4ème série – Causeries d’après barrages, et d’avant quarts de finale

0

Les barrages ont rendu leurs verdicts. Les clubs qualifiés d’office connaissent donc leurs adversaires. Voici les réactions de toutes les équipes concernées…

Brignemont, le nouveau promu, se prépare à affronter Sainte-Croix-Volvestre (photo club)

Les réactions

Kercorb 15-6 Reyniès

Sebastien Danjou (Dirigeant de Kercorb) : La victoire est là, on est satisfait du résultat. Malheureusement, le temps de ce week-end ne permettait pas de proposer un beau rugby. Les deux équipes joué devant, c’était un bel affrontement. Malgré les gros gabarits présents dans les rangs de Reyniès on a su gagner ce match. Ils ont été indisciplinés, la qualité de notre buteur a fait la différence. On a bien dominé la partie, mais on n’a pas su concrétiser car le ballon était glissant. Les grandes envolées du fond de terrain n’étaient pas possibles. Concernant le quart de finale, on ne connaît pas plus que ça notre adversaire. On sait juste qu’ils ont un bon pack, mais on va s’adapter. On arrive à jouer aussi bien avec nos avants, que nos arrières. Tout est possible sur un match, même si on ne part pas favoris, on est là pour jouer. On veut continuer le chemin le plus loin possible.

Yolène Costes (Présidente Reyniès) : On savait que le déplacement allait être compliqué, du fait de leurs supporters et de la qualité de leur équipe. Malgré ça on a fait une bonne première mi-temps où on a réussi à tenir le score. Kercorb jouait pourtant un jeu très physique et de manière structurée. Il faut dire que la météo ne permettait pas de faire du beau jeu. On a complètement craqué en fin de seconde période, durant les 20 dernières minutes. Le manque de physique s’est fait ressentir. C’est vrai que c’est une défaite donc on est un peu déçu, mais au vue de notre première partie de saison, on est satisfait. On a réussi à redresser la barre dès les phases retour. On souhaite bonne chance à Kercorb, je serai même du déplacement lors du quart de finale.

kercorb
kercorb a dû s’employer pour venir à bout d’une accrocheuse équipe de Reyniès (photo club)

Naucelle 17-13 Rieucros

Jean Pierre Vaur (dirigeant Naucelle)  : On a très bien commencé le match, une bonne entame. On a réussi à marquer vite des essais, de belles envolées de trois-quarts. On a commencé à perdre petit à petit le fil du match, même si on a réussi à assurer l’essentiel. Au niveau du quart de finale, on s’attend à trouver une grosse équipe en face de nous. Une grosse partie de rugby s’annonce. Au final, on veut juste se régaler et prendre du plaisir sur ce match. Pratiquer un beau rugby comme on sait le faire, et pourquoi pas sur un match à élimination directe, tout peut arriver. On n’a pas la casquette du favori, on jouera quand même notre va-tout, parce qu’il faut l’avouer, Ernest Wallon ça fait rêver.

Julien Soler (coach des 3/4 Rieucros) : Très très déçu de cette défaite par rapport à la physionomie du match. Il y avait la place de passer, malheureusement quelques faits de jeu, et quelques décisions arbitrales viennent gâcher la fête. Je reste quand même fier de l’état d’esprit des joueurs, de l’attitude montrer durant ce match. Ça reste dommage parce qu’on a dominé alors qu’on a souvent évolué en infériorité numérique. Voilà le sentiment qui prime ce soir, c’est vraiment la déception.

Sainte-Croix Volvestre 19-13 Septfonds

André-Pierre Leiva (Joueur Sainte-Croix-Volvestre) : On fait une bonne première mi-temps, avec beaucoup d’initiatives dans le jeu, beaucoup de variétés dans l’utilisation du ballon. Malheureusement on s’est endormi en fin de première période au fur et à mesure des minutes. On est tombé dans un faux rythme, beaucoup de fautes techniques, beaucoup d’approximation. Toutes ces petites choses ont continué en seconde mi-temps. On a énormément subi. Les seules fois où on est arrivé à casser le rideau, on rendait les ballons au pied. Il va falloir se réveiller pour le quart de finale ce week-end si on ne veut pas en prendre 40. On est capable de faire quelque chose cette année, à nous de bien préparer le match.

