4ème série – Montans-Brens, l’autre derby du Tarn

1

La RN 88, aussi connu comme étant la route d’Albi, relie le nord toulousain à la préfecture tarnaise, jusque dans l’Aveyron. Saint-Sulpice, Rabastens, Lisle-sur-Tarn, Gaillac, Marssac, Albi bien sûr, sont les cités rugbystiques les plus connues, traversées à peu de choses près par la nationale. En 4ème série, Puygouzon, Cambon-Cunac, Cagnac, Brens et Montans, sont dans la même poule, offrant ainsi de jolis derbys de clocher comme on les aime. Dimanche dernier, c’était Montans, qui recevait Brens, deux villages distants de…4 km. Autant dire que les joueurs et les dirigeants se côtoient à longueur d’année, et pour certains ont porté les couleurs des deux équipes. Coup de projecteur avec de superbes photos de Christophe Fabries…

Montans brens 11 15 Fabries (11)
L’expérience d’un demi de mêlée, presque arbitre…

La 4ème série, c’est l’école de rugby pour les adultes dit-on parfois, ou un moyen pour de glorieux anciens de terminer une longue carrière ou tout simplement avoir la fierté de représenter son village. Tout ce beau monde, jeune et moins jeune, se retrouve pour la kermesse du dimanche avec la même envie d’en découdre qu’en Top 14. Alors quand il s’agit d’un derby en plus, imaginez. Montans-Peyrole-Cadalen, car il s’agit bien d’une entente sportive entre trois villages, fait partie des favoris de la poule, échouant depuis deux ans, et de peu, à la montée en 3ème série. Brens de son côté, ne fait partie de l’entente, loin de là, le village est pourtant tout proche, mais le club, qui existe depuis 18 ans, perdure de manière indépendante. A l’heure où les ententes sont légions, cela a aussi le mérite d’être souligné.

Montans brens 11 15 Fabries (19)
David Branlin, victime d’un coup à retardement

Donc dimanche, c’était un des premiers derbys de cette poule 2. Montans, leader invaincu avec trois victoires au compteur, recevait Brens, quatrième, deux victoires et une défaite. Après une minute de silence, les deux équipes se lançaient dans un bras de fer viril, et presque toujours, correct. A l’image du terrain sec, qui levait de la poussière, il y a eu des coups gagnants, et des coups…fumants. David Branlin, le jeune troisième ligne de Montans, en a fait les frais, en sortant du terrain avec une fracture du nez. Son équipe, dominatrice, inscrira 5 essais, contre un seul pour Brens, qui sûrement vexé, recevait deux cartons rouges pour des amabilités d’usage, pas franchement glorieuses.

Bernard Chamayou, président de Montans, se satisfaisait de la victoire de son équipe tout en regrettant ces quelques gestes “L’an dernier, 6 joueurs de Montans sont partis à Brens. Les joueurs se connaissent pour la plupart, se voient dans la semaine, mais que voulez-vous, c’est un derby, c’est dommage qu’il y ait eu ces accrochages, Brens a pris deux cartons rouges aujourd’hui, deux autres lors du dernier match, à ce rythme, ça va leur coûter cher. C’est regrettable pour David, qui se retrouve avec le nez cassé et qui sûrement se faire opérer. Mais bon, on a tous bu un verre à la fin du match, et nous on est content d’avoir gagné.  On a des jeunes dans l’équipe, qu’ils se fassent plaisir, car à notre niveau c’est le plus important. Bon, maintenant, si on peut monter…”

Montans est leader de sa poule avec deux points d’avance sur Puygouzon, autre équipe tarnaise invaincue. les deux formations ont rendez-vous le 13 décembre pour un nouveau derby haut en couleurs. D’ici là, Puygouzon fera les 6km qui les sépare de son adversaire de dimanche, l’entente Cambon-Cunac. Une histoire de derby on vous dit.

Album photos du match…

Montans brens 11 15 Fabries (18) Montans brens 11 15 Fabries (17) Montans brens 11 15 Fabries (16) Montans brens 11 15 Fabries (15) Montans brens 11 15 Fabries (14) Montans brens 11 15 Fabries (12) Montans brens 11 15 Fabries (8) Montans brens 11 15 Fabries (7) Montans brens 11 15 Fabries (6) Montans brens 11 15 Fabries (5) Montans brens 11 15 Fabries (4) Montans brens 11 15 Fabries (3) Montans brens 11 15 Fabries (2)

 

Merci à Christophe Fabriès pour ses photos…

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here