Belascain – Causeries et debrief

0

Pour ces 8ème de finale, les têtes de séries ont su répondre présent hormis Saint-Nazaire numéro deux France, battu par Bourg-en-Bresse. Ce dimanche, place aux quarts de finale, avec des rencontres toujours plus palpitantes. En attendant, retour sur la journée de dimanche dernier…

Scène de communion entre les grenadins et ses supporters ( photo grenade sports )
Scène de communion entre les Grenadains et leurs supporters, décidément très privilégiés ( photo Grenade Sports )

14H00- Balma affronte Dijon à Saint-Paul-Trois-Chatêaux, dans la Drôme. Un long déplacement pour les banlieusard toulousains, qui ont malgré tout pu se préparer dans les meilleures conditions grâce au club et aux parents, qui ont sponsorisé l’hôtel sur place le samedi soir ainsi que le repas d’avant match. Le match se déroule dans un stade magnifique, digne d’une finale. Les Balmanais ne traînent pas et sur le coup d’envoi récupèrent une pénalité. Temmar le buteur maison, ne se fait pas prier. 3-0 puis 6-0, les dijonnais sont indisciplinés, mais recollent à 6-3. Premier temps fort au quart de jeu pour les toulousains, sur une pénal-touche, bien emmené par son paquet d’avants, Laffont tombe dans l’en but et marque le premier essai, transformé 13-3. Les Dijonnais reviennent à nouveau au score grâce à une pénalité. Le match est engagé, Balma domine, dans un grand jour, les “Gros” envoient Falzon inscrire le deuxième essai, transformé par Temmar 20-6. Premier break, d’autant plus que les haut-garonnais rajoutent trois points avant la pause, 23-6. En début de seconde période, les dijonnais réduisent le score par deux pénalités pour revenir à 23-12. Les rouge et blanc mettent la main sur le ballon, et enchaînent les temps de jeu collectif. Les représentants de la Côte d’Or s’accrochent, mais bien placé dans l’axe, Temmar inscrit le drop qui scellera le sort du match, 26-12Balma tient son deuxième quart de finale consécutif, et ce sera contre le Rugby Centre Aveyron.

La touche secteur fort des Balmanais sur ce match
La touche, secteur fort des Balmanais

 

Nicolas Tournier s'échappe le long de la touche
Nicolas Tournier s’échappe le long de la touche

15H00-On le rappelle souvent, mais la performance ne peut être banalisée : le champion en titre, Grenade, est invaincu depuis presque deux ans. Une performance exceptionnelle des protégés de Pélissier et Gordo. Le coup d’envoi est donné à Montrejeau, face à Haute-Bigorre, qui va prendre le match par le bon bout, scorant trois points grâce à son buteur Grout 0-3. Les deux équipes veulent jouer mais les défenses prennent le pas sur les attaques. Les coups de sifflet répétés de l’arbitre ne favorisent pas le rythme. Grenade ne se décourage pas, suite à une bonne progression de ses avants, Duprat écarte pour ses trois-quart et c’est Mosso qui conclut le premier essai en coin, non transformé 5-3. Le score ne bougera pas jusqu’à la pause. La seconde période commence tambour battant pour les Grenadains, Tortelli déchire le rideau défensif, pour servir sur un plateau Monbrun qui marque (10-3). Les jaune et noir sont malgré tout indisciplinés, ce qui permet à Grout et Foggiato de ramener leur équipe à un point 10-9. Il reste 10 minutes, la pression et palpable, mais comme toute grande équipe, Grenade ne panique pas et sur un coup de malice de son demi de mêlée, c’est Marty qui va inscrire le troisième essai 15-9 pour Grenade. Les champions ne seront pas rattrapés, mais se sont fait peur. Ils affronteront l‘AS Pont Long en quart de finale.

