2ème série – Quint-Fonsegrives et Labastide Beauvoir, le derby “vert” la première série

0

La rencontre entre Quint-Fonsegrives et Labastide-Beauvoir portait en elle le goût d’un derby craquant, celui d’un affrontement entre le 1er et le 2e (à 14h59, en tout cas). Un match croustillant entre deux clochers seulement séparés par 15 kilomètres à vol de tourterelle. Alors fatalement, le stade Guy-Borrel a fait le plein, tant pour le barbecue que pour la buvette, sans oublier une tribune et une main-courante copieusement garnies, le tout sous un soleil printanier irradiant de sa belle lumières les collines ondulantes du Lauragais, les rives de la Saune et l’horizon bleuté du mystérieux Pays de Cocagne. Mais laissons de côté les bonnes odeurs de grillade pour nous concentrer sur celles de l’herbe, du cuir, du camphre et le bruit des crampons à l’heure où M. Oliva appelle tous les acteurs de cette  si belle affiche, qui pouvait désigner un futur promu… (Résumé et photos : Wildon)

DSC_0160

Et il valait mieux ne pas être en retard ou avoir la bouche pleine pour voir, applaudir et exulter après Turines, lorsque ce dernier plonge dans l’en-but de Labastide-Beauvoir après seulement cent-vingt secondes de jeu. Laffitte passe la transformation (2e, 7-0). A peine le temps de déglutir le morceau de sandwich ou de s’enlever la mousse de la bière sur la moustache, que l’ACLB réplique au RCQF. Bras cassé (celui de l’arbitre bien sûr) après une mêlée, et Séran contourne et s’enfonce au près direction l’en-but, essai que Dayde se fait un plaisir de transformer (4e, 7-7). Le ton du match est donné. Et durant le quart d’heure qui suit, on se rend allègrement coup pour coup, virilement mais correctement s’entend. Jeu à la main, jeu au pied, touches, mauls, ballons portés, ballons à suivre pour mieux occuper la moitié de l’autre, il n’y a pas de temps mort. Ce n’est pas le Top 14 non plus, mais c’est top quand même. Labastide-Beauvoir remet un coup de pression, Quint-Fonsegrives est à la faute, mais la pénalité de Dayde est trop courte (9e). A nouveau pris par la patrouille arbitrale, Polat est invité à gagner son banc pour dix minutes, laissant le RCQF à quatorze (15e) pendant que Dayde ne se rate pas sur l’occasion suivante (18e, 7-10).

DSC_0203

Deux rayons de soleil en plein février et voici revenir notre amie la “pause fraîcheur” qui, loin de calmer certaines ardeurs, les ravivent dès la reprise du match. L’arrière Auguste relance balle à la main et tape à suivre quand il prend Laviolette pour un contact sans ballon. Le stade rugit d’un seul homme (et d’une seule femme, parité oblige) et l’arbitre indique à son tour le banc à Laviolette (20e). Avec la pénalité qui suit, Laffitte remet les compteurs à égalité (21e, 10-10).

DSC_0172

Labastide-Beauvoir remet le couvert deux minutes plus tard par un superbe essai en coin de Dayde, qui rate la transformation de son petit chef d’œuvre (23e, 10-15). Au jeu du « à toi, à moi », le RCQF a deux fois l’occasion de revenir au score au pied, mais ni Laffitte ni Désirat ne vont passer leurs pénalités respectives (26e et 31e). Juste avant les citrons, Quint-Fonsegrives porte le danger sur la ligne d’essai labastidoise, on croit à l’essai en force, mais il est stoppé par quelques mains et bras adverses qui l’empêchent de toucher la terre promise. Mêlée à cinq mètres, introduction fonsegrivoise, ouverte grand côté pour un relais qui finit entre les gigantesques bras de Leclercq lancé comme tracto-pelle dans la défense de Labastide qui explose sous l’impact. Leclercq plonge et marque, Laffitte fait le job et le RCQF repasse devant au score (35e, 17-15).

DSC_0144

Vers la première série, et verts de rage…

A l’entame de la seconde période, c’est encore Fonsegrives qui tire le premier, Laffitte creusant l’écart au score d’une pénalité bien ajustée (42e, 20-15). Mais cette domination va brutalement changée de camp sur une touche dans les vingt-deux mètres de Labastide. Alors que le coach fonsegrivois crie des consignes quant à l’alignement demandé, ses joueurs ne les appliquent pas. Engagement, ballon capté par Labastide-Beauvoir qui déclenche une contre-attaque foudroyante. Le RCQF se voit ramené dans ses propres « vingt-deux » en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « Quint ». Les Verts et Noirs sauvent les meubles en provoquant une faute que Dayde passe (46e, 20-18).

DSC_0163

Quint-Fonsegrives a senti le vent du boulet et repart à l’attaque, poussant son adversaire à la faute. Résultat : Aguila écope d’un carton jaune (49), laissant les siens à nouveau à quatorze ; une infériorité numérique qui trouve sa sanction dans la minute qui suit, lorsque Désirat y va de son essai en coin, bonification que Laffitte ne passera pas (50e, 25-18).

