2ème série – Rabastens logiquement contre Labarthe-sur-Lèze 

0

Rabastens et Labarthe-sur-Lèze, clubs classés respectivement 2ième et 3ième du championnat, se retrouvaient en demi-finale à une marche de jouer dans l’antre mythique d’Ernest Wallon. Le public venu en nombre s’attendait à un match serré. Les premières chaleurs du mois d’avril, mais aussi un vent capricieux s’invitaient. La fraîcheur physique serait-elle être la clé du match ? La bataille des supporters bat son plein, les tribunes sont bondées, on cherche de l’ombre pour échapper à la chaleur. Heureusement, la buvette est là, les boissons fraîches sont les bienvenues. Le bras de fer pouvait commencer…(Par Tonton coach – photos : Cindy photographies)

rabastens labarthe demi finale 2017 (12)
Assia Taj Errida a dirigé une rencontre âpre mais dans les règles

Rabastens perd le toss, et débutera le match vent dans le dos. Dès le coup d’envoi, les Tarnais envahissent le camp Labarthais et pressent leurs adversaires très haut pour les faire déjouer. Sous pression, Labarthe se met rapidement à la faute. L’artilleur Tarnais Escoubié ne se fait pas prier pour déflorer le tableau d’affichage (3/0, 2’). Sur le renvoi, les Haut-Garonnais engagent direct en touche, cela montre la fébrilité des joueurs et la non maitrise du vent. Le début du match est tout à l’avantage de Rabastens, qui fait feu de tout bois et applique un pressing défensif très haut. Labarthe déjoue et n’arrive pas à se sortir des griffes Tarnaises. Rabastens fait le siège du camp adverse, mais n’arrive pas à concrétiser sa domination au tableau d’affichage, le buteur local loupant sa cible (7’). Les coups de butoir de Navarro et Miquel, en véritable dynamiteurs commencent à porter leurs fruits. Labarthe ne cède pas pour autant, mais la domination physique des Tarnais est importante. Vont-ils tenir ce rythme avec cette chaleur ? Au bout du premier quart d’heure, les hommes de Pages commence à sortir la tête de l’eau malheureusement pour eux Toniolo manque une pénalité. (16’, poteau droit). Nouvelle chance et, cette fois-ci ça passe égalité 3/3 à la 18’ (Tonolio). Par ses fortes chaleurs et pour préserver les organismes, la pause hydratation est sifflée à la 20’ sur un carton jaune pour le pilier droit Tarnais, Fadier.

Le bilan de ce premier quart temps est une domination plutôt stérile de Rabastens au vu du planchot. Labarthe au contraire subit beaucoup et semble crispé par l’enjeu. Les bulldozers Navarro et Miquel font beaucoup de mal au mur Labarthais qui commencent sérieusement à se lézarder. Rimbaut pour Labarthe hérite d’un carton blanc (26’) alors que ce n’était pas lui le coupable, pénalité encore manquée par Escoubié. L’essai chauffe pour Rabastens, il arrivera suite à des percussions successives. C’est Capus qui se trouve à la conclusion de cet effort collectif. Transformation réussie, 10/3 (30’) pour les visiteurs. Rabastens appuie là où ça fait mal, sur une chandelle, l’arrière labarthais se troue. Une situation dangereuse se crée avec un 3 contre 2 qui n’arrive pas en dame par excès de précipitation (en avant). Cela aurait pu être le tournant du match, car Labarthe était vraiment proche de lâcher. La mi-temps est sifflée sur ce score de 10/3 pour Rabastens. Le bilan est vite fait : forte emprise physique de Rabastens sur le match, Labarthe déjoue totalement, crispée par l’enjeu, mais aussi bien maitrisée par l’équipe adverse. Le score n’est pas fait et la deuxième mi-temps avec vent pour Labarthe risque d’être très tendue. Les mouches vont-elles changer d’âne ? Les 9 points au pied manqués par le buteur tarnais vont-ils peser lourd à la fin ? Mais encore un nouveau carton jaune pour Rimbaut (40’) fait que Labarthe va évoluer en infériorité numérique et par ces fortes chaleurs cela risquer de peser à la fin du match.

