1ère série – causeries et debrief

0

Poule 1

Villemur, le promu, vient de réaliser une première moitié de saison remarquable. Et s’est offert le scalp du leader. Verfeil est en effet tombé au Vélodrome, et voit son adversaire du jour le rejoindre au classement. Les deux équipes, anciens pensionnaires de fédérale 3, ont offert un joli spectacle et ont rappelé que le niveau de chaque série augmentait chaque année. Verfeil, après sa défaite à domicile face au TEC, un match nul à L’Union, dernier de la poule, et donc cette nouvelle défaite, marque sérieusement le pas. Une réaction sera attendue contre Brassac ce dimanche. Mais attention, les hommes du Sidobre ont passé plus de trente points à l’Union, sont revenus à deux points de la première place, et ne sont pas faciles à manoeuvrer à l’extérieur non plus. Le TEC, en plus de sa victoire importante à Montech, marque aussi des points pour le mental. La remontée des Toulousains au classement (5ème à 5 points des co-leaders) est à suivre de près puisqu’ils n’ont reçu que deux fois (!) pour le moment. La course aux deux premières places est disputée, et sans doute par plus de candidats qu’on ne pouvait l’imaginer. Le match entre Séverac et Montredon a été reporté.

villemur Verfeil 2 v escribe
Le bon et le gros coup pour Villemur, tombeur de Verfeil (photo V. Escribe)
PAUL FABIANI OUVREUR vielmur (2)
Derby accroché entre Vielmur et Labruguière (photo Frantz-M)

Enfin, coup de projecteur le derby entre Vielmur et Labruguière, deux écuries, solides pensionnaires de ce niveau qui se retrouvaient pour un derby toujours à suspense et engagé. L’enjeu était simple : faire le plein de confiance avant les fêtes et regoûter au succès après un début d’exercice pour le moins laborieux. Les deux formations ont déjà pris du retard dans la course à la qualification, objectif avoué des deux côtés de l’agglomération castraise. Deux jeunes effectifs qui se connaissent parfaitement pour avoir été élevés à l’école “Tarn Sud XV”, rassemblement de jeunes dans les catégories Cadets, Balandrade et Bélascain, composé de l’US Vielmur et auparavant de l’Olympique Labruguièrois. Menés 15-0 à la mi-temps par Labruguière, on ne donnait pas cher des chances des locaux. Mais l’orgueil et la révolte vielmuroise auront finalement eu raison de la belle entame Labruguièroise.

Réactions

Kader Bentaiba (entraîneur TEC) : Un bon match au niveau de l’engagement déjà, car on avait gagné Brassac mais sans convaincre. On avait décidé de se retrouver sur les bases, en conquête, en défense et dans les intentions. On l’a fait, c’est une victoire importante, la deuxième de la saison à l’extérieur. Sachant que l’on va recevoir deux fois consécutivement, il faut impérativement rester maîtres chez nous et il sera alors temps de faire un premier bilan avant d’attaquer les matchs retour. Je sens un belle progression, sur l’envie d’abord, les garçons sont déterminés, travaillent bien à l’entraînement et dans le jeu, et dans le jeu ensuite, où l’on joue les bons ballons. On est sur la bonne voie mais la route est longue.

Bertrand Molina (entraîneur Montech) : On avait prévenu les joueurs après le match à Montredon, la leçon semble ne pas avoir été retenue. On est dans le dur en ce moment, nous sommes dans l’incapacité d’imposer notre rythme et notre jeu. Face au TEC, nous ne sommes jamais vraiment rentrés dans le match et nous avons montré tout ce qu’il faut pour perdre un match qui, je pense, aurait pu être à notre portée. Le TEC est tout de même une équipe complète, solide devant et bien menée par un très bon n°10 notamment. Ils méritent leur victoire et nous arrachons malgré tout le bonus défensif en toute fin de match, qui est une bien maigre consolation pour nous. Ainsi, cette nouvelle défaite sur notre terrain nous impose une remise en question, on entre dans le doute et il faut impérativement trouver les solutions pour montrer un autre visage.

damien ricard, 3eme ligne USVilemur présent dans le combat des airs
Damien ricard, 3ème ligne de Vilemur présent dans le combat des airs (photo Frantz-M)

Damien Ricard (troisième ligne aile US Vielmur) : Nous sommes totalement absents lors des 20 premières minutes. Cette entame ratée présageait un après-midi laborieux où tu encaisses une lourde défaite à domicile. Il y a 15-0 à la pause et c’est une situation très inconfortable. La pause a été bénéfique, nous avons pris conscience de nos capacités et on a secoué Labruguière devant au retour des vestiaires. Ils possèdent une belle formation qui joue beaucoup de ballon et tente des coups. Devant c’est costaud aussi, mais on a su les contrer en fin de match pour assurer un succès difficile mais ô combien important. 

