1ère série – Foix bat le SAF XV sur la sirène

0

C’était l’affiche du weekend dans cette poule 1, où le second Seilh-Aussonne-Fenouillet, dit le SAF XV, accueillait le leader invaincu, Foix, trois victoires chacun, mais séparés par un point de bonus en plus pour les Ariégeois. Après un match des réserves équilibré, les locaux du SAF ne prenant l’avantage qu’en seconde période (victoire finale 33-19), le match des équipes fanions allait permettre au public présent d’assister à un duel épique, où le vent, l’énervement et l’arbitrage allaient être acteurs majeurs de la partie, nous réservant un final accroché et tendu, jusqu’à la dernière seconde… (photos et résumé par Jérémy VdC – photos Rob’s)

saf-foix-23-10-2016-05
Duel de gros bras entre deux équipes invaincues

Peu après l’entame de cette partie, les sang et or ont rapidement l’occasion de débloquer la marque, suite à un hors-jeu de Seilh à la sortie d’un ruck. Mais Vradilof, face au vent, voit sa pénalité passer légèrement sur la gauche. Dans la foulée, l’arbitre rappelle aux deux capitaines de tenir leurs hommes, considérant que ces derniers parlent trop. Au quart d’heure de jeu, les locaux ouvrent le score grâce à une pénalité de « Caillou » Bergerès au quart d’heure de jeu. Il récidive cinq minutes plus tard suite à une nouvelle faute de l’USF dans un ruck (6-0, 20’). Les fuxéens tentent de réagir, mais leur buteur est de nouveau en échec. L’ouvreur Sandré prend le relais sur les pénalités suivantes, avec bonheur (6-6, 31’). Le duel continue jusqu’à la mi-temps, pour un score de parité à quelques secondes de la pause (9-9, 36’). C’est alors que l’arbitre vole la vedette aux joueurs, en dégainant trois cartons en deux minutes : blanc pour Castaing chez les locaux suite à un en-avant volontaire sur une passe adverse (38’) ; même couleur pour le pilier de Foix, Rouch pour avoir trop parlé (39’) et enfin carton jaune pour son coéquipier Pautot, coupable d’être rentré sur le côté dans un ruck (40’). Malgré une dernière occasion bien après la sirène pour Seilh, qui voit son maul stoppé à une vingtaine de centimètres de l’en-but adverse, la mi-temps est sifflée sur ce score nul, alors que la tension entre les deux camps se fait de plus en plus grande…

Une dernière action décisive, dans la plus grande confusion…

saf-foix-23-10-2016-03
Les défenses ont pris le dessus sur les bonnes intentions manifestées de part et d’autre

Dès la reprise, le public et les coachs du SAF fustigent l’arbitre, qui décide de faire revenir sur le pré le carton blanc des sang et or à la 43ème minute, avant celui des locaux, pourtant adressé plus tôt, vous suivez ? L’arbitre reste inflexible, mais fera revenir Castaing à la 45ème, soit plus tôt que prévu aussi. Suite à ce fait de jeu, les minutes vont défiler sans qu’aucun point ne soit ajouté, les deux équipes multipliant les fautes. Les noir et vert dominent sans concrétiser, stoppés à quelques mètres de l’en-but fuxéen. Bergerès va tout de même passer une nouvelle pénalité pour redonner l’avantage aux siens, Sandré égalisant dans la foulée (12-12, 67’). Les cafouillages et autres fautes reprennent, les deux équipes faisant preuve de bonne volonté et d’intentions, sans parvenir à conclure, notamment grâce à leur défense acharnée.

