4ème série – Grisolles et Kercorb, logique finalement

0

La 4ème série a connu bien des remous cette saison, avec un championnat amputé de plusieurs membres au dernier moment. La saison régulière n’a pas toujours permis aux joueurs de s’exprimer correctement, mais les phases finales oui. Et ce dernier carré a offert deux rencontres disputées au suspense intégral…

30073113_1443072305798327_7114353577187803103_o
Grisolles et son public ont assumé leur statut de favori, mais ont dû s’employer (photo SCG)

Grisolles, favori logique de sa demi-finale, après une saison régulière maîtrisée, a fait respecté son rang. Mais Rieucros a joué son rôle d’outsider à fond. Menés 19-0 en moins de 30 minutes, on imaginait que le SCG allait encore s’offrir une petite balade de santé sous le soleil printanier de Labarthe sur Lèze. Oui, mais voilà, l’Ariégeois a du caractère, et du coeur. Et des jambes aussi. Celles de Maurel permettaient aux Oranges de marquer un premier essai pour un score à la pause de 19 à 5. De quoi redonner de l’espoir, et attaquer la seconde période avec conviction Un deuxième essai de Rieucros dès la 45ème venait semer le doute dans les têtes grisollaises.

Et la pénalité réussie à l’heure de jeu, n’atténuait pas ce sentiment. A 19-15, la tension est montée d’un cran, il y a de l’électricité dans l’air. Dans une fin de match haletante, c’est un quitte ou double qui se joue devant les nombreux supporters. Et à ce jeu, les hommes de Philippe Galey et Dimitri Arranger se montrent plus justes. Julien Mazzer file à l’essai, transformé, et scelle définitivement le sort de cette rencontre beaucoup plus accrochée que prévue. Grisolles est en finale, et c’est, somme toute, logique.

saint antonin kercorb demi 2018 (1)
Saint Antonin avait bien débuté la rencontre (photo Alain Monté)

Dans l’autre demi-finale, il y avait encore un club tarn-et-garonnais, moins attendu celui-là. En effet, Saint-Antonin, sorti de son sommeil grâce à l’arrivée de quelques glorieux anciens (en provenance de Négrepelisse notamment) et le retour au bercail de plusieurs jeunes, s’est invité dans le dernier carré sans crier gare, mais sans voler sa place non plus. Et il s’en est fallu de peu que la finale soit 100% estampillée 82. Mais en face, Kercorb, invaincu cette saison, a eu ce petit supplément d’âme, porté sûrement par la disparition récente de leur président. Menés à la pause (7-10), les gars du Chalabre ont fini par s’imposer. Vent dans le dos, en supériorité numérique, le favori a fait parler son expérience et sa solidité, pour inscrire deux essais supplémentaires. Les Saint-Antoninois mettront un point d’honneur à clore le score par une dernier essai, mais trop tard. 19-15 score final, les deux équipes ont été méritantes, mais Kercorb, pour sa saison complète, s’ouvre logiquement les portes d’une finale dont le face à face avec Grisolles était attendu. Ce sera chose faite ce dimanche, à Auterive, à 15h.

Le capitaine de Kercorb, Mathias Verganzones, nous a livré son sentiment : “Nous avons été surpris par une belle équipe de St Antonin qui a mis la main sur le ballon pendant une bonne demi-heure, sans nous laisser le temps de rentrer dans le match. Après avoir récupérée la possession, nous avons commencé à prendre le dessus petit à petit et à jouer chez eux. On a fini par passer 3 fois la ligne et donc creuser l’écart qui nous permettra de mettre tous les compteurs de l’Uskbp au vert et d’accéder à cette finale que tout le monde attendait depuis bien longtemps. Nous avions à cœur de remplir les objectifs du club pour notre cher et tendre président qui doit être très fier nous depuis là-haut. Les objectifs du club sont atteint, finale et qualifié en championnat de France, maintenant c’est la cerise sur le gâteau. Il faut soigner les petits bobos et vite se remettre au boulot pour mettre tous les atouts de notre côté car un gros morceau nous attend face à Grisolles. Même si nous ne sommes pas favoris, nous allons tout faire pour décrocher ce titre qui serait une belle récompense pour notre groupe, pour nos dirigeants mais également pour nos fidèles supporters. Et bien sûr, un sublime cadeau tant désiré par Jacques (Cunillera), notre président parti trop tôt.”

Message de Johanna, femme de joueur de Kercorb : “Ça y est, ce jour tant attendu est enfin arrivé. Dimanche, c’est votre match, c’est votre moment. Malgré les moments difficiles comme la disparition de Jacques, vous avez su garder votre sang froid et garder la tête haute. Son souhait, vous le savez, était de vous voir, soulever le bouclier. Vous avez su garder espoir, vous y êtes arrivés, nous sommes énormément fières de vous. Nous supportons avec plaisir vos entraînements, vos dimanches de match ainsi que les 3èmes mi- temps qui n’en finissent pas. Vous vous devez de gagner ce match pour tous ceux qui sont derrière vous. Allez les gars, un dernier effort, celui de gagner ce match. Nous serons tous et toutes derrière vous, pour vous encourager et vous soutenir. On vous aime !”

saint antonin kercorb demi 2018 (2)
Kercorb a fini par faire craquer la défense rouge et noire
30776518_10214019760543030_1291280025_n
Le soutien des compagnes de joueurs est sans équivoque. Bravo mesdames !
saint antonin kercorb demi 2018 (5)
Beaucoup d’engagement pendant 80 minutes
saint antonin kercorb demi 2018 (4)
Saint-Antonin peut être fier de son parcours et se son retour au premier plan. En espérant que cela dure…
30713913_561219130931781_7212502897584504832_n
Les doigts pointés vers le ciel, l’émotion était grande pour les vainqueurs qui pensaient très fort Jacques Cunillera. On en connaît un qui a dû apprécier (photo R. Toustou)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here