Maurice Caumette (coach Olympique Labruguièrois) : Chaque équipe a eu sa mi-temps. A 15-15, on s’est dispersé et l’arbitrage ne nous a pas favorisé. A ce niveau-là, il y a des arbitres moins bons que d’autres mais il faut faire avec. Même le délégué au bord de la touche comprenait ma colère suite à certaines décisions totalement aberrantes. Pour autant, nous faisons trop de fautes et tout le groupe l’attribue au manque d’assiduité aux entraînements. Il ne faut pas chercher les raisons de nos faiblesses, il faut simplement enfin comprendre qu’il faut venir nombreux la semaine pour peaufiner notre jeu. J’essaye d’enseigner cela aux joueurs depuis longtemps, mais c’est difficile. C’est frustrant car ce derby, nous ne devons jamais le perdre. Quand tu mènes de quinze points à la pause, tu dois plier et assurer la gagne en deuxième mi-temps. Vielmur est allé chercher son succès, bravo à eux.  La première mi-temps est très encourageante puisque on effectue une demi-heure quasi-parfaite. Notre jeu est bien huilé entre les avants et les trois-quarts et nous inscrivons deux essais de belle facture. Cette spirale négative ne nous permet pas d’inverser le cours d’un match. Il ne faut pas renoncer et le travail payera. Quand on voit ce que l’on propose durant le premier acte, nous n’avons rien à faire en bas du tableau. C’est un début de saison laborieux mais il faut courber l’échine en attendant des jours meilleurs. Cette poule est difficile et il ne faudra pas trop se louper. Nous recevons Villemur, dauphin de la poule et ce sera compliqué, une nouvelle fois face à une formation endiablée et joueuse. Il faudra élever notre niveau de jeu. Nous n’avons plus droit au faux-pas à domicile et il faut vite se remettre à gagner. 

nelson gloriès ailier qui a marqué face à Vielmur2
Nelson Gloriès, l’essai de l’ailier de Labruguière n’aura pas suffi

Nelson Gloriès (ailier Olympique Labruguièrois) : Nous faisons 30 bonnes premières minutes où nous pilonnons Vielmur dans son camp. Notre adversaire déjoue face à notre maîtrise de la partie. Nous marquons un essai après seulement 10 minutes après un bon décalage de nos trois-quarts. Puis on réussit à breaker grâce à une passe au pied décroisée aplatie dans l’en-but grâce à Henri Poursines, notre centre qui prend à la course l’ailier. A 15-0 en notre faveur, la partie est bien engagée mais la deuxième mi-temps sera tout autre. Nous commettons trop de fautes pour exister, quand tu encaisses 2 cartons blancs et un jaune, tu subis. C’est dommage car ces fautes sont des erreurs de cadets et sont évitables comme par exemple, un talonnage à la main. Ensuite quand ils reviennent à 15-15, tu commences à douter. On inscrit une pénalité qui nous permet de faire encore la course en tête à 18-15. Puis par la suite, on s’écroule totalement et nous encaissons deux essais en fin de rencontre. Sur la dernière action de la partie, on peut aller glaner un succès important mais on négocie mal cette phase de jeu. L’arbitrage a été moyen. Cette défaite nous enfonce dans une sale période. Après une défaite à domicile face à Brassac, un succès étriqué et sans la manière le week-end dernier, on se bouffe encore la partie à Vielmur. Ce relâchement en deuxième mi-temps est fatal. Notre adversaire était de notre niveau, c’est dommage de ne pas ramener ce succès décisif. 

paul fabiani ouvreur VIELMUR
Paul Fabiani à la baguette. L’ouvreur de Vielmur espère de la continuité désormais (photo Ninou)

Paul Fabiani (ouvreur US Vielmur) : Au vu des classements très moyens des deux équipes avant la rencontre, ce résultat nous fait du bien dans l’optique du maintien et surtout pour rester en course pour qualification. Nous loupons complètement notre entame, à l’image de celle réalisée à Brassac. Il nous a fallu encaisser 15 points pour se réveiller et envoyer du jeu. Ensuite on a su prendre le dessus en proposant de belles séquences malgré une météo ne favorisant pas le beau jeu. A la mi-temps, on s’est parlé et regardé dans les yeux dans les vestiaires pour prendre conscience de notre pâle visage et pour améliorer nos combinaisons de trois-quarts. N’oublions pas que les deux formations avaient beaucoup de blessés pour ce derby. Le match retour ne sera pas de même facture et ce ne sera surement pas les mêmes XV de départ chez eux. Le score reflète les forces en présence et le niveau équitable des deux formations. Il y a un Vielmur à deux visages depuis le début de la saison, nous marchons un peu à réaction. Nos préparations d’avants-matchs ne sont peut-être pas adéquates et l’échauffement est peut-être pris à la légère. Nous rentrons souvent endormis sur le pré et il faut attendre de se faire rentrer dans le lard pour se réveiller. Cette poule est très solide et homogène avec pas mal de clubs ayant évolués à des niveaux supérieurs il y a un ou deux ans. Verfeil c’est selon moi le gros morceau, même si Brassac a aussi de beaux arguments. Derrière, le bal est ouvert pour les autres places qualificatives. Beaucoup de formations se valent et chaque point sera important. La qualification, vous l’aurez compris, sera compliquée mais pas impossible si on s’y file tous les dimanches et que l’on n’attend pas un quart d’heure pour montrer notre vrai visage. Nous restons à portée des six premiers mais il faudra être plus nombreux et impliqués aux entraînements pour franchir un cap. Nous récupèrerons rapidement nos absents, blessés et suspendus, et l’équipe sera plus compétitive pour jouer les premiers rôles, en tout cas je l’espère.

villemur verfeil photo V. escribe
La victoire de Villemur doit beaucoup à la réussite de son buteur (photo V. Escribe)

Jérôme Vergely (capitaine Verfeil) : On est déçu. On allait à Villemur pour se tester. On perd de 4 points au final, aussi parce qu’on laisse des points au pied alors que le buteur de Villemur a fait un sans faute. Maintenant à nous de gagner les 2 prochains matchs pour être sereins avant la trêve.

