1ère série – Bon vent pour L’Union face à La Nicolaïte

0

Saint-Nicolas de la Grave, où la Nicolaïte en version ovale, a vécu des moments compliqués la saison dernière, au point de craindre le forfait général. Mais à force de volonté et le soutien d’un gros noyau dur, le club est reparti sur de bonnes bases. 3ème à l’entame de cette 6ème journée, le déplacement à l’Union s’annonçait tout de même périlleux. D’autant plus que le capitaine Julien Cavaillé, tout jeune papa quelques heures plus tôt, était resté au chevet de madame (voir l’article). De son côté l’Union entendait bien poursuivre sa marche en avant, fort de quatre victoires en cinq rencontres et une belle seconde place à consolider… (par Jonah Lomu, photos Christophe Fabriès)

L'Union La Nicolaïte (©photo Christophe Fabriès) (7)
Le jeune arrière de l’Union, Michieletto a fait apprécier ses qualités de relanceur (©photo Christophe Fabriès) (7)

Le début du match est équilibré, le jeu se cantonne dans les 40m des deux camps. L’Union, face au vent, cherche à dynamiser le jeu, et joue ses pénalités à la main. Méthodiques, les locaux confisquent le ballon mais se montrent maladroits dans la dernière passe ou dans le choix de l’orientation du jeu. La Nicolaïte, en place en défense, se fait contrer sur un lancer en touche aux 40m, un conquête qui sera souvent défaillante. Petite cause, grands effets : le ballon porté des Unionais est dévastateur, et stoppé illicitement. Sur la pénal touche suivante, Thibaud “Cabine” Ilbert s’écroule derrière la ligne après un deuxième maul bien construit (5-0). Sur le renvoi, directement tapé en touche, l’Union hérite d’une mêlée au centre du terrain, le jeune arrière Michieletto s’offre un raid solitaire en esquivant trois plaquages, et donner une véritable offrande à son ailier Esteban “El Chapa”. Michieletto après un premier échec, transforme (12-0). A la panoplie complète d’erreurs en tous genres du CCN, s’ajoute malheureusement plusieurs blessures. Celle de Vivien Noguès étant la plus problématique. Courageux, le troisième ligne de la Nicolaïte essaye de repartir au combat, mais titube. Les coachs veulent le sortir, mais l’action continue, et le joueur veut rester sur le pré. Tasta, le demi de mêlée local en profite, voit l’espace ainsi libéré pour filer à l’essai.

L'Union La Nicolaïte (©photo Christophe Fabriès) (5)
Tasta vient de se faire la malle (©photo Christophe Fabriès)

Le match sera néanmoins interrompu de longues minutes pour porter secours à Noguès. Les pompiers seront appelés en renfort. Selon nos informations, ce dernier irait bien mieux après un passage à la Clinique locale, et ne souffrirait d’aucune blessure grave. Les déboires de la Nicolaïte continuent malgré tout avec la sortie du pilier Matetau. Mais les Bleus parviendront à réduire la marque sur pénalité (17-3) avant une pause sifflée sur un carton blanc quelque peu sévère de M. Foucaud, à l’encontre du pilier 3 de l’Union “Boulon” Solignat , auteur d’une charge digne d’un Califano des grands jours.

L'Union La Nicolaïte (©photo Christophe Fabriès) (4)
Boulon ne s’est pas économisé (©photo Christophe Fabriès)

La Nicolaïte se retrouve, mais l’Union ne tremble pas

En seconde période, Laurent Theillaud, coach de l’Union s’époumone depuis le bord de touche pour réclamer des sorties de balles plus rapides. Il faut dire que son équipe, vent dans le dos désormais, campe dans les 22 adverses. Les pénalités se succèdent, les tentatives de franchissement aussi, mais en vain. La Nicolaïte résiste bien, à l’image de Baron, le seconde ligne valeureux, qui sortira groggy après dix minutes de combat intense.

Esteban, sans un pied en touche, aurait pu marquer sur un exploit individuel. L’entrée de Paul Henry Carbonnery, président-joueur coïncide, sans aucun lien direct, avec une générale partie de rien (un plaquage anticipé), mais qui débouchera sur deux cartons rouges, un de chaque côté (Michieletto pour L’union, et Raguin pour la Nicolaïte), mérités.

L'Union La Nicolaïte (©photo Christophe Fabriès) (6)
La chamaillerie entre les deux hommes va déboucher sur deux cartons rouges (©photo Christophe Fabriès) (6)

A l’heure de jeu, les hommes du duo Malbrel et Fournié mettent le nez à la fenêtre, obtiennent plusieurs pénalités, mais les pénal touches sont avortées par des pertes de balles systématiques en conquête. A force de se faire contrer, ce qui devait arriver arriva, l’Union, plus pragmatique que jamais, balayait le terrain, et trouver la faille par le troisième ligne Boutonnet. Essai transformé par Esteban. 24-3, la messe était définitivement dite, mais une seconde bagarre éclatait, renvoyant Gautier du CCN et Da Silva Santos pour l’Union, avec un nouveau carton rouge dans la besace. Les deux équipes terminaient la rencontre à 13 contre 13, dans un match qui n’était pas si tendu au demeurant. Yohan Carvalho, troisième ligne centre très en vue du CCN, auteur d’un gros match pour son premier capitanat, sortait boitillant.