rabastens labarthe demi finale 2017 (11)

Vent dans le dos, Labarthe met de suite la pression sur les Tarnais et les acculent dans leur camp. Les consignes des coaches semblent avoir porté leurs fruits ainsi que les changements de joueurs. Labarthe fait le siège de la ligne Tarnaise, mais celle-ci ne rompt pas. En effet, sur un ballon perdu, un coup de pied long renvoie le jeu dans les 15m Labarthais, ils dégagent en touche par la suite. Prise de balle à deux mains, groupés pénétrant des avants Tarnais pourtant bien stoppés par Vignaud. Après s’être réorganisé, Rabastens marque un essai par Rieugnié, fraichement rentré à la mi-temps. Transformation par Escoubié pour un score de 17/3 (45’) alors que nous étions dans un temps fort labarthais. Les joueurs se remettent au travail et retournent dans le camp Tarnais grâce notamment aux efforts de Vignaud, Teixido et Rossell. Après plusieurs tentatives en force, c’est le filou Cayrol qui marque un essai en slalomant, après transformation par Toniolo le score est de 17/10 (50’) pour Rabastens. Rien n’est fait et il reste encore 30 minutes de combat et le match est loin de basculer d’un côté comme de l’autre. Rabastens a fait rentrer du grand et lourd pour faire souffler notamment Miquel et Navarro, cela va porter ses fruits. En effet, dès le renvoi, c’est Fernandez qui récupère la mise en jeu et met la pression sur Labarthe, l’action est stoppée à 5 mètres de l’en-but. Rabastens rend coup pour coup à Labarthe, l’indiscipline Labarthaise est à nouveau sanctionnée par un carton jaune pour Delestre (58’).

Labarthe utilise le vent pour mettre la pression sur son adversaire, mais les mauvais choix sur les dernières passes font que Rabastens plie, mais ne rompt pas. Robert (61’) sur en-avant volontaire hérite d’un carton blanc , les 2 équipes se retrouvent même nombre. Le dernier quart temps est bien maitrisé par Rabastens grâce surtout à sa défense bien hermétique ainsi que le retour sur le pré des hommes fort (Navarro et Miquel). L’avance d’un essai transformé est bien conservée et c’est même Rabastens qui se montre le plus dangereux sur des contres notamment de Muratet qui transperce la défense Labarthaise, sans succès. L’arbitre délivre les 30 acteurs et c’est les Tarnais qui lèvent les bras au ciel synonyme de victoire et de billet pour Ernest Wallon alors que Labarthe échoue pour la 3ième fois en demi-finale. Que c’est dur pour ces joueurs mais aujourd’hui, la victoire de Rabastens est méritée et ne souffre d’aucune contestation. Rabastens a bien géré ce match en appliquant une forte pression défensive tout terrain et Labarthe n’a pas su contourner cette défense et surtout n’a pas pu évoluer à son vrai niveau, mais la faute à qui ?

rabastens labarthe demi finale 2017 (10)

Feuille de match : Labarthe-sur-Lèze/ Rabastens : 10/17. (3/10)

Labarthe-sur-Lèze : Batmalle (cap)- Mauran- Franquine- Rimbaut- Vales- Delestre- Casanova- Moche- Rossell- Pawlaczyk- Lombardo- Toniolo- Lassalle- Barbey- Jammes. Remplaçants : Ramond- Sauveterre- Conte- Delabie- Vignaud- Texido- Cayrol. Entraineurs : Lapierre et Maury.

1 essai : Cayrol (50’), 1 transformation et une pénalité (18’) Toniolo

1 carton blanc (26’) et un jaune (40’) Rimbaut et 1 carton jaune (58’) Delestre

Rabastens : Castres- Miquel- Fadier- Carme- Capus- Jaens- Maurel- Navarro- Rochas- Escoubié- Gay- Muratet- Balyaert- Esclapes- Fuentes. Remplaçants : Fontes- Lopez- Payet- Fernandez- Rieugnie- Goze- Robert. Entraineurs : Guillochon et Pages.

