Barrages 3ème/ 4ème Séries – « RAS » de marée des Deux Rives qui submerge Marssac

3

Début des phases finales des séries régionales ce weekend avec des barrages en 3è/ 4è série. Un premier tour qui mettait aux prises deux des équipes qui avaient animé la première phase. A domicile, le RAS des Deux Rives (né de la fusion entre les voisins de Roques et Roquette) avait largement dominé la poule 7 (70 points, 13 matchs, 13 succès, dont 8 assortis du point de bonus offensif) et ainsi gagné le droit de recevoir pour ce match couperet. Face aux Haut-Garonnais se présentait le Marssac Athletic Rugby Club. Deuxièmes d’une poule 6  dominée par Peña XV et forts de leurs 7 victoires en 10 rencontres, les Tarnais ne se déplaçaient nullement en victimes expiatoires… (Par Marco Matabiau/ Photos GR Vin).

Malheur aux retardataires. Vent dans le dos, Deux Rives attaquait tambour battant. Attaque au large, sur laquelle Ascola était mis en débordement. L’ailier, repris tout près de la ligne, relevait le ballon pour son talonneur Barragato, qui marquait en coin. Calmes rajoutait les deux points de la transformation (7 – 0, 2è). Recherchant toujours le large, les Haut-Garonnais lançaient le jeu cette fois côté gauche. Bien servi sur son aile, Franco pensait déposer tout son monde mais mettait son pied gauche sur la ligne de touche (4è). Marssac tentait de surnager, notamment autour de l’expérimenté trois-quart centre Fougedoire (notamment passé par Albi et Gaillac). Les visiteurs obtenaient une bonne mêlée sur les 22 adverses, mais le ballon leur était confisqué. Sur l’action qui suivait, l’ouvreur tarnais Duffard (lui aussi un vétéran passé par Lannemezan, Pau, Tarbes ou encore Blagnac) se rendait coupable d’un plaquage à retardement sur son vis-à-vis Lhuillier et écopait d’un carton jaune (12è).

IMG_0001
Ascola sera repris par Milhau mais pourra servir Barragato pour le premier essai haut-garonnais.

Deux Rives profitait immédiatement de cette supériorité numérique. Belle séquence de conservation, sur laquelle la ligne de défense adverse se mettait hors-jeu. La pénalité obtenue était convertie par Lhuillier, visiblement remis du coup reçu aux côtes (10 – 0, 14è). L’ouvreur avait d’ailleurs l’occasion d’augmenter l’avance des siens mais ratait la cible (20è). Ce n’était que partie remise: après une « 89 » d’école, le ballon était négocié par les deuxièmes lignes Vares et Bagnara avant d’être libéré dans le bon temps. Vernhet éjectait pour Barragato qui décalait Ascola pour un juste retour d’ascenseur du premier essai (15 – 0, 26è).

IMG_0027
Castex, en bon capitaine, échappe au plaquage avant de percer dans les 22 tarnais.

Malgré tout, les banlieusards albigeois ne s’en laissaient pas compter et terminaient bien la première période. Ils parvenaient enfin à tenir le ballon et à mettre la pression sur la défense locale. Les troisièmes lignes Baillot et Milhau se joignaient à Fougedoire pour essayer de passer la ligne, mais rien n’y faisait. Pourtant, les pénalités s’enchainaient, tout comme les fautes adverses. A ce petit jeu-là, Pinel, coupable d’un en-avant volontaire, recevait un carton jaune (38è). Dans la foulée, les Marssacois se voyaient enfin récompensés de leurs efforts: le trois-quart centre Raynal venait chercher le ballon plein axe, raffutait et filait sous les barres pour ouvrir le compteur des Tarnais. Il transformait lui-même son essai (15 – 7, 40è). Plus rien n’était marqué jusqu’à la pause.

IMG_0046
Juste avant la pause, Raynal va ramener sa formation à huit points.

