2ème série : Castelnau Bastide 117 imprenable pour Eaunes

0

Les enjeux étaient aussi importants qu’opposés pour cette rencontre de deuxième série. Castelnau Bastide 117 dans l’obligation de l’emporter pour assurer son maintien, et de l’autre Eaunes, en quête d’une troisième ou quatrième place pour se qualifier et recevoir à domicile. (par Jérôme Kéno)

10390015_10206446136179210_5798730421462761291_n
Course poursuite au tableau d’affichage et du ballon (photo D. Soucasse)

Dans des conditions de jeu acceptables compte tenu des conditions météo qui le sont moins pour la pratique du rugby ces derniers temps, le début du match nous laisse croire que les locaux n’auront pas envie de trop se découvrir pour s’exposer à la cavalerie adverse ainsi qu’à un paquet d’avants redouté. Un plan qui fonctionne somme toute plutôt bien jusqu’à la demi-heure de jeu, quand Léticieux pour Eaunes file à l’anglaise pour inscrire le premier essai du jour, transformé. Le buteur local, Lagarde prenait soin de convertir les occasions qui se présentaient à la précision de son pied pour maintenir les siens au contact à la pause (6-7).

La précision de Lagarde fait la différence

castelnau eaunes photo d soucasse
Eaunes n’a eu que très peu l’occasion de mettre son jeu en place (photo D. Soucasse)

La deuxième période sera une histoire de chassé croisé permanent. Lagarde se montre toujours aussi précis. En guise de réponse, les avants Eaunois marquent deux essais (60ème et 75ème) et leur territoire, après deux ballons portés qui font mouche. Mais n’étant pas transformés, le score restera à l’avantage d’une toute petite unité pour Castelnau, car l’incontournable Lagarde enquille bien 6 pénalités au total. Le score restera figé à 18-17. Une victoire étriquée mais ô combien importante pour les Ariégeois qui vont regarder dans les rétros avec un peu plus d’air pour respirer. Pour Eaunes en revanche, le coup n’est pas passé loin et se contentera d’un double bonus, offensif et défensif. Frustrant mais les hommes de Patrick Escudé restent en course pour leur objectif de troisième ou quatrième place.

Réactions

Bertrand Murillo (président Castelnau Bastide) : Une victoire qui nous éloigne de la huitième place, sans doute synonyme de descente. Ce match ne tient pas à grand chose et bascule pour nous, tant mieux. Ca change un peu car ces derniers temps, on était dans le coup, mais ça ne voulait pas sourire. On apprécie d’enchaîner une deuxième victoire d’affilée chez nous. Maintenant, on se déplace à Labastide- Beauvoir dimanche prochain, pour un match qui sera évidement décisif pour le maintien.

Patrick Escudé (entraîneur Eaunes) : Un match qu’on ne doit jamais perdre. On donne six pénalités, à un buteur de très bon niveau. Notre indiscipline nous coûte donc cher. En face, ils ont proposé des chandelles, un jeu restreint, mais c’est normal. Dans une situation comme la leur, on aurait fait pareil. Une équipe qui a joué avec ses moyens, et qui a fait le match qu’il fallait pour se sauver. Ils ne sont pas découverts. On leur met deux ballons portés de 25m, un essai de 60m, on ne peut s’en prendre qu’à nous. On prend deux points malgré tout, ce qui est un moindre mal. Si on veut jouer la quatrième place, on ne peut pas se rater contre Quint ce dimanche.

Composition des équipes

CASTELNAU BASTIDE 117 : Klein, Castro, F. Vergé (capitaine); G. Piquemal, Géraud; Lagarde, T. Piquemal, Seddaou; Galy (m), Dubost (o); Lazerges, Sirgant, Eychenne, Hoeneker; Bruel. Remplaçants : Elhayan, Isard, Masegosa, Soula, Murillo, Blanchard, Batin.

EAUNES : Haissier, Ruillac, Soubira; Roca, Marcelin (capitaine); Cros, Miquel, Escude; Delaprat (m), Desor (o); Méric, Leticieux, Sanchez, Delalanne; Bénac. Remplaçants : Lelong, Larroque, Sanchez, Morgand, Vannier, Larguet, Garcès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here