2 essais : Capus (30’), Rieugnie (45’) 2 transformations et une pénalité (2’) Escoubié.

1 carton jaune Fadier(20’) et 1 carton blanc (61 ’) Robert

Arbitre : Taj Errida Assia assistée de Torrent François et Llomède Jeremy.

rabastens labarthe demi finale 2017 (6)

rabastens labarthe demi finale 2017 (7)

Réactions 

Nicolas Navarro, troisième ligne centre, Rabastens : « C’est dur, on a bien attaqué le match mieux que le quart. Beaucoup d’envie, ensuite, on les a pressés et on a laissé un peu partir le match en seconde mi-temps, mais on a su bien serrer en défense. Je suis sorti à la mi-temps pour me faire souffler pour rentrer ensuite sur la fin de façon à remettre un peu de pression sur l’adversaire. »

Pierre Jean Miquel, talonneur et capitaine Rabastens : « On avait à cœur de se racheter du match de Severac où on avait été dominer dans l’engagement. D’entrée, on a su imprégner notre jeu, ne rien lâcher les agresser en défense et cela a payé. Avec un peu plus de réussite au pied le score aurait été plus large. Labarthe est une belle équipe qui n’a perdu que 2 matchs contre les intouchables de Castelnau mais c’est nous qui allons en finale. Nos deux équipes sont en finale, c’est super, car la saison dernière le club était mourant. Tous les copains sont revenus et c’est super. »

rabastens labarthe demi finale 2017 (2)

David Pages, entraineur des avants de Rabastens : « On est tombé face à une grosse équipe de Labarthe il a fallu les tabasser devant pour commencer. On était un peu crispé, mais moins que pour le quart donc on a vu un peu plus de jeu. Deux équipes qui se valent, car le score a toujours été serré et on essaie de gérer en seconde mi-temps et cela a tenu. C’est la récompense d’une saison et demi, car en mars dernier, il n’y avait plus personne et le club était au fond du seau. Nous nous sommes retrouvés autour de quelques anciens pour reconstruire le club et aujourd’hui les deux équipes sont en finale. C’est super, tout le monde a fait un superbe boulot et on est fier de ce travail et de la réussite de tous les acteurs. »

Thierry Not, président deLabarthe-sur-Lèze : « Troisième demi-finale et encore un échec. On est tombé sur une belle équipe de Rabastens vaillante, avec certaines individualités, avec du poids qui nous ont faits mal. On n’a pas la clé de la réussite, car si on l’avait, on serait à Ernest Wallon. L’objectif de la montée a été atteint et donc l’an prochain, nous reviendrons plus forts pour passer ces phases finales. On perd à chaque fois de très peu, mais c’est la loi du sport, il faut un vainqueur et un vaincu, mais on a un peu marre d’être toujours du mauvais côté. On va partir en championnat de France avec l’envie de réussir quelque chose. Il faut noter que nous avons les minimes qui partent faire la finale du Super challenge de l’Espoir à Marcq en Baroeul et on espère qu’ils porteront haut les couleurs des clubs de Labarthe, Lézat et Saint-Sulpice.»

rabastens labarthe demi finale 2017 (13)

Vincent Maury, entraîneur de Labarthe-sur-Lèze,: « Troisième demi-finale et toujours le même scénario, c’est dur à encaisser. À croire qu’on n’en veut pas de Labarthe en finale. On est tombé sur une valeureuse équipe de Rabastens On n’a pas su répondre à la pression défensive de Rabastens et nous ne sommes pas arrivé à exploiter nos ballons. Trop de pression peut-être et on s’est mis à jouer, mais trop tard. Maintenant, c’est le championnat de France et ce n’est que du bonus »

Claude Lapierre, entraîneur de Labarthe-sur-Lèze: « Il a manqué 8 points et c’est dur. On avait mis tous les ingrédients qu’il fallait. On a été présent au combat et dans le jeu et peut être, nous n’avons pas mis ce grain de folie. Il fallait oser et peut être trop de pression sur les joueurs et ils n’ont pas réussi à se lâcher mais on ne peut rien leur reprocher. Ils sont allés au bout d’eux-mêmes. Félicitations à Rabastens. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here