Deux Rives en moins de 20 minutes…

A la pause, le staff du MARC effectuait du changement sur les ailes, Balenghien et Lopes cédant leur place à « Mushu » Raynal et à Argouarch. L’engagement était toujours bel et bien présent, comme le montrait la grosse percussion de Lhuillier sur Duffard, qui partait sur les fesses. Marssac perdait son arrière Loubet, touché au tendon, mais revenait à 5 points sur une nouvelle pénalité de Raynal (15 – 10, 47è). Malheureusement pour les visiteurs, les 20 minutes à suivre allaient être tout à l’avantage des Haut-Garonnais.

IMG_0078
Face-à-face de trois-quarts centres: Liebgott crochète Fougedoire.

Mêlée favorable aux Tarnais dans leurs 22, mais le ballon était gagné au talonnage par Deux Rives. Vernhet ramassait, s’échappait, résistait au plaquage et marquait. Lhuillier transformait (22 – 10, 53è). Le demi de mêlée réalisait un doublé quelques instants plus tard: pénalité rapidement jouée par Lhuillier, qui se faisait reprendre dans les 10 mètres. Vernhet ramassait et filait marquer (27 – 10, 62è). Dans la foulée, le trois-quart centre Liebgott transperçait le rideau défensif sur près de 40 mètres et allongeait côté droit pour Yousri. L’ailier, entré en jeu moins d’une minute auparavant, plongeait en coin pour la cinquième réalisation de sa formation (32 – 10, 66è). Comme si cela ne suffisait pas, les ententistes inscrivaient un sixième essai. Ils jouaient rapidement un coup-franc. Bien servi, Verbence accélérait, résistait au plaquage du dernier défenseur et marquait sous les barres. Lhuillier transformait (39 – 10, 70è).

IMG_0097
Ballon bien calé sous le bras, Verbence file inscrire le sixième essai des siens.

Si l’issue de la rencontre ne laissait désormais plus de place au doute, les Tarnais souhaitaient bien terminer, ce qu’ils allaient faire notamment dans le sillage de Milhau, auteur d’une superbe percussion sur Vares. Attaque de Deux Rives, ballon en bout d’aile, et interception d’Argouarch: l’ailier marssacois mettait le turbo sur près de 70 mètres, résistait au retour de Franco et marquait dans le coin droit. Raynal transformait (39 – 17, 80è). Même si les visiteurs jouaient un dernier ballon d’attaque sur lequel « Mushu », servi sur son aile gauche, se faisait projeter en touche aux trente mètres, plus rien ne serait marqué jusqu’à ce que M. Nirascou ne mette un terme définitif à la rencontre.

IMG_0109
Duel sans chaussettes: Dussard, très bas sur les appuis pour essayer de tromper Ravin.

Malgré le courage et la bonne volonté affichés, le Marssac Athletic Rugby Club n’aura pas été en mesure de déjouer les pronostics lors de ce barrage. Diminués en début de rencontre (Vedel et « Kaki », deux des leaders de combat, manquaient à l’appel), les hommes de Kevin Dissane et Tristan Laffage ont mis trop de temps à entrer dans la partie. Même si le duo de centres Raynal – Fougedoire a montré de belles dispositions, tout comme Milhau, la conquête (nombreux ballons perdus en touche, deux en mêlée) a été trop approximative pour espérer mieux. Les Tarnais ont de plus perdu de nouveaux joueurs sur blessure, à se demander comment ils seraient en mesure de s’aligner pour les finales de Bouclier de Terroir prévues le weekend prochain à Carmaux (et pour lesquelles ils doivent affronter le Peña XV). La saison n’est cependant pas terminée, puisque le MARC sera reversé en huitièmes de finale de 4è série.

IMG_0018
Vares (casqué) va faire plus ample connaissance avec le capitaine tarnais Baillot.

Pour sa part, le RAS des Deux Rives a tenu son rang. Appliqués dès l’entame, bénéficiant d’entrée de l’appui du vent, les joueurs de Fabien Dumas et Daniel Gaussens n’ont laissé que très peu d’espoir à leurs adversaires du jour. Après un léger creux entre la 35è et la 50è, ils ont su remettre la main sur le ballon pour inscrire 4 essais en l’espace de 17 minutes, dans les pas de leur charnière Vernhet – Lhuillier, qui a su profiter du bon travail du paquet d’avants mené par les frères Vares (Pierre le deuxième ligne et Nicolas le troisième). Place maintenant aux demi-finales du championnat de troisième série.

