4ème série – Brens trop fort pour Reyniès

0

Le club de Brens, leader de la poule 2 dans ce championnat 4ème série, recevait les Tarn et garonnais de Reynies, 3 victoires et deux défaites à leur actif, dont la dernière à domicile dans le derby face à Septfonds. De quoi motiver suffisamment les joueurs du canton du Tarn et du Tescou ? (par Cacahuète)

img_0068

Dès le coup de sifflet donné par Mr Rodriguez, l’arbitre de la rencontre, ce sont les vert et bleu de Reynies qui percent le rideau défensif avec leur centre, rattrapé à cinq mètres de la ligne d’en but. Après cette première frayeur, l’arrière Brensol tente une relance de ses 22 mètres, et navigue dans la défense adverse. Cette action relayée par les avants se poursuit sur quatre temps de jeu et finit à dame. 5 à 0 au bout de 4 minutes de jeu, le ton était donné.

Les deux équipes, solides en attaque et en défense, laissent envisager une partie engagée pour le plaisir des spectateurs. Brens se met à la faute, et le buteur de Reynies inscrit une pénalité qui les ramène à deux petites longueurs des locaux. Mais les hommes de David Arnaud, ne semblent pas vouloir laisser les visiteurs imposer leur jeu et le pack puissant de Brens franchit à nouveau la ligne adverse pour amener le score à 12 à 3. Sur une nouvelle pénalité, le buteur de Reynies inscrit 3 points de plus,12 à 6 score à la pause.

Reprise du deuxième acte, Brens profite du vent favorable pour aller jouer dans les 22 mètres de Reynies. Sur une touche cafouillée par les visiteurs, le troisième ligne Brensol récupère l’ogive acrobatiquement et marque. Essai non transformé mais signe de bonus offensif.

Le public assiste à une rencontre plaisante, tant dans l’engagement que dans le jeu proposé de part et d’autre, avec alternance de jeu devant et libération pour les 3/4. A une nouvelle pénalité pour Reynies, Brens répond par un nouvel essai, inscrit par l’inusable Yannick « Yaya » Austry, rentré au poste de demi de mêlée. Le score de 24 à 9 à la 60ème ,laisse penser que les locaux n’on plus qu’à gérer la partie, mais au contraire ils enfoncent encore le clou par un essai de plus, toujours du même Yaya. Les avants de Brens emportent leurs vis-à-vis, ce qui provoque une petite échauffourée sanctionnée assez sévèrement d’un carton rouge de chaque côté, alors que la partie s’est très bien déroulée jusque là.

Sur l’action suivante, le puissant pilier Soane Felomaki inscrit un essai pour Brens portant le tableau d’affichage à 36 à 9 à sept minutes de la fin du temps réglementaire. Reyniès, au mental et au courage, parviendra à franchir la ligne tarnaise aussi pour marquer un essai par son pilier. Brens aura tout de même le dernier mot et clôturera le match par un septième essai. Score final 41 à 14, Brens confirme, et reste solidement accroché à son fauteuil de leader. Qu’il ne partage plus puisque Finhan est tombé à Flagnac. Reyniès occupe une 5ème place méritoire qui lui permet de rester dans la course aux places qualificatives.

img_0065
L’entrée de Yaya a été accompagnée de sourires. L’ancien a marqué deux essais ensuite

Mr Gausserand ( entraîneur de Reynies ) : Nous avons été opposé à une très belle équipe de Brens, on manque d’envie sur l’ensemble de la partie et on rate trop de placages. Le score est logique, nous avons encore beaucoup de points à travailler. Je souhaite de bonnes choses pour la suite à Brens, le match s’est déroulé dans un très bon état d’esprit et ils méritent leur statut de leader.

David Arnaud ( entraîneur de Brens ) : Nous avions à cœur de confirmer notre bon début de saison, sur ce point là c’est fait. Maintenant on peut rester un peu insatisfait sur le contenu, mais on sait ce que l’on vaut, et il faut surtout que l’on reste humbles, car on a quand même pas mal de blessés et la saison est longue. Je suis malgré tout fier de mes gars, on prend 5 points, mais le niveau va monter en puissance sur la seconde phase et il va bien falloir gérer la trêve, car c’est toujours une période difficile.

Christophe Baubil ( Co-président et joueur de Brens ) : C’était un beau match, même si nous avons du mal à nous mettre dans la partie. Heureusement on se ressaisit et on arrive à mettre en place le jeu que l’on sait faire, avec du gros travail des avants et on écarte au large. On reste leader et on soigne le goal-average, on espère faire un bon résultat à Cagnac de manière à être champion d’automne .

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here