3ème série – Lavernose en impose contre Castelnau Bastide

0

Lavernose se reconstruit cette année autour d’une génération junior 86/87 et du manager volant alias « Sergio ». Les rouge et noir recevaient les ariégeois de Castelnau Bastide pour un match qui devait confirmer leur bon début de saison (vicroire 18-10 contre Roquettes, et une défaite encourageante à Saint-Jean du Falga 35-26). L’USCB n’arrivait pas de son côté dans les meilleures conditions après un lourd revers à Mazères (31-0) puis une défaite d’un point à domicile (12-13 contre Villenouvelle). Suffisant pour connaître l’issue de la rencontre à l’avance ? (par Tonton Coach)

img_9844
Une première mi-temps équilibrée. Les avants de Castelnau Bastide mettant en difficulté le pack local…

Les locaux débutent avec l’aide du vent, et se jettent directement dans la bataille en déployant un jeu fait d’alternance. Une première pénalité transformée par le buteur local, Lo, dès la deuxième minute, récompense ces efforts. Sur le renvoi direct en touche, les locaux réinvestissent le camp de Castelnau pour une domination sans partage. Une deuxième pénalité à la 10ème minute vient porter le score à 6-0 mais celle-ci a plus l’effet d’un arrêt pour les locaux et une rébellion pour les visiteurs qui se réveillent. Ces derniers déploient un jeu sur la largeur du terrain mais leurs attaques avortent par un excès de précipitation et des fautes de mains. Le jeu perd un peu de son intensité par la suite, mais ce sont plus les visiteurs qui dominent. Lavernose courbe l’échine, résiste, mais encaisse une pénalité par Legendre à la 21ème (6-3). Dans la foulée, sur une pénalité jouée à la main par Lavernose, le talonneur local De Oro, vient marquer aux pieds des poteaux après plusieurs temps de jeu (13-3). Castelnau réagit par des percussions au niveau de la zone du 10 adverse, et transperce plusieurs fois le rideau défensif, sans conclure. Lavernose remet la main sur le ballon pour faire subir des groupés pénétrants qui font à ses adversaires du jour. Sur un de ces vieux monstres à 16 pattes, un mauvais geste du demi de mêlée local lui vaut un carton rouge à la 40ème minute. A 13-3 à la pause, à 15 contre 14, vent dans le dos à suivre, on imagine les visiteurs capables de prendre le dessus…

Lo marche sur l’eau

img_9848
La deuxième mi-temps redémarre sur un coup d’envoi pour Castelnau, mais Lavernose ne veut pas laisser l’initiative du jeu à son adversaire, et se jette avec toutes ses forces dans la bataille. Une belle attaque échoue à 15 mètres du bonheur suite à un en avant. Castelnau essaie de répondre en attaquant à son tour, mais se heurte à chaque fois à une bonne défense. Les locaux accélèrent même le jeu, appuient sur le défi physique pour faire plier l’adversaire qui se met à la faute qui hérite d’un carton blanc sur une grossière faute pour éviter l’essai (52’). Après 4 tentatives suite à des pénalités à 5 mètres, Fabaron marque un essai plein d’à propos avec une prise d’intervalle au niveau du 10. Après transformation, le score passe à  20-3, un break qui fait mal aux têtes des  visiteurs marquent le coup. Les 25 dernières minutes vont plus ressembler à un calvaire d’ailleurs pour eux, les locaux prenant le dessus physiquement et moralement. Sur une belle attaque de Lavernose, suite à une percussion du pack et d’un relais de Sudre, le capitaine Lapeyrade marque entre les poteaux après un passage au ras du regroupement mais que ce sprint fut long pour arriver derrière la ligne. La transformation toujours réussie par Lo porte le score à 27-3.

La victoire est quasiment acquise, le bonus aussi, à un quart d’heure de la fin. Une fin de match à sens unique, où les locaux régalent et récitent les gammes. Un dernier essai de l’homme du jour, Antony Lo, transformé par lui-même porte même le score sur la sirène à 34 à 3. Lavernose réussit le casse du jour en empochant le point bonus qui réjouit tous les spectateurs rassemblés autour de la main courante. La saison est bien lancée pour Lavernose, elle ne demande qu’à être confirmée par un bon résultat à Haut Salat dans 15 jours, afin de rester dans le wagon de tête. Pour Castelnau bastide en revanche, le coup est dur, avec trois défaites en autant de matchs, il faudra impérativement battre Prat lors de la prochaine journée, qui est dans la même situation, avec un petit point au compteur. Et espérer le retour de plusieurs joueurs blessés.

