Belle action : Nicolas Lezin, l’arbitre protecteur

0
Nombreuses ont été les initiatives bénévoles engagées parmi les licenciés de rugby pour s’engager dans la gestion de la crise épidémique. Parmi elles, celle de Nicolas Lezin, arbitre et professeur, qui ne pouvait rester sans agir…

Nicolas Lezin a joué à Montauban jusqu’en Espoirs, où il a commencé à arbitrer dès l’âge de 18 ans. Muté à Dreux en 1999, le professeur en Sciences Techniques et développement durable, y a tenu le sifflet en fédérale 3, 2 puis en fédérale 1 de 2007 à 2014. Devenu formateur national, il est aussi arbitre de touche en Pro D2, délégué départemental. L’expatrié du sud ouest a été d’autant plus sensible à la crise du coronavirus que son collègue de travail Emmanuel Michel, du Lycée Edouard Branly de Dreux, a son épouse qui travaille dans un Ehpad. Les deux enseignants ont mis leurs compétences au service de l’impression 3D. Comment ? En fabriquant des visières à l’aide de 4 imprimantes 3D DAGOMA et une Witbox empruntées au lycée Branly de Dreux, installées dans le salon de Nicolas, qui raconte la suite : “J’ai commencé à imprimer une première solution maintenue par un élastique, mais c’était trop long à imprimer. J’ai trouvé sur les réseaux sociaux un autre modèle plus simple en forme de serre tête que mon collègue a fait valider à l’hôpital de Dreux. Au début notre production journalière était d’environ 10 à 12 par machine en 14h , puis petit à petit nous avons fait fonctionner les machines quasiment 24/24 avec une production de 75 par jour”

nicolas lezin
Nicolas Lezin, à gauche, et Emmanuel Michel restent connectés à l’actualité du rugby amateur pendant leurs travaux solidaires. On ne devrait jamais quitter Montauban !

A ce rythme, la barre des 1200 visières (pouvant être nettoyées et désinfectées) a déjà été atteinte. Cette production solidaire a été rapidement distribuée : 500 vers l’hôpital de Dreux, une centaine vers l’EHPAD et les foyers d’accueil d’handicapés du secteur, autant vers des établissements hospitaliers plus éloignés, une cinquantaine vers les cabinets médicaux (médecins, infirmières, kinés, dentistes), des entreprises aussi, et pour terminer plus de 300 vers des foyers communaux. Depuis, les imprimantes tournent à plein régime pour fabriquer visières, lunettes, et autres pièces qui sont livrées régulièrement. Le tout, en collaboration étroite naturellement avec les services hospitaliers, de sorte à ce que ces matériels soient validés et correspondent à leurs besoins.

Une initiative généreuse et bénévole qui méritait un joli coup de projecteur, et d’être soutenues, notamment par des dons permettant d’acheter les matériaux nécessaires. Ainsi, les arbitres, à commencer par Thomas Charabas, arbitre de Top 14 et urgentiste à l’hôpital de Bayonne, soutenus par la DTNA, ont créé une collecte pour venir en soutien de ces initiatives : https://www.leetchi.com/c/arbitres-ffr-cagnotte-pour-masques-personnel-medical

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here