Duprat à su alterner le jeu au près puis au large ( photo grenade sports )
Duprat a su alterner le jeu de son équipe ( photo Grenade Sports )

15h00 Toujours invaincus cette année, les joueurs du Centre Aveyron avaient hérité du “gros” Nevers, au stade Michel-Couturier en Auvergne. Les rouge et bleu prennent le match par le bon bout et inscrivent une pénalité par l’intermédiaire de Fernandez. 3-0. Mais l’opposition est coriace, Nevers inscrit un essai, non transformé 3-5. Les Aveyronnais qui n’ont connu que la victoire cette saison, ne doutent pas. Fernandez marque trois points de plus pour reprendre l’avantage (6-5). A la demi heure de jeu, l’investissement du RCA est récompensé par un essai de Bascoul. 13-5, puis 13-8 puisque Nevers inscrit trois points avant la mi-temps. Beaucoup plus altruistes, les pensionnaires de Decazeville-Rodez-Levezou-Espalion vont creuser l’écart grâce à deux pénalités de l’inévitable Fernandez et un drop de Larivere. 22-8, le break est fait. Nevers marque un dernier essai à deux minutes de la fin, mais trop tard. 22-15, bel exploit du RCA, toujours invaincu, qui affrontera en quart de finale Balma à Carmaux.

Le combat fut rude pour les Aveyronnais ( photo D. Cristol )
Le combat fut rude pour les Aveyronnais ( photo D. Cristol
Le RCA peut être fier de son invincibilité et sa place parmis les huit meilleures équipes de France ( photo J-L Delanneau )
Le RCA peut être fier de son invincibilité et de sa place parmi les huit meilleures équipes de France ( photo J-L Delanneau )

 

Réactions

Paul Schlegel ( co-entraîneur Balma ) : ” Une très bonne conquête nous a parmi de prendre le match par le bon bout. Face à une équipe solide de Dijon, les gars sont restés soudés, respectant parfaitement le plan de jeu, ce qui nous permet d’atteindre les quart de finale. Maintenant on ne veut pas s’arrêter la, on a un gros match dimanche, à nous de bien nous préparer. Merci encore aux parents de joueurs qui nous ont mis dans les meilleures conditions possibles, pour préparer ce match “.

Ianis Temmar ( Arrière et buteur Balma ) : ” Ce fut un match avec beaucoup d’émotion pour ma part, une première mi-temps plus que correcte où nous avons collé au plan de jeu, avec un beau travail de mes avants, que j’ai su récompenser au pied. Puis une entame de seconde période un peu molle de notre part, nous sommes restés soudés car nous encaissons seulement trois points sur leur temps fort. La fin de match est plus tranquille, car on l’a passe dans leur camp, j’ai la chance de passer un drop, ce qui nous mettra à l’abri. Félicitations au groupe qui a fait un gros boulot. Dijon était une très belle équipe, le championnat de France  continue pour notre famille. Je tiens à dédier ce match à ma mère et je lui apporte tout mon soutien ” .

Pierre Pélissier ( co-entraîneur Grenade ) : ” Match difficile car trop d’approximation de notre part. On les laisse au contact car on est beaucoup pénalisé mais dans la production le résultat est logique. Donc satisfait du résultat mais pas du score. On aurait du être plus large pour s’assurer la victoire plus tôt mais l’arbitre ne nous a pas aider. Je le souligne rarement mais là, c’était compliqué de mettre de la continuité dans notre jeu car il sifflait tout le temps. Bref, match tout de même sérieux dans la préparation dans l’engagement ainsi que dans les intentions. On notera une très belle équipe de Bagnères qui compte dans ses rangs de très bonnes individualités. Une étape de plus, maintenant on s’est déjà remis au boulot pour préparer le match suivant. A dimanche car on est toujours là ” .

Kevin Vidil ( Pilier Grenade ) : ” Le match a été rude, nous étions attendus et on le savait. On avait à coeur de répondre présent et il le fallait car Bagnères était bien là. Je suis content du groupe car nous sommes allés la chercher cette qualif, face à, je le répète, une belle opposition. Maintenant, place au quart de finale donc on se remet au boulot ” .

Thomas Fernandez ( Numéro neuf et buteur du Centre Aveyron ) : ” Match dur contre une équipe complète et très physique. Nous avons réussi à les mettre en difficulté en déplaçant le jeu malgré des conditions météo difficiles. Tous les joueurs ont donné le meilleur pour obtenir la victoire. Je suis content d’être le capitaine de ce groupe. “

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here