Loin de baisser les bras, Labastide-Beauvoir répliquer à son tour par une pénalité de Dayde (57e, 25-21). Quatre points seulement entre les deux formations alors qu’il reste vingt-trois minutes à jouer. Ce temps-là va paraître bien long aux pensionnaires du stade Guy-Borrel car Labastide-Beauvoir va alors infliger vingt minutes de domination durant lesquelles Fonsegrives verra bien le ballon mais sans jamais le toucher ! Une domination dans le jeu à la main que les Labastidois ne pourront jamais concrétiser, tombant sur une défense fonsegrivoise solide, même réduite à quatorze (59e), bien nourrie aussi par les fautes adverses (plongeons dans le regroupement, positions de hors-jeu, en-avants) et un arbitre bien décidé à appliquer le règlement à la lettre pour tenir ses trente acteurs. Les vagues vertes et blanches se succèdent à rythme répétée mais la Saune ne déborde pas. Alors que Critakis est également invité à rejoindre son banc avant la fin du match (75e), Labastide-Beauvoir ne marquera pas l’essai nécessaire à sa victoire. Quint-Fonsegrives remporte un succès précieux et fait le ménage derrière au classement. Bien que premiers, rien ne sera pourtant facile pour les riverains du Grand-Port-de-Mer, qui voguent malgré tout vers une probable montée…

DSC_0261

DSC_0295


Les réactions

DSC_0048

Mickaël Delestre, entraîneur de Quint-Fonsegrives

Rugby Amateur : Victoire difficile, quasiment à l’arrachée, alors que vous n’avez quasiment pas le ballon pendant toute la seconde mi-temps. Comment vous en sortez-vous ?

MD : (il rit) C’est vrai, on s’en sort sur l’envie, sur l’état d’esprit des mecs. C’est vrai qu’on a eu beaucoup de déchets dans la partie, dans les deux périodes. On a des coups qui n’aboutissent pas et c’est bien dommage. Du coup, on se fait peur jusqu’à la fin. Mais on a su garder la tête haute et une défense très serrée.

RA : Vous avez été impeccable en touches et sur les ballons portés, à l’inverse de votre jeu au pied…

MD : On n’a pas trop alterné avec le jeu au pied oui. On a trop insisté avec le jeu d’avants entre nos « vingt-deux » et nos « quarante ». Ce qui est dommage, c’est qu’on aurait dû jouer au pied pour dégager, mais la consigne était de ne pas leur rendre trop de ballons parce Labastide a la meilleure ligne de trois-quarts de la poule et derrière, ils sont très dangereux.


DSC_0101

Gérard Contival, entraîneur de Labastide-Beauvoir

Rugby Amateur : On imagine votre amertume au regard d’une seconde mi-temps que vous dominez complètement, en vain…

GC : Oui, on peut avoir beaucoup de regrets sur cette rencontre. On méritait une meilleure issue je pense. Après, ce sont les lois du rugby et des décisions incomprises de l’arbitre. Mais bon, on aurait pu marquer, on a vendangé un bon nombre d’essai. Je pense quand même que c’est de bon augure pour les phases finales. Les joueurs ont respecté les consignes et je suis très fier d’eux.


LA FEUILLE DE MATCH

A Fonsegrives (Stade Guy Borrel) – RC Quint-Fonsegrives – AC Labastide-Beauvoir 25-21 (MT : 17-15) – Arbitre : Mr Oliva

Pour Quint-Fonsegrives : 3 essais de Turines (2), Leclercq (35), Désirat (50), 2 transformations (2, 35) et 2 pénalités de Laffitte (21, 42)

Pour Labastide-Beauvoir : 2 essais de Séran (4e) et Dayde (23), 1 transformation (4) et 3 pénalités de Dayde (18, 46, 57)

RC Quint-Fonsegrives : Ferrieu, Lizana, Turines (cap), Critakis, Leclercq, Bonnet, Polat, Nicolas, Tasta, Laffitte, Dubrana, Désirat, Guilhaume, Blaque, Auguste – Remplaçants : Verbaeys, Trogant, Filiquier, Anton, Cochepin, Borg, Ancaert.

Carton jaune : Polat (15), Lizana (59)

Carton blanc : Critakis (75)

AC Labastide-Beauvoir : Copado, Roques, Mercadal, David, Aguila, Barbera, Marquié, Gerrer, Seran, Laviolette, Figarol, Vidal, Brignol, Lamari, Dayde – Remplaçants : Sanchez, Lapeyre, Rives, Alègre, Sechoy, Monteil, Ducros.

Carton jaune : Laviolette (20), Aguila (49)


PORT FOLIO

DSC_0176

DSC_0205

DSC_0217

DSC_0219

DSC_0268

 

DSC_0300

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here