3ème série – Boulogne assume son statut contre Roquettes

0

Roquettes, avant dernier de la poule, se déplaçait chez un cador, Boulogne. Une rencontre qui s’annonçait compliquée pour des Roquettois en proie à des difficultés d’effectif, face au champion de France de 4ème série, qui inauguré des maillots flambants neufs, et qui voulait surtout se rattraper de son faux pas à Mazères le week-end dernier…(par LéaF)

boulogne-roquettes-1
Roquettes a tenu le choc pendant près d’une heure de jeu, mais…

Dès le coup d’envoi, les visiteurs montrent leur engagement et sont présents sur tous les points chauds. Boulogne gère, et se retrouve à 5m de la ligne après seulement 4min de jeu. Mais Claria intercepte le ballon, effectue une course de 80m et va aplatir en coin. Contre toute attente, ce sont bien les Roquettois qui ouvrent le score. De quoi secouer les Boulonnais qui répondront de la même manière 10 minutes plus tard avec en prime la transformation. Une faute de jeu de Rouxel lui coûtera un carton blanc, et une pénalité pour Roquettes, que Laboisse passe sans difficulté. Les Vert et Noir mènent 10 à 5. Le score ne bouge plus, l’agacement dans chaque camp montre le bout de son nez, Lépine et Jan l’exprimeront ensemble qui récoltent un carton jaune. Gros temps fort ensuite pour les Boulonnais qui viendront concrétiser avant la pause (15-5)

Début de seconde période, Roquettes se montre plus présent et comme en début de partie, marque un essai par avec Claria, encore lui. De quoi remettre tout le monde dans le bain pour les prochaines 40 minutes croit-on. Mais malgré leur envie manifeste d’aller créer l’exploit, les Roquettois bloquent face à des Boulonnais bien en place. Ces derniers vont dominer ce deuxième acte, et marqueront deux nouveaux essais transformés qui les mettront à l’abri d’un hypothétique retour. Score final 27-14.

boulogne-roquettes-2
La maîtrise et le collectif de Boulogne ont fini par faire la différence

Réactions 

Pascal Monferran (entraîneur de Boulogne) : « Sur le contenu du match, il n’y a pas grand chose de positif à dire. On a fait beaucoup de fautes de mains. On avait des intentions mais c’était souvent de mauvais choix. Du coup, on s’est mis en difficulté alors qu’on avait quand même une conquête qui était plutôt propre et intéressante. On a été aussi assez efficace sur le contre en touche. Mais voilà c’est un match qui va à contre sens des consignes demandées et du type de jeu travaillé cette semaine. On avait demandé à notre équipe de jouer beaucoup plus au large et on est allé les provoquer au ras. C’est une équipe solide, vaillante, qui a des arguments en défense. Et nous on est tombé dans le panneau, on n’est pas arrivé à mettre de rythme. On a joué dans le petit périmètre alors que les solutions, surtout aujourd’hui avec le temps qu’il faisait, étaient plutôt au large. »

Christophe Colleoni (entraîneur de Roquettes) : « On savait que c’était une grosse équipe. On a des difficultés depuis ce début de saison à mettre en place notre jeu. Là, il y a eu de l’implication, on a tenu une mi-temps, une mi-temps et demi. On a craqué sur les vingts dernières minutes. Cela est logique avec le nombre blessés et le peu d’effectif qu’il nous reste. Sur le score il n’y a rien à dire, c’est une équipe qui est au dessus de tout le monde je pense. »

US Boulonnaise 27 – SC Roquettois 14 (M-T : 17-5) – Arbitre : Taillefer Rémi (Midi-Pyrénées)

Evolution du score : 0-5,5-5,7-5,10-5,15-5,17-5 ; 17-10,17-12,20-12,20-15,25-15,27-15.

Pour Boulogne : 3E Othal.M (15′), Idrac (40′), Laboisse (67′) ; 3T Laboisse (15′,40′,67′) ; 2P Laboisse (23′,45′)

Exclusion temporaire : Lépine (38′)

Composition : Carde, Sanchez, Othal.M, Glen, Mgillet, Othal.P (o), Laboisse (m), Lepine, Cassagne, Idrac, Trotta(cap), Dubarry, Baque, Carneiro, Lafforgue.

Sur le banc : Portalier, Reboul, Lombard, Aube, Vanzo, Niccoli, Fontana

Pour Roquettes : 2E Claria (4′,42′) ; 1T Pardlin (42′) ; 1P Pardlin (47′)

Exclusions temporaires : Rouxel (22′), Jan (38′)

Composition : Delande, Dunon, Claria, Legaud, Moularat, Pardlin (o), Mehdaoui (m), Olivie(cap), Rouxel, Rodrigues, Pinel, Morandin, Pons, Vaissiere, Vidal.

Sur le banc : Fournie, Jan, Sentenac, Verbence, Regis, Matose, Marnat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here