Mikael Authesserre (pilier Septfonds) : Très mauvaise entame de match, on prend un essai en tout début de partie. On n’arrive pas à relever la tête, on se fait assommer avec 2 essais de plus. Ce qui fait qu’on rentre à la pause avec 19 points de retard. Malgré cette première mi-temps catastrophe, on arrive à s’en sortir en deuxième période. Mais au final on commet trop d’approximation qui nous fait perdre le match. C’est vraiment dommage d’avoir commencé le match au bout de 40 minutes. La défaite est très dure à avaler, on avait un objectif plus haut que les barrages. On ne se démoralise pas, on va essayer de finir la saison sur une bonne note en challenge.

Finhan 28-22 TAC

Yannick Fournier (Entraîneur Finhan) : On fait une très bonne première mi-temps, en plus contre le vent, on a joué très très juste. C’est une satisfaction. On est rentré au vestiaire avec une dizaine de points d’avance. Un premier acte convaincant. Lors du second, ça c’est compliqué, on a complètement déjoué, on est sorti du match, sans aucune raison apparente. Je pensais au contraire, qu’on allait pouvoir enfoncer le clou avec le vent dans le dos, mais pas du tout. Si on cherche vraiment, le carton jaune nous a déstabilisés. On prend 3 essais en l’espace de 15 minutes, dont 2 en infériorité numérique. Ce passage a redonné de l’espoir au TAC et installé le doute dans notre camp. La victoire est là c’est le principal. On se tourne maintenant vers le quart de finale contre Mas D’Azil. Un match qui s’annonce compliqué, mais on n’a rien à perdre, on va jouer notre chance à fond. On est déjà content d’être là, le reste sera du bonus, même si plus l’aventure continue mieux c’est.

Florian Cazenave (Joueur TAC) : On espérait beaucoup sur ce match, on est arrivé motivé, malheureusement on n’a pas joué. On s’est réveillé qu’à partir de la 50ème. On a réussi à combler un retard de 20 points. Malheureusement on perd de 6 points, c’est assez frustrant. C’est dommage parce qu’on a beaucoup souffert devant avec 3 essais sur des mauls. Dès qu’on les a contré dans ce domaine, on a fait de belles choses, mais c’était trop tard. On a eu un gros trou d’air, sans lequel on pouvait espérer plus. Ça reste quand même notre meilleur match à l’extérieur de la saison. Il reflète d’ailleurs bien notre parcours, un manque de confiance à produire du jeu à l’extérieur. Ça reste une belle saison quand on regarde les galères qu’on a subies. On souhaite bonne chance à Finhan, qui a aussi connu des moments pas simple.

TAC rugby
Clap de fin pour le TAC cette saison, mais pourra construire dessus pour progresser encore (photo club)

L’avis des équipes déjà qualifiées…

Adrien Vergé (Joueur Mas d’Azil) : On a suivi les résultats de près, on sait qu’on joue Finhan. C’est une équipe qu’on ne connaît pas plus que ça. Le plus important c’est la victoire, cette année on veut aller loin. On sait qu’on a le potentiel pour. Je pense qu’on va assister à un round d’observation en début de match sachant que les équipes ne se connaissent pas. Puis se rajoute à ça la pression d’aller pourquoi pas à Ernest Wallon.

David Arnaud (Coach Brens) : Un quart de finale ça se joue, mais surtout ça se gagne. On sait qu’on tombe contre Kercorb, mais on ne se focalise pas sur l’adversaire. On veut jouer comme d’habitude, avec notre identité. Il faut qu’on redresse la barre au vue des derniers matchs. On veut aller le plus loin possible, et ça passera par une continuité dans notre jeu, on gardera le même état d’esprit. On veut clôturer la saison de la meilleure des façons possibles.

Pascal Begue (Président Brignemont) : On se prépare dans une suite logique de la saison. On a fait de bons matchs dernièrement on veut rester dans la même spirale positive. On compte garder la même identité de jeu, faire perdurer notre état d’esprit. On va essayer de jouer, et surtout de ne pas avoir de regret, il faut tout donner sur ce genre de match. Après que le meilleur gagne, tout est possible. On compte prendre les matchs les uns après les autres, et espérer aller le plus loin possible.

Les quarts de finale

Plateau de Sault – Naucelle (à Montastruc la Conseillere)
Mas d’Azil – Finhan (à Roquettes)
Brens – Kercorb (à Labastide Beauvoir)
Brignemont – Sainte-Croix-Volvestre (à Eaunes)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here