Le match nul se profile, le temps réglementaire est dépassé, et c’est là que l’USF va forcer son destin. Le demi de mêlée de Seilh, Arrecgros, remonte le ballon, mais perd la balle sur ses quarante mètres suite à un plaquage litigieux, l’arbitre laisse jouer, au grand dam des locaux. Les fuxéens récupèrent l’offrande, rapidement transmise à Desprès en bout de ligne. Le solide troisième-ligne sang et or profite de sa vitesse et d’une erreur défensive adverse pour inscrire l’essai de la gagne, transformé dans la foulée (12-19, 80’). L’arbitre siffle la fin du match, émaillée par un début de bagarre générale le long de la main courante entre certains joueurs des deux équipes, réserves et premières confondues, suite au plaquage dangereux non sifflé par l’arbitre, obligeant les coachs, présidents et certaines personnes présentes au bord du terrain de séparer tout ce beau monde.

Malgré cette ambiance tendue et un arbitrage critiqué des deux côtés, Foix repart avec très une précieuse victoire face à un concurrent direct de ce début de championnat, en ayant quatre points d’avance désormais. Quant au SAF, il faudra remobiliser les troupes pour accueillir Lavelanet ce dimanche, avec comme objectif la victoire.

saf-usf_la-joie-du-pilier-cedric-rouch-au-coup-de-sifflet-final
La joie du pilier Cédric Rouch au coup de sifflet final

Les réactions

Yannick Delrieu (coach de l’US Foix) : « Que ce soit mes homologues ou moi, on n’a pas tout compris à l’arbitrage, qui a tellement haché le match. On a eu du mal avec ce faux-rythme, sans réussir à enchaîner plusieurs temps de jeu. On s’est fait un peu contrés en conquête aussi, heureusement qu’on était présents en bas. On a une ouverture en fin de match, et on la met au fond. On a deux occasions en première mi-temps qu’on ne conclut pas, eux n’en ont qu’une, qu’ils ne concrétisent pas non plus. Voilà, après ça s’est joué au buteur, le leur était très précis. C’est un match référence contre une belle équipe, même s’il nous manquait un peu de monde aujourd’hui, j’espère que ça va continuer à le faire. »

Eric Samatans (coach du SAF XV) : « Oui, ça ne se joue pas à grand-chose, ça se joue à quelques fautes de notre part et à un arbitrage un petit peu à la rue selon moi. J’espère pour l’arbitre que ce n’est pas de la mauvaise foi, parce qu’il met un carton blanc à un joueur de Foix cinq minutes après nous en avoir mis un, et le joueur de Foix rentre bien avant le nôtre ! Ça ne va pas, c’est du n’importe quoi ! On a eu des joueurs qui se font agresser par derrière. Il y en a un qui finit ouvert derrière l’oreille, l’arbitre ne dit rien, et accorde l’essai au bout, donc c’est lamentable ! L’arbitre a fait des erreurs aussi du côté de Foix, mais c’est quand même dommage de s’en tenir à un arbitrage comme celui-là, qui n’avoue même pas quand il fait une erreur. Je me répète, mais il voit le jeune ouvert, du sang partout, il continue, accorde l’essai, alors qu’il voit la faute. Porter réclamation, ça ne sert à rien, l’arbitre a toujours raison à la fin. Le joueur de Foix rentre avant, nous on joue à 14 contre 15, ça fait la différence à ce moment-là. C’est comme ça, c’est un match de rugby, les joueurs ont été vaillants, ils n’ont pas démérité. »

saf-usf_certaines-decisions-arbitrales-ont-enervees-yannick-delrieu
Certaines décisions arbitrales n’ont pas toutes été comprises. Ici, Yannick Delrieu réclamant des explications

Franck Da Costa (troisième-ligne centre et capitaine de l’US Foix) : « Victoire à l’arrachée, on était venus ici pour concrétiser notre place de leader de la poule, pour prendre quatre points. On savait que ça n’allait pas être facile, on est tombés sur une équipe qui ne voulait rien lâcher chez elle, qui a tout donné ; ça s’est joué dans les deux dernières minutes, mais on reste satisfaits du résultat. Ça fera du bien pour l’équipe cette victoire, content de ce résultat final. »

