Affaire de famille : quand le grand-père remet son premier maillot séniors à son petit-fils

0

Le rugby est une grande famille, c’est bien connu. Tout comme il y a de grandes familles dans le rugby. Preuve en a été apportée une nouvelle fois, dimanche dernier à Corneilhan (34), club de 3ème série en Occitanie, avec un très grand moment d’émotion…

C’est l’histoire de Pierrot, natif de Corneilhan, dans l’Hérault, au nord de Béziers. Ce grand passionné de rugby, depuis toujours, représentant fédéral par ailleurs, a vécu un moment spécial dimanche dernier, dans ce club dont il a été dirigeant depuis ses premières années d’existence. En effet, il a accompagné ses deux fils Sébastien (le demi de mêlée emblématique de l’équipe qui fêtait son demi siècle la veille), et Guillaume (ex troisième ligne monté dans la cage à 45 ans et accessoirement président du RC XV) qui allaient disputer le premier match de la nouvelle saison.

Voir ses deux fils sous le même maillot, ce n’était pas une première, mais cela reste un moment toujours à part. Mais ce qui est moins commun, c’est ce qui a suivi. Ce match d’ouverture a pris une dimension toute particulière puisque Quentin, fils de Guillaume, neveu et filleul de Sébastien, a disputé son premier match en séniors aux côtés de son papa et de son parrain donc. L’émotion est montée d’un cran quand le jeune ouvreur de 18 ans, a reçu son maillot des mains de son grand-père âgé de 73 printemps. Un moment intense, chargé d’émotions uniques, fortes, et indélébiles pour tous les privilégiés présents dans le vestiaire. Selon nos informations (merci Guillaume), il y aurait eu quelques larmes à peine dissimulées. La défaite dans le derby contre l’entente Lieuran-Servian-Boujan (14-12) restera anecdotique, bien qu’assortie d’un bonus défensif. Car le plus beau des bonus était ailleurs dimanche dernier. Ce n’est pas Pierrot qui nous contredira…

244447117_1965499363603741_137449180542605694_n
Quand le grand-père remet le maillot à son petit-fils…

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here