Castelnaudary : le changement dans la continuité

0

Jamais sans doute, cette formule, souvent employée par nos hommes politiques, n’aura été utilisée à meilleur escient. Du mouvement, il y en eu durant l’intersaison au sein du club du ROC, promu cette année en fédérale 2, mais dans un seul sens : celui des arrivées…(par Paul Giraille)

Philippe Guicherd Castelnaudary
Philippe Guicherd surveille de près les exercices de ses nouveaux protégés (photo ROC)

Avec zéro départ dans le groupe qui formait l’équipe « Une », Castelnaudary démontre, si tant est que ce soit encore utile, qu’il est un club dans lequel il fait bon vivre (et jouer bien évidemment). Il y a bien quatre départs en équipe réserve, des garçons qui n’ont pratiquement pas joué de toute la saison dernière, mais en revanche quinze arrivées pour compléter l’effectif des deux équipes : Abachri Abdelkhafi et Matthias Alard, arrivent de Pamiers. Jonathan Albouy vient de Bram, mais il s’agit d’un retour au club. Maxime Barrière, pur produit de l’U.S.Carcassonne, arrive de Saint-Denis. Damien Bastide (retour au club), Thomas Chinaletto, Arnaud Guyot, Paul Planes et Romain Robert, arrivent de l’U.S.Conques (*). Benjamin Possimato vient de Quillan. Thomas Sicre de l’U.S.Carcassonne. Louis Thomel de Monaco. Mathieu Bayle de Palavas et Atmane Ankour (retour au club) arrive de la région parisienne.

Pour remplacer Eric mercadier (parti à Blagnac), les clés du camion rouge et blanc sont confiées à deux nouveaux coachs. Philippe Guicherd, tout d’abord, dont le CV parle pour lui (ex-entraîneur de l’US Carcassonne, équipe Pro.) et Romain Fauré, qui évoluait encore la saison dernière sous le maillot n° 9 du Roc. ce nouveau duo aura à sa disposition 69 joueurs, dont 70 % sont susceptibles d’évoluer en équipe première.

Ce ne sera pas de trop pour bien figurer dans une poule 5 composée de gros morceaux : Prades, Céret, Gaillac, Mazamet, Millau, La Salanque, Balma, et Leucate. Sans oublier Villefranche de Lauragais, dont le match en Coupe du Lauragais n’a pas eu lieu au dernier moment vendredi dernier. Prémices d’intox peut être, mais garantie de retrouvailles sympathiques pour le futur derby, assurément. Ce sera le 20 novembre prochain…

castelnaudary

(*) Il ne s’agit en aucun cas d’un pillage en règle, puisque l’U.S.Conques a décidé de mettre son équipe 1ère en sommeil cette année.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here