Anthony Sandré (demi d’ouverture de l’US Foix) : « Sur ce match, je pense que l’arbitre fait du mal au jeu. Il a trop haché, on n’a pas pu jouer, développer notre jeu. Ça a excité tout le monde, alors que c’était déjà assez tendu avec l’enjeu de la première place. Ça a été un bon match de buteurs, et on est contents d’avoir gagné ici. »

Vivian D’Annunzio (talonneur et capitaine du SAF XV) : « Ça ne s’est pas joué à grand-chose. On a fait un beau combat devant je pense, je ne sais pas ce que ça donnait de l’extérieur, mais devant ça s’est dépouillé. Voilà, après on perd sur la dernière action, mais bon, on aura la revanche au match retour ! »

Ludovic Jacques (deuxième-ligne du SAF XV) : « Ça a été un match très tendu, entre second et premier de poule, ça se joue sur des détails. Malheureusement, on voit un beau match, mais l’arbitre n’est pas au niveau ; je parle pour les deux équipes, pas uniquement du côté de Seilh. On se l’était dit avec les coéquipiers avant le match, c’est un match de haut de tableau qui se joue. Après il ne faut pas négliger Foix, ils ont une très belle équipe, dans tous les compartiments. C’est juste dommage qu’on n’ait pas eu un arbitre au niveau au centre pour justement arbitrer correctement un match de ce genre. La déception, elle vient bien sûr du score, mais elle vient surtout de ce qu’il y a eu durant le match, notamment quand le 19 de Foix descend notre petit demi de mêlée par derrière, et à l’arrivée il y a essai. L’arbitre il ne le voit pas. Dans les phases de ruck, c’était lamentable des deux côtés. Voilà, juste très déçu par rapport à l’arbitrage, un arbitre qui n’avait rien à faire à ce niveau. Il faut quand même féliciter Foix, ils sont venus en leader de la poule, et ils ont montré qu’ils ne l’étaient pas pour rien. »

saf-foix-23-10-2016-04
Il ne serait pas étonnant, même si cela est prématuré de le mentionner en octobre, de retrouver ces deux formations à batailler pour le titre régional

La feuille de match

Au complexe sportif de Ferrat à Seilh (31) :
Seilh-Aussonne-Fenouillet XV 12-19 Union Sportive Fuxéenne (mi-temps : 9-9)
Arbitre : Vincent Lacaille (Midi-Pyrénées)

Pour Seilh-Aussonne : quatre pénalités (15’, 20’, 34’, 62’) de Bergerès
Carton blanc : Castaing (anti-jeu, 38’)
Pour Foix : un essai de Desprès (80’), quatre pénalités (25’, 31’, 36’, 67’) et une transformation (80’) de Sandré
Carton blanc : C. Rouch (contestation, 39’)
Carton jaune : Pautot (faute dans ruck, 40’)

Évolution du score : 3-0, 6-0, 6-3, 6-6, 9-6, 9-9, 12-9, 12-12, 12-19

Les compositions
Seilh-Aussonne-Fenouillet : Guillet ; Suc, Dutech, Fernandez, Bergerès ; Ramondou (o), Pessègue (m) ; Marque, Espie, Castaing ; Pietrera, Jacques ; Decaunes, Jourdain, D’Annunzio (cap)
Remplaçants : Capelle, Carrizosa, Nizard, Saint-Blancat, Deylaud, Arrecgros, Caner
Entraineurs : Bruno Deylaud et Eric Santamans
Buteur : Bergerès (pénalités : 4/4)

Foix : Bigou ; Clément, Pereira, Lozano, Vradilof ; Sandré (o), Tolosa (m) ; Desprès, Lacoste, Da Costa (cap) ; Defaye, Gurzoni ; C. Rouch, Ammary, T. Rouch
Remplaçants : Bonnier, Gouzy, Pautot, Y. Lopez, J. Lopez, Bourguignon, Maciel
Entraineurs : Yannick Delrieu et Benoit Vergé
Buteurs : Vradilof (pénalités : 0/2), Sandré (pénalités : 4/6, transformation : 1/1)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here