1ère Série – Monclar trop fort pour Quint-Fonsegrives, plus que jamais leader

0

Pour un aussi beau dimanche d’automne ensoleillé, c’est une très une belle affiche de la poule 5 qui nous a poussé du côté du Tarn-et-Garonne puisque le RC Quint-Fonsegrives, 2e du classement, se déplace sur la pelouse de l’Avenir Monclarais, actuel leader du groupe. Objectif avoué des locaux, rester les “rois de la colline” (*) et pour les Fonsegrivois, prendre la forteresse monclaraise et devenir à leur tour les rois de la colline… Vous voyez le truc ? Bref, comme on vous l’a dit, une vraie une belle affiche de rugby entre Tarn-et-Garonne et Haute-Garonne, entre Saune et Tescounet, entre un leader et son dauphin. (Texte et photos Wildon)

DSC_0183
Quint courageux et généreux, mais Monclar finira par trouver la faille

Pourtant, quelques quatre-vingt minutes plus tard, le constat est cruel : le dauphin quint-fonsegrivois vient de subir la loi du plus fort, une loi que les gars de la Saune ne discutent même pas. « Ils étaient vraiment trop forts », reconnaît Benjamin Anton, le seconde-ligne emblématique du RCQF. Même son de cloche du côté Vincent Borg, le capitaine fonsegrivois (voir notre interview plus bas). Quant aux autres joueurs, nul réel abattement ni déception, simplement le constat d’avoir affronté bien plus fort.

Il faut cependant reconnaître au RCQF de n’avoir jamais baissé les bras et d’avoir toujours défendu sa ligne d’essai avec courage et ténacité, quitte à relancer parfois (souvent) à la main depuis ses « vingt-deux » et à jouer avec le feu. Quitte à se faire surprendre et en payer le prix fort (53e). Mais il faut reconnaître qu’il y avait une belle machine rugbystique en face, avec des « poulets » très véloces devant, des perforateurs de défense redoutables comme Allaire-Snella, Pierre-Chanel Mailagi (juste énorme), Guérin ou Raisséguier pour ne citer que ceux-là.

DSC_0259
64e : essai en coin et en force pour Escalette malgré le retour de deux joueurs de Quint-Fonsegrives : Monclar mène alors 27-7…

Et si Quint-Fonsegrives a presque fait jeu égal en première période (mené 10-0 en ayant raté un essai  non validé juste avant les citrons, parce qu’un Monclarais a fait don à la science d’un bout de son corps pour s’intercaler entre le cuir et la terre promise, 40e), la seconde période ne sera pas du même ton. Il ne faudra qu’une minute à peine aux Tarn-et-Garonnais pour faire voler en éclats une fois de plus la défense quint-fonsegrivoise (41e, 15-0) puis inscrire trois nouveaux essais, à raison d’un par dizaine de minutes, avec une régularité à faire pâlir de rage un coucou suisse (53e, 64e, 72e). Et s’ils n’avaient pas péché par faute de main dans la dernière passe, les Monclarais auraient pu nettement alourdir la note finale. Battus par plus forts qu’eux, les joueurs du RCQF sauveront néanmoins leur honneur de la plus belle des manières sur un essai transformé (57e). Quant à Monclar-de-Quercy, et au vu du groupe, de l’impact physique et du jeu proposé, bien malin celui qui pourra leur ravir la place de « roi de la colline », et même un peu plus au printemps prochain. La forteresse n’est pas prête de tomber…

DSC_0272
72e : P.C. Mailagi prend à contre-pied Schiavinato et inscrit son deuxième essai de l’après-midi…

(*) Analogie à la butte où se trouvait le château de Monclar et le célèbre jeu d’enfants en Grande-Bretagne où plusieurs joueurs doivent déloger le “roi” qui se trouve sur la “colline” (une petite hauteur), et dont les origines remontent au Moyen-Age. Celui qui reste au “sommet” devient le nouveau “roi sur la colline” (king of the hill). Le peintre Brueghel en a fait une petite représentation sur une de ses toiles intitulée “Jeux d’enfants” en 1560.


Les réactions

DSC_0295

Eric Bonnet, entraîneur de Monclar : “On a une très belle équipe, identique à la saison dernière, avec quelques renforts arrivés à l’inter saison. C’est un groupe de copains, on le voit et on le ressent. On veut produire du jeu, donc on fait tomber le ballon parfois, mais c’est normal qu’il y ait du déchet, ce n’est que le troisième match, ça va aller mieux au fur et à mesure des rencontres, j’en suis certain.”

DSC_0142

Vincent Borg, pilier et capitaine de Quint-Fonsegrives : Ils étaient clairement un niveau au-dessus, il n’y a pas photo… On s’est battus avec nos moyens, on a cherché à faire au mieux, on leur a posé des soucis en première mi-temps. En seconde, on a craqué et ils ont « lâché les chevaux ». Physiquement, ils nous rendent vingt kilos à chaque poste, c’était compliqué. On a essayé de jouer au maximum à la main mais on s’est cramé et on a éclaté. On est courageux et valeureux mais face à des joueurs qui ont joué à des niveaux au-dessus, des joueurs de cette qualité, c’était très compliqué”


LA FEUILLE DE MATCH

A Monclar-de-Quercy (Stade J.M. Fages) – Monclar – Quint-Fonsegrives 34-7
MT : 10-0

Pour Monclar : 6 essais de Salmi (9), Roucou (36), Folghera (41), PC. Mailagi (53, 72), Escalette (64) et 2 transformations de Barrès (53, 72)

Pour Quint-Fonsegrives : 1 essai de Castagnino (57) et 1 transformation de Laffitte (57)

Arbitre : Mr Gorbenko

Monclar-de-Quercy : Lajous, M. Porte (cap), Malbrel, Allaire-Snela, R. Allasia, Escalette, P. Mailagi, Roucou, Salmi, J. Porte, Guérin, Raisseguier, Davant, F. Allasia, Debaye – Remplaçants : Carrizosa, C. Mailagi, Thomas, Arnaud, Barrès, Folghera.

Quint-Fonsegrives : Leclercq, Barrère, Vin. Borg (capo) Bernez-Vignolle, Critakis, Val. Borg, Sicre, Anton, Tasta, Laffitte, Dubrana, Bonnet, Guilhaume, Désirat, Schiavinato – Remplaçants : Trogant, Izunsky, Gautier, Martin, Castagnino, Blaque, Auguste.


PORT FOLIO

DSC_0155

DSC_0222

DSC_0228

DSC_0237

DSC_0241

DSC_0239

DSC_0242

DSC_0248

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here