Sur une dernière action, Gau, l’ouvreur de l’Union dégageait son camp avec un coup de pied qui lobait l’arrière garde tarn et garonnaise, qui cafouillait en plus le ballon. Julien Petria, entré en cours de jeu, n’en demandait pas tant, suivait bien et finissait sa course entre les perches. L’ancien trois quart, reconverti en 8 se rappelait au bon souvenir des entraîneurs pour postuler peut être au centre un jour prochain. 29-3 score final, victoire bonifiée et logique pour l’ASUR, qui consolide sa deuxième place. La Nicolaïte, amputée de plusieurs blessés et deux suspendus, aura fort à faire pour la réception de Castelnau-Montratier ce dimanche. Mais le CCN peut compter sur un staff et une équipe plus que jamais soudés.

L'Union La Nicolaïte (©photo Christophe Fabriès) (18)
Joli duel de capitaines entre Ilbert ballon en mains, et De Carvalho, mais qui a tourné à l’avantage de l’Union (©photo Christophe Fabriès)

Réactions 

Paul-Henry Carbonnery (président-joueur l’Union) : Je suis un peu déçu par ces cartons rouges, mais content de prendre 5 points car j’avais annoncé que ce serait un match compliqué, et malgré le score final, je pense que je ne me suis pas trompé. Je pensais néanmoins qu’il n’y aurait pas de bagarre, mais bon, c’est comme ça. Au final, j’ai failli jouer au centre, à l’aile et à l’arrière sur un même match, mais avec mon expérience, on y arrive, et puis l’expérience compense le manque de jambes (rires)

L'Union La Nicolaïte (©photo Christophe Fabriès) (14)
Pas si carbo Carbo (©photo Christophe Fabriès)

Yannick Fournier (co-entraîneur La Nicolaïte) : C’est compliqué d’exister sans conquête, on l’a bien vu en début de match où on se fait prendre en mêlée, puis en touche. On jouait avec le vent donc c’est doublement pénalisant car on leur a laissé les ballons, qu’ils ont bien exploité. L’union a une belle équipe, il aurait fallu être plus agressif en défense je pense, et comme on a eu de la casse, ça devenait trop difficile. L’objectif reste le maintien, car on est en pleine reconstruction, c’est ce qu’on essaye de faire, et on va s’appuyer sur une deuxième mi-temps qui a été plus positive et encourageante.

L'Union La Nicolaïte (©photo Christophe Fabriès) (20)
Yannick Fournier sait que la saison sera dure mais reste confiant (©photo Christophe Fabriès)

Thibaud “Cabine” Ilbert (talonneur, capitaine, leader et marqueur d’essai pour l’Union) : Il fallait gagner pour rester en haut du classement, c’est fait, et bien fait je crois. On a pris le dessus devant, on l’a vu sur nos ballons portés, on domine, et on marque de beaux essais. Le point négatif, ce sont ces deux bagarres, on les savait chamailleurs, mais on n’est pas irréprochables non plus. On n’avait pas besoin de ça pour aller à Villemur et recevoir surtout Monclar, le gros de la poule a priori.

L'Union La Nicolaïte (©photo Christophe Fabriès) (22)
Cabine a marqué un essai mas aurait pu s’offrir un triplé (©photo Christophe Fabriès)

Yohan de Carvalho (troisième ligne centre La Nicolaïte) : On se rate sur l’entame, ce qui nous coûte cher, car on prend beaucoup de points. On se reprend bien en seconde mi-temps, mais ça ne suffit pas. C’était mon premier capitanat oui, mais vu la tournure du match, ce sera le dernier je pense (rires). On va surtout retenir que le début de saison reste correct, car il ne faut pas oublier que l’on revient de loin, l’an passé a été compliqué, et le club semble repartir sur de bonnes bases, que ça continue.

46095520_10156744140668320_8149055310007369728_o
Yohan De Carvalho (à droite) au coeur du combat avant de sortir sur blessure

Laurent Theillaud (co-entraîneur L’Union): On n’a jamais tremblé grâce au sérieux et à l’application des mecs, qui ont su jouer contre le vent et marquer quand il le fallait. On a galvauder quelques ballons près de la ligne mais le match était déjà joué, donc on ne va s’y attarder de trop. On prend 5 points, on est deuxième, avec un groupe qui a été modifié, donc c’est bien. Il manque encore du liant entre les avants et les arrières, on a des points à améliorer bien sûr. L’objectif est d’être dans les qualifiés. Une ou deux équipes semblent être au dessus comme Rabastens et Monclar, annoncé comme un gros morceau. On a du travail, on le sait, on fait ce qu’on peut aux entraînements.

Mickael Baron (deuxième ligne La Nicolaïte) : On passe à côté en première mi-temps, alors que l’Union a été bien meilleur. En seconde période, on a mieux défendu, mieux joué. Il ne faut pas s’attarder sur ces deux bagarres, ça arrive dans le rugby. Je souhaite bonne chance à cette belle équipe de l’Union, et je nous souhaite aussi de vivre une belle saison.

L'Union La Nicolaïte (©photo Christophe Fabriès) (17)
Cyril Malbrel, le co-entraîneur de La Nicolaïte a poussé ses joueurs à réaliser une deuxième période plus rigoureuse (©photo Christophe Fabriès)
L'Union La Nicolaïte (©photo Christophe Fabriès) (9)
L’Union était déterminé (©photo Christophe Fabriès)
L'Union La Nicolaïte (©photo Christophe Fabriès) (8)
L’homme à tout faire qui appelle aussi les pompiers : “Cabine” téléphonique
46107831_10156744136053320_5361289460916944896_o
La Nicolaïte a déjà son regard tourné vers le COC

Voir l’album photos complet de la rencontre 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here