1ère série – Causeries, debrief et programme

0

Poule 1 

C’était un choc de haut de tableau, Rabastens (1er) recevait Espalion (3ème). Un match qui a tenu ses promesses, surtout au niveau du suspense, et ce, malgré une météo et un terrain qui ne cessaient de se détériorer. Au final, les riverains du bord du Tarn ont remporté une nouvelle victoire pour conforter leur place.

D’autant plus que Castelnau Montratier était accroché à Brassac lors d’un combat de boue mémorable. Vabre a dicté sa loi à Villemur-Fronton. Les joueurs du Sidobre peuvent croire en leurs chances de qualification, tandis que l’USVF n’aura plus droit à l’erreur pour espérer le maintien.

Puylaurens a tenu tête à Aussillon, dans des conditions dantesques. Mais s’est incliné assez logiquement au final.

A suivre ce week-end le déplacement de Rabastens à Vabre, pour un match qui risque fort de se jouer dans des conditions difficiles, mais qui sera très intéressant à regarder assurément.

26694921_10215053205073857_452374046_o (1)
Puylaurens a fait plus que contrarier les plans d’Aussillon (photo Adeline Faral)

Réactions

Sylvain Diez (Brassac) : Le match en lui même était important puisque que nous pouvions revenir à deux points de notre adversaire du jour. Concernant les conditions, j’ai joué 5 ans en Ecosse où le froid et la pluie ne sont pas rares, mais je n’avais jamais joué dans autant de boue. La vraie, celle qui colle, glisse et qui reste dans les oreilles même après la douche. Les gestes les plus simples devenaient compliqués : passer, botter, courir ! Pour ce qui est de plaquer et se jeter sur un ballon, là par contre on s’est bien amusé, il faut bien l’avouer. Il y a eu deux matchs à 15 (réserve et une), chose qui n’était pas arrivée à Brassac depuis quelques années. La réserve avait vu son match contre Vabre annulé à cause du terrain, il aurait été cruel pour les coéquipiers de ne pas jouer une nouvelle fois. Concernant le match, nous pouvons nourrir quelques regrets, on a eu deux occasions d’essais franches et des points au pied ratés. Les munitions étaient rares et nous n’avons pas été réalistes. Au final, le score de 0-0 est logique.

brassac coc 01 18 boue (3)
Brassac-Castelnau Montratier, un vrai combat de boue 

Résultats
Rabastens 15-13 Espalion
Capdenac – Villefranche de Rouergue (reporté)
Puylaurens 0-9 Aussillon
Brassac 0-0 Castelnau Montratier
Villemur-Fronton 12-29 Vabre

1ere


Poule 2

Montréjeau 1er, a dû s’employer pour venir à bout d’Hers Lauragais, avant dernier. Ce qui démontre encore une fois que le classement des Vert et Blanc n’est pas forcément justifié. Les Montréjalais ont inscrit 3 essais, contre un encaissé, mais auraient pu se rendre la partie plus facile, le mérite pour les hommes de Nicolas Galy est de s’être accrochés, avec leurs armes, jusqu’au bout.

L’Avrion Castrais a senti le vent du boulet à La Barguillère aussi. Pour cette autre opposition supposée déséquilibrée, les Ariégeois ont encore un fois démontré leurs valeurs. Mais le sort s’acharne sur eux, et selon leur coach, l’arbitrage aussi.

Mirepoix a vécu un match plus tranquille face aux infortunés joueurs de Carbonne, qui ne lâchent rien pour autant. Grosse perf de Labarthe sur Lèze, vainqueur sur les terres de Launaguet. De quoi espérer encore accrocher les bonnes places.

