1ère série : TEC, dominer n’est pas gagner

0
lezat-tec-rugby-amateur
Les avants du TEC ont surpris ceux de Lézat tout au long de la partie

Le public de chaque club est venu en masse à Saint-Lyset le coup d’envoi est donné. Lézat a remporté le toss, et a choisi de jouer contre le vent. Le TEC s’installe dans le camp ariégeois et prend l’ascendant en début de match. Malgré des mauls portés organisés à merveille et quelques envolées des arrières, les toulousains n’arrivent pas à scorer. Le vent est très facétieux, Ayude, le demi d’ouverture noir et jaune a du mal à le dompter. Il parvient à convertir une seule pénalité durant les 40 premières minutes. Lézat défend bien et endigue les assauts toulousains à merveille. Mieux, les arégeois se montrent très réalistes en marquant trois points (pénalité de Boy) sur une de leurs rares incursions dans le camp des electrogaziers. La mi-temps est sifflée sur ce score de parité. Lézat a plié, mais n’a pas rompu. Le Tec va devoir lutter en seconde periode contre le vent.

lezat-tec-serie-1
Fabien Delsout a marqué un très bel essai pour le TEC, mais il était trop tard

Le second acte va donner toute la saveur à cette rencontre. Lézat inscrit trois points (6-3). Les toulousains continuent à prendre en main cette demi-finale, et dominent territorialement. Ils poussent à la faute leur adversaire, qui est sanctionné d’un carton blanc. Les toulousains prennent les ariégeois sur leur point fort présumé : devant. Les arrières ne sont pas en reste, mais aucune des deux lignes ne cède. Le TEC bénéficie d’une pénalité qui s’écrase sur le poteau, à la 60ème minute. Les toulousains auront plus de chance quelques instants plus tard. Sur une pénalité rapidement jouée à la main, et après un bel effort du pack, c’est Gaches qui s’extirpe et va inscrire l’essai en coin (6-8). On croit alors que le sort du match vient de basculer tant la domination des avants toulousains est manifeste. Mais sur le renvoi, le TEC se dégage mal, Barbero pour Lézat, est monté en flèche, récupère le ballon et va marquer. L’essai ne sera pas transformé, mais Lézat repasse devant et n’a pas eu le temps de cogiter (11-8). Les técistes, pas contrariés, libèrent les chevaux et envoient la cavalerie. Mais là aussi, Eychenne anticipe malicieusement, intercepte et file à l’essai, que Boy se fait un plaisir de transformer. Lézat vient de faire le break sur deux contres (18-8, 77ème). Delsout pour le TEC ne se résigne pas et après un beau slalom dans la défense ariégeoise, finit sa course de 60m dans l’en-but. 18-13, essai non transformé. L’arbitre siffle la fin du match. Dominer n’est pas gagner, jamais le dicton n’aura été aussi vrai, et cruel pour le TEC qui méritait mieux. Même si Lézat n’a pas volé sa victoire pour autant. Et retrouvera en finale, la surprenante équipe de Launaguet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here