IMG_0040
Bagnara bien pris par la défense marssacoise, mais les ententistes des Deux Rives auront finalement le dernier mot.

Réactions

Fabien Dumas (Entraîneur, Deux Rives): « Très contents du travail accompli après 7 mois. C’était l’objectif de disputer des phases finales dès la première année. Chose faite, avec la manière. De belles choses nous attendent, à commencer par cette demi-finale d’Occitanie… Et le championnat de France qui va suivre ».

IMG_0076
Fabien Dumas (ici en conversation avec Vares) appréciait à juste titre la victoire dans ce match de phases finales.

Tristan Laffage (Entraîneur, Marssac): « Il n’y a pas photo sur ce match, tant dans le niveau de jeu proposé que dans l’engagement. On a mis 30 minutes à entrer dans le match. Sur de tels matchs, ça ne pardonne pas (…) On va être reversés en 4è série, un niveau qui nous correspond davantage. J’espère qu’on va récupérer pas mal de blessés et de suspendus pour montrer un meilleur visage ».

IMG_0068
Coach Laffage a laissé sa casquette de joueur pour prendre celle de coach. L’ex centre vauréen ne pouvait que reconnaitre la supériorité de l’adversaire du jour.

Mathieu Riot (Deuxième ligne, Deux Rives): « Rencontre plutôt compliquée au début. Ensuite, on a réussi à mettre notre jeu en place. Cela fait trois semaines qu’on se prépare, qu’on révise. Six mois qu’on est sur le projet de jeu. On a concrétisé aujourd’hui. On est fiers d’être les Deux Rives et de continuer ».

IMG_0107
Riot éjecte un bon ballon (un de plus) pour son demi de mêlée Vernhet.

Thomas Milhau (Troisième ligne, Marssac): « On tombe sur plus fort que nous. Une belle équipe. On était un peu amoindris sur l’effectif. Un seul remplaçant devant. Ils ont un gros pack. On perd ce match notamment sur la conquête, que ce soit en touche ou en mêlée. On court après le score. Pour revenir face à une telle équipe, à l’extérieur en phases finales, c’est très difficile ».

IMG_0113
Pinel (7) et Milhau convoqués par M. Nirascou pour une explication de texte en fin de partie.

Feuille de match

A Roques (Stade Albert-Nauroy): RAS des Deux Rives bat Marssac Athletic Rugby Club 39 à 17 (mi-temps: 15 à 7).

Arbitrage: M. Mathieu Nirascou (Ligue Occitanie).

Cartons jaunes: à Marssac, Duffard (12è); à Deux Rives, Pinel (38è).

Pour les Deux Rives: 6 essais Barragato (2è), Ascola (26è), Vernhet (53è, 62è), Yousri (66è), Verbence (70è), 1 pénalité  (14è) et 2 transformations Lhuillier, 1 transformation Calmes.

Pour Marssac: 2 essais Raynal (40è), Argouarch (77è), 1 pénalité (47è) et 2 transformations Raynal.

Composition Deux Rives: Calmes; Ascola, Liebgott, Gaussens, Franco; Lhuillier (o), Vernhet (m); Vares N., Pinel, De Oliveira Costa Freitas Rodrigues; Vares P., Bagnara; Castex (cap), Barragato, Gimenez.

Sur le banc: Ravin, Di Spigno, Riot, Verbence, Morau, Yousri, Garcia.

Entraîneurs: Fabien Dumas et Daniel Gaussens.

Composition Marssac: Loubet B; Balenghien, Raynal G., Fougedoire, Lopes; Duffard (o), Dauzats (m); Baillot (cap) , Milhau T., Brunerie; Remram, Loubet D.; Lamouroux, Aguello, Amalric.

Sur le banc: Gasc, Dissane, Argouarch, Combettes, Raynal A.,

Entraîneurs: Kevin Dissane et Tristan Laffage

Aucun article à afficher

3 Commentaires

  1. Bonjour, Merci de corriger le nom « Argouarc » en « Argouarc’h ». Il s’agit d’un nom breton, pour lesquels le ‘h finit beaucoup de noms.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here