2ème série – La Barguillère et Villefranche-de-Rouergue en finale

0

Puylaurens faisait figure de grand favori au milieu de trois outsiders. Une fois de plus, les pronostics n’ont pas fait long feu, et la finale sera inédite pour les deux équipes. Avec au bout un ticket pour la première série, qui leur est passé sous le nez pour peu de chose. Il y aura un grand bonheur pour le champion ce week-end.

11174896_943662755666770_3426867418258989533_n
Villefranche de Rouergue en route pour la finale

Caraman 13-14 Villefranche de Rouergue

Les deux équipes se connaissaient bien pour s’être pratiqués en poule. Villefranche de Rouergue avait d’ailleurs pris le dessus à deux reprises. Chacun a eu sa mi-temps, mais au final, après un âpre combat, ce sont à nouveau les Aveyronnais qui l’ont emporté, d’un tout petit point. De quoi espérer aller chercher le titre et la montée qui leur était passée sous le nez de peu face à Aussillon. Le capitaine Benjamin Cabrié est revenu sur le match et cette finale : “Un match de phase finale reste toujours particulier. Malgré le fait que nous connaissions nos adversaires, la pression était bien présente. Nous sommes plutôt bien rentrés dans la partie. Mais la seconde mi-temps fut rude, nous nous sommes complètement endormis et nous avons clairement regardé jouer cette équipe de Caraman qui en a d’ailleurs profité pour revenir à un point de nous. Nous avons laissé 18 points au pied sur des pénalités ou transformations qui n’étaient certes pas évidentes. Mais c’est ce qui explique cette fin de match palpitante et stressante à la fois. La détermination et le courage des gars ont fait, que nous sommes parvenus à vaincre cette équipe pour la troisième fois. Maintenant place à la finale pour terminer je l’espère, en beauté. Merci aux nombreux supporters, et toutes les autres personnes qui nous soutiennent dans cette formidable aventure”.

La Barguillère 9-3 Puylaurens

barguillère
La Barguillère a fait tomber Puylaurens

Puylaurens avait un panneau 4×3 de favori accroché dans le dos, tandis que La Barguillère avait le beau rôle de l’outsider, dont on connaît les valeurs, prouvées maintes fois en poule et en quart de finale. Cette rencontre l’a une nouvelle fois démontré. Les Ariégeois se sont montrés réalistes, et surtout plus précis au pied. Le score à la pause est de 9-3. Et malgré les offensives répétées des Tarnais, La Barguillère ne cèdera jamais. Victoire “surprise” donc, qui envoie les vert et blanc en finale un quart de siècle après la dernière disputée par le club. Pour Puylaurens, c’est la déception qui domine, mais ce n’était pas leur jour, la faute à pas de chance, à trop de maladresses et surtout à un rideau défensif infranchissable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here