Yannick Leduc (entraîneur Villemur) : C’est une grande satisfaction après le non-match à Vielmur. On ne voulait surtout pas se louper avant les 3 déplacements à venir. Une défaite aurait rendu les mois de décembre et janvier très difficiles à aborder avec 4 déplacements au programme et la réception de Montech. On voit que lorsqu’on met ce qu’il faut au niveau de la vaillance et de l’engagement, on peut battre tout le monde.

Résultats

Montech 12-17 TEC

Séverac – Montredon (match reporté)

Vielmur 22-21 Labruguière

Villemur 19-15 Verfeil

Brassac 32-3 L’Union

Classement 

leaderboard-o-rugby

Poule 2

Cette poule 2 est également passionnante. Saint-Lys a marqué les esprits en s’imposant chez son dauphin Cazères, qui recule à la troisième place, dépassé par Ramonville, net vainqueur de Carbonne. L’occasion était belle pour Seilh-Fenouillet de monter sur la deuxième marche mais Bonnac reste intraitable à domicile et l’emporte dans la douleur, 12-10. Les ariégeois se donnent de l’air sur le bas du classement mais sutout peuvent envisager la qualification. Ils seront au coude à coude avec L’Isle-en-Dodon, vainqueur à la Tour-du-Crieu et Le Fousseret, tombeur de Verdun. Ces trois équipes sont à égalité, et en embuscade. Ramonville aura l’occasion ce dimanche de mettre à distance Cazères, qui viendra en banlieue toulousaine avec un esprit revanchard. Seilh recevra Le Fousseret pour se relancer. La Tour du Crieu, en accueillant Bonnac, doit impérativement l’emporter pour exister et espérer. Match de la peur aussi à Verdun qui attend Carbonne. Les deux équipes séparées de deux petits points semblent parties pour se disputer le maintien jusqu’au bout. Le résultat de ce dimanche sera donc prépondérant pour la suite.

fousseret verdun 12 14
Le Fousseret enchaîne et se replace au classement (photo R. Denax)

Réactions

Laurent Manavit (entraîneur l’Isle-en-Dodon) : Nous avons eu une équipe accrocheuse en face mais nous avons su nous démarquer et mettre en œuvre notre jeu. Nous sommes donc satisfaits du match et de la victoire bien sûr. Nous allons continuer à travailler et à progresser pour continuer à mieux faire sur les prochains matchs sans perdre notre objectif de début de saison, la qualification.

Rémi Rézagui (capitaine L’Isle-en-Dodon) : Match à la Tour du Crieu compliqué, pour les 2 équipes, puisqu’on compte aujourd’hui 15 bléssés. La réserve a tenu bon et a fait un match héroïque, toute la deuxième mi-temps sans remplaçant, et un essai transformé à la dernière minute pour gagner 20 à 18. En équipe une, on commence bien avec un essai au bout d’un quart d’heure puis un juste avant la mi-temps. on encaisse deux essais.La deuxième mi-temps sera plus poussive de la part des deux équipes, ils reviennent à 13 à 14 à vingtminutes de la fin. Il a fallu s’employer énormément car ils sont restés dix minutes dans nos  cinq mètres, à nous rentrer dedans ! Enfin sur une dernière attaque, notre ailier s’en va marquer entre les poteaux après un slalom dans la défense. 21 à 13 score final, la défaite à la maison en ouverture est enfin rattrapée. Ca n’a pas été simple mais ça, c’est fait. On sort de 2 matchs à l’extérieur où on prend 5 pts, on a encore deux matchs à l’extérieur avant la trêve, chez les 2 premiers et dès dimanche à Saint-Lys, l’ogre de cette poule.

Jean-Jacques Magnaval (président Saint-Lys) : Ça a été un match difficile, la victoire a été compliquée puisque il y a eu quelques erreurs et beaucoup de pénalités mais nous avons eu une équipe vaillante sur le terrain. Notre objectif se précise au fur et à mesure des matchs et nous gardons l’espoir de monter. Pour le moment, nous sommes satisfaits de notre parcours à mi-saison.

Résultats

Bonnac 12-10 Seilh Fenouillet (voir le résumé et les réactions)

Le Fousseret 20-7 Verdun

Ramonville 19-0 Carbonne

La Tour-du-Crieu 13-21 L’Isle-en-Dodon

Cazères 15-19 Canton Saint-Lys

Classement

 

banniere728 x 90_offre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here