1ère série – L’Isle-en-Dodon entre dans l’histoire

0

Pézénas était le lieu de rencontre entre le champion Midi-Pyrénées et le vice champion des Alpes. L’Isle-en-Dodon, après son titre régional, visait le doublé. Devant près de 1000 spectateurs, les ciel et blanc ont touché au but, consécration superbe, et récompense d’un travail initié il y a plusieurs années de cela…

LIsle-en-Dodon soffre un deuxième titre : historique !
L’Isle-en-Dodon soffre un deuxième titre : historique !

En ouvrant le score d’entrée et en coin, le buteur Cédric Daignan envoyait un message fort et clair : sa précision au pied était réglée au millimètre. Confirmation avec deux autres réussites pendant la première demi-heure. Vif Monestier répondra par une pénalité, mais prendra un coup sur la tête avec le premier essai de Zanandréa, en mode GTA, suite à une cocotte à cinq mètres qui terminait sa course dans l’en-but. Daignan transforme et voilà les Islois qui mènent 16-3. Ils encaisseront malgré tout trois points avant la pause, en infériorité numérique, 16-6, à la mi-temps.

Mais les ciel et blanc, forts de leur avance de dix points, entendent bien imposer leur puissance devant. Et ils ne tardent pas à marquer suite à un nouveau groupé très pénétrant. Mais l’arbitre ne l’accorde pas. Vif Monestier tente bien d’envoyer du jeu, mais les Alpins ne franchissent pas la défense pyrénéenne, intraitable. Au contraire, ils boivent la tasse en voyant Suze inscrire l’essai du break quasi définitif à l’heure de jeu. Daignan transforme (23-6). L’Isle-en-Dodon tient son doublé historique, et devient champion de France de 1ère série. Une récompense pour tout un groupe, mais aussi une politique de formation payante grâce à une passerelle efficace avec Lombez-Samatan, genèse de la réussite d’aujourd’hui. Une frontière gerso-commingeoise invisible mais fédératrice, qui rassemble autant des anciens que les plus jeunes. Des petites histoires dans la grande où chacun y a écrit ses propres lignes, indélébiles…

IMG_0333
Le bus affichait une belle déco pour le retour des héros

Réactions

Olivier Charlas (co-entraîneur L’Isle-en-Dodon) : On clôture une saison qui restera gravée à tout jamais. Champion des Pyrénées, puis Champion de France, ce n’est pas un hasard, c’est un travail qui avait été entrepris par Michel Cottin, relayé par Christophe Lafforgue, sans oublier les éducateurs qui ont contribué à cette aventure. Cortes, Delpech, Artigue, Suze, Daneau, de jeunes islois passés par l’école de rugby, qui ont ensuite fait leurs armes à Lombez, pour revenir cette saison à l’USL, accompagner d’autres joueurs aux qualités rugbystiques et humaines fabuleuses, et ne former qu’un seul groupe. Un groupe dont je suis très fier. 38 joueurs ont participé à l’aventure du championnat territorial, 26 au national, premiers de poule avec les deux équipes à l’issue de la saison régulière, et ces deux titres à l’arrivée, c’est superbe. Je tiens à remercier Florent Zanandré, l’entraîneur des lignes arrières, qui ne poursuivra pas l’aventure la saison prochaine. Merci aussi à tous les bénévoles, dirigeants, présidents, et bien sûr, les joueurs, pour nous avoir fait vivre une saison inoubliable !

Cédric Daignan (demi de mêlée L’Isle-en-Dodon) : Sacrée saison qui se finit comme elle a commencée, entre amis. Des types qui ne lâchent rien autant sur le terrain et en dehors (rires). Une journée forte en émotions avec pas mal de souvenirs qui resteront gravés comme la remise des maillots ou la sortie sur le terrain avec nos supporters en folie. Et bien sûr le bouclier à la fin !

13453800_10209919427722727_1407963729_nGaetan Marrou (2ème ligne L’Isle-en-Dodon) : “On est Champions de Midi Pyrénées et Champions de France ! On ne réalise pas ! Un doublé, quel bonheur, quelle saison, un groupe énorme, c’est fabuleux, et gravé à vie. Mes dernières phases finales dataient de cadets avec Lombez Samatan. L’Isle en Dodon est un club trop méconnu avec des dirigeants et des supporters fabuleux. On est une belle bande de copains. Maintenant place à la fête (réaction recrueillie hier) ! . Et un grand merci à Rugby Amateur !

Romain Zanandréa (3ème ligne L’Isle-en-Dodon) : Il ya quelques mois, je voulais arrêter le rugby, et j’aurais fait la plus grosse erreur de ma vie sans doute. Depuis le 15 août, on travaille dur avec la bande de copains que l’on est, on s’est toujours soutenus, on a tout partager, on n’a jamais baissé les bras, il y a toujours eu du monde aux entraînements. Tout le monde était concerné par cette aventure. Je ne remercierai jamais assez mes copains pour m’avoir fait passer une telle saison, ça n’arrivera peut être plus, ce sont des souvenirs qui resteront à jamais gravés dans mon coeur. Cette bande de potes, ces dirigeants, ces entraîneurs, tous là derrière nous et sans oublier nos supporters qui sont vraiment formidables. Je voudrais dédier cette saison à mon grand père qui est parti durant la saison. J’ espère qu’il a pu voir cette bande de copains et ces tribunes bleues et blanches de la haut. J’espère aussi qu’il a vu à quel point les valeurs du rugby, les vraies, étaient présentes à l’USL.

dodon doublé
Les deux boucliers côté à côte hier soir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here