3ème série – LE TRC reçu 10 sur 10

0

Personne n’est parfait, mais le bilan du Toulouse Rugby Club, si. 10 victoires en dix matchs, dont 4 bonifiées, et une place de leader tout juste contestée par le valeureux duo ariégeois, Saint-Jean-du Falga et Haut Salat. Autant dire une marge de manoeuvre plus appréciable que celle de l’an passé à la même époque. Mirepoix et Labarthe sur Lèze avaient laissé en effet le TRC au pied de la montée directe, et ces mêmes Labarthais avaient privé de dessert les toulousains, en les éliminant en quart du championnat domestique. Quelque chose nous dit que le scénario devrait être différent en 2016…

st jean trc
Le TRC fonce vers la deuxième série (photo club – R. Gautier)

Il semblerait que la pink army soit toujours autant outillée pour aller au bout, mais contrairement à l’équipe 2014-15, la version 2015-16 supporte bien mieux le costume de grand favori.  Pour preuve, les victoires inaugurales à Lavernose (9-16), à Saint-Jean-du-Falga (18-23), et contre Haut-Salat (22-13). Des succès bâtis sur un collectif et non pas sur des individualités, jeunes ou anciennes, qui font aussi des différences. Preuve aussi des progrès manifestes des joueurs du duo Arrandiga-Tremoulet, cette 10ème victoire, dimanche dernier. Julien Drilhon, le demi de mêlée des roses, revient sur ce succès  “nous avons été nettement meilleurs en conquête, avec un gros match des avants. On est toujours en construction sur notre jeu oui, mais ça rentre de plus en plus”. Voilà certainement la grosse différence par rapport à décembre 2014, cette marge de progression réelle d’un groupe qui maîtrise déjà ses adversaires. A croire que l’herbe de la Mounède, nouveau terrain de jeu des Toulousains, est plus verte qu’à Sordelo, terre des débuts historiques en 2012. Les dirigeants peuvent se réjouir de continuer à faire grandir le club autour du rectangle vert, avec des vestiaires et un club house dignes de ce nom, et qui répond au cahier des charges d’un club ambitieux. Car les ambitions à moyen terme que Gaël Arrandiga nous avaient confié l’an dernier sont toujours d’évoluer sous quatre ans en Promotion Honneur.

Une saison parfaite ?

La très longue expérience de l’ancien pro lui permettra malgré tout de rappeler à chacun qu’il ne faut pas brûler les étapes et rester focaliser sur la montée en deuxième série, objectif prioritaire. Son équipe était présentée déjà comme candidat naturel à la montée l’an passé, et l’on connaît le résultat. Visiblement, cette expérience est bien présente dans toutes les têtes, et le message semble bien reçu par les joueurs. Ces derniers s’en seraient même fixés un deuxième, plus personnel celui-ci. Julien Drilhon ne nous l’a pas caché “Notre 10 sur 10 nous fait très plaisir, c’est évident. On travaille dur pour cela, mais on veut faire une saison parfaite, en assurant ainsi l’objectif de la montée en deuxième série”. Une perfection qui passera par la digestion rapide des mets de fin d’année, car la reprise s’effectuera à Haut Salat, 3ème, puis la réception du dauphin, Saint-Jean. Autant dire deux tests majeurs. En cas de passage réussi, la route de la deuxième série sera grande ouverte, pour voir un peu plus…la vie en rose.

trc
Julien Drilhon et ses coéquipiers ont montré de la rigueur, du jeu et…de la roublardise par moment. Des qualités nécessaires pour réaliser une bonne saison (photo club)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here