il n’y a a pas eu ces moments parfois gênants qu’on peut rencontrer quand on se découvre“. Les meilleurs amis de Clément sont bien entendus présents à la cérémonie, notamment Irakli Modebadze, ex-demi de mêlée de la sélection géorgienne, et son épouse Béatrice, rencontrés à l’époque palavasienne.

Mariés au premier regard Laura et Clément (11)
A l’arrivée de Laura : Clément en mode “lover”. Un premier regard qui en dit long…

Vient ensuite le moment tant attendu,  l’entrée dans la mairie de Laura : “Là aussi, ça a matché de suite“. Et pour cause. Côté rugby, Laura n’est pas en reste. Elle a grandi au contact de ce milieu-là et est la kiné des Féminines du Rugby Club Toulonnais. A cet instant, Clément se sent comme “hypnotisé, dans un monde parallèle. Tu ne contrôles plus rien, tu te laisses aller. Tu te rends compte que les potes du paquet d’avants ne sont pas à tes côtés, là, tu es tout seul, c’est à toi de gérer“. S’il est logiquement tenu par un contrat de confidentialité et qu’il ne peut en révéler plus, Clément explique néanmoins que cette aventure, qui s’étend sur 4 mois entre l’annonce de la sélection et le jour du mariage, s’est avérée être une “expérience humainement extraordinaire“.

Quant à connaitre la suite, il ne tient qu’à vous de la découvrir au fil des épisodes. Voici un extrait de celui publié ce lundi, où l’on apprend si les deux passionnés de rugby vont se dire oui, ou pas. Un indice ? Leurs regards !

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here