2ème série : Briatexte privé de derby

0

L’un des deux promus tarnais en 2ème série, avec Valence d’Albi, se préparait comme il se doit pour une prochaine saison prometteuse, offrant de nombreux derbys potentiels. Mais Briatexte ne jouera pas contre un seul de ses sept voisins cette année. Tout du moins pendant la saison régulière…

briatexte
Briatexte se prépare à faire quelques courses et voyages hors du Tarn (photo Nico)

A Briatexte, les dirigeants sont tous sur le pont pour peaufiner les derniers détails de la saison qui arrive. 10 recrues, essentiellement des jeunes Graulhétois, vont compléter l’effectif pour cette nouvelle aventure en 2ème série, un an après l’avoir quittée. A noter le retour d’Olivier Payrastre, emblématique talonneur du club, éloigné des terrains depuis deux ans. Un seul départ est à déplorer, celui de Médhi Kesseiri qui signe en fédérale 1 à Graulhet. Un bel échange de procédé qui démontre la très bonne ambiance au sein du club. Tous les clignotants sont donc au vert…ou presque !

En effet les supporters avaient hâte d’encourager les vert et noir lors de nombreux derbys annoncés dans cette division qui ne compte pas moins de huit clubs tarnais. Sauf que, le SC Briatexte se retrouve isolé des sept autres équipes du département. « C’est un désastre financier pour nous » annonce Thomas Maynard, président de la commission festivités du club, avant de poursuivre : « les joueurs ne comprennent pas pourquoi le comité les prive de tous ces derbys de clochers qui font que le rugby de série a autant de saveur. Le club ne roule pas sur l’or et devra, en plus du manque à gagner des entrées et de la  buvette, sortir 3 000 euros pour payer les longs déplacements en Ariège. Ils auraient pu couper la poire en deux, quatre équipes dans chaque poule. Nous avons le sentiment de subir une injustice mais notre motivation n’en sera que plus grande ».

Nous avons joint le Comité, qui nous a indiqué être bien conscient de cette situation, mais qu’il était impossible de modifier les poules, à nouveau, sous peine de ne pas respecter les calculs mis en place pour élaborer les poules. Le repêchage de dernière minute de Labruguière, les demandes conjuguées du Toulouse Rugby Club et de Valence d’Albi de changer de poule, sont aussi à l’origine de cette situation. Mais nul doute que Briatexte fera le nécessaire pour retrouver les clubs au printemps 2017.

Les poules officielles, arrêtées au 23 juin dernier

2eme serie 23 6

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here