Les réactions

img_9845
Perreux Yohan (entraîneur Castelnau) : « Un début de saison difficile, nous n’avons pas recruté et il nous manque beaucoup de monde, mais l’adversaire mérite amplement sa victoire. Nous allons faire le dos rond et cette semaine de repos va nous faire du bien en attendant le prochain match contre Prat pour lancer notre saison en l’espérant une victoire qui nous sortira du fond du classement »

Galy Laurent (cap Castelnau, n°9) : « On tient bien la première mi-temps contre le vent et en deuxième mi-temps on s’écroule, on subit le jeu dans le combat et l’envie. L’adversaire mérite totalement sa victoire. Nous produisons du jeu en première mi-temps mais sans concrétiser donc la deuxième mi-temps a été difficile car nous n’avons pas pu lutter physiquement ».

Goncalves Daniel (n°8 Castelnau) : « On débute contre le vent, 2 occasions ratées, on se met l’arbitre à dos et tout s’enchaine mal. On attend l’adversaire, le messie, les joueurs et au rugby on doit avancer et pas attendre donc il faut se ressaisir en espérant des jours meilleurs, et du monde aussi.

img_9847Pierre Leders (n°7  Lavernose) : « Le score ne reflète pas la difficulté de la partie, cela a été dur, on se met au rythme de l’adversaire, on a du mal à accélérer. L’ambiance au sein de l’équipe est bonne et on s’amuse bien ; le point de bonus vient récompenser les efforts faits car physiquement nous avons fait plier l’adversaire. ».

Lapeyrade Julien (capitaine Lavernose, centre) : « Le match a eu du mal à se lancer, car contré en défense par l’adversaire. On a réussi à prendre l’ascendant pour lancer nos attaques et les faire craquer. En enchaînant les temps de jeu, l’adversaire a lâché prise en deuxième mi-temps. L’état d’esprit est bon et je suis fier de mes joueurs mais il faut continuer à bosser car nous avons des imperfections à régler. Il faut progresser mais les joueurs sont là et cela devrait le faire ».

Carsalade Serge dit Sergio (entraîneur adjoint) : « Belle journée, 5 points objectif atteint mais nous sommes trop impatients de marquer, d’où une certaine fébrilité. Mais l’ensemble est bon et prometteur. J’ai retrouvé mes petits juniors muretains.

Bouron Yohan (président et joueur de Lavernose) : « Nouveau président et toujours joueur oui, et fiers de mes coéquipiers. Bon état d’esprit avec une quinzaine d’amis de la génération Muret 1986/87. Le club rebondit bien, nous sommes repartis sur de nouvelles bases mais le club est sain et vit bien. Ces 5 points viennent récompenser les efforts même si la route est longue, mais ce groupe est prêt à livrer bataille chaque dimanche ».

La feuille de match

34/3 (mi-temps 13/3). Arbitre : Messelet Samuel.

Lavernose Lacasse : Ferrara- De Oro Th- Boscher- Laynaert- Corrège- Maupoumé- Leders- Frago- Bertrand- Revel- Ramirez- Lo- Lapeyrade(cap)- Fabaron- Sudre.
Remplaçants : Canal- Alamandry- Bouron- Dedier- De Oro Cl.- De Agustin.
Entraineurs : Benoist Franck- Groc Philippe- Gauden Didier- Manager : « Sergio ».
4 essais : De Oro (25’) ; Fabaron (58’) ; Lapeyrade (63’) ; Lo (78’)- 4 Transformations : Lo et 2 pénalités : Lo( 2 et 10’).
1 carton rouge : Bertrand (40’)

Castelnau Batisde : Sons- Baudeigne- Vergé- Lannet- Mazerolles- Legendre- Piquemal- Goncalves- Galy (cap)- Wentworth- Blanchard- Syczeponski- Viergé- Joule- Murillo.
Remplaçants : Castro- Mazères- Fedrec- Faure- De Abreu- Dupuy- Lepra.
Entraineurs : Bonan Benoît- Perreux Yohan
1 pénalité : Legendre (21’)
1 carton blanc (52’).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here