Enfin, scénario incroyable à Lavelanet, dominateur de bout en bout contre l’Union, menant 15-3 à 8 minutes de la fin, mais oubliant des points en route. A l’inverse, l’Union franchira la ligne médiane à deux reprises, en l’espace de cinq minutes, en faisant le plein de points. “Abeille” étant le héros du jour en inscrivant l’essai de l’égalisation, que son compère Catala transformait, pour donner la victoire à des Unionais ébahis par ce succès improbable. L’abattement était proportionnellement de taille dans le camp lavelanétien, dont l’issue, cruelle, risque de rester dans les têtes, avant de se rendre à Montréjeau. A moins que la bête blessée…

Réactions

Alexandre Abeilhou dit Abeille (impact player de l’Union, auteur de l’essai de la gagne) : “C’est bien simple, à 15-3 à la 73ème on n’avait plus rien à perdre, donc on tente tout, et on arrive à marquer ce premier essai à la 75ème. On retourne chez eux, avec une touche sur les 40, on lance en fonds, ruck, notre 9 envoie Bouchon lancer plein fer, il avance de 20 mètres avec 3 mecs sur le dos, puis renversement de jeu et j’ai un boulevard plein axe qui s’ouvre. Je raffûte le premier bonhomme et je cours sur 40 mètres… bon, 15 selon mes collègues (rires). Je plonge entre les poteaux 15/15, notre arrière transforme et victoire 17/15, le hold-up parfait ! Honnêtement, on n’est pas allé une fois dans leur camp en seconde mi temps, on a juste défendu comme des chiens et contré tous leurs mauls, donc victoire pas forcément méritée, mais qui fait énormément de bien. Le retour en bus a été solide. Voilà mon analyse !

lavelanet l'union (2)
En défense comme en attaque, “Abeille” a pesé de tout son poids dès son entrée sur le terrain (photos Pascal Villalba)

lavelanet l'union (1)

Iresch Christophe (Manager La Barguillère) : « Nous mettons des intentions, de l’investissement personnel, qui permet au collectif d’exister. Nous marquons d’entrée (3’) sur une très belle séquence de jeu. Nous menons 13 à 6 à la pause, puis 18 à 6 après la reprise. Malheureusement, sur la réception du coup d’envoi, nous ne maîtrisons pas le ballon et sur la touche suivante nous nous faisons emporter dans l’en-but. 18 à 13. Idem, sur une incompréhension arbitrale, bis répétita, touche pour nous, l’alignement castrais est à un joueur de plus, mais le réferee laisse jouer, et nous pénalise. Re touche, et re essai. 18 à 20 pour Castres. On repart de plus belle, et après une faute grossière qui aurait valu essai de pénalité, nous ne récoltons qu’une pénalité. 21 à 20 pour nous. Castres ne lâche pas et reprend possession du ballon dans nos 22m. Nous défendons et controns leurs mauls, ce qui nous aurait valu mêlée pour nous, par deux fois. Mais notre arbitre du jour, bien connu de nos couleurs pour son comportement de l’année dernière, en a fait autrement et donne pénalité à Castres. 21 à 23. Nous perdons le match par notre manque de maîtrise dans certains moments clef, mais je tiens à dire à quel point je suis fier de mes joueurs qui ont donné une belle réplique à cette belle équipe de l’Aviron Castrais. La frustration est encore présente, mais nous allons nous servir de ça pour assurer notre maintien. »

Jean-Pierre Antichan (entraîneur Montréjeau) : Nous nous sommes compliqués la tâche. Nous n’avons pas réussi à scorer et du coup, l’adversaire s’est montré accrocheur. Nous sommes tout de même parvenus à faire la différence grâce à trois essais d’avants. Mais il nous faudra montrer autre chose, dimanche, pour la réception de Lavelanet.

Résultats
Hers Lauragais 16-21 Montréjeau
Mirepoix 58-18 Carbonne
La Barguillère 21-23 Aviron Castrais
Launaguet 0-13 Labarthe sur Lèze
Lavelanet 15-17 L’Union

1ere 2

 


Les matchs de ce week-end

1ere prog

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here