1/4 de finale Honneur – Sor Agout renverse Mazères à la dernière minute

0

Lors du quart de finale aller, face à une belle équipe de Sor Agout, les Mazèriens s’étaient fait surprendre, s’inclinant de peu, 15 à 13. Avec le retour à la maison, qui reste toujours un avantage, le MCS gardait l’étiquette du favori, fort de sa première place acquise de haute lutte, lors de la saison régulière. Mais Sor Agout a déjà prouvé par le passé, et à de nombreuses reprises, que les phases finales étaient dans leur Adn… (par LéaF)

mazeres sor agout 1 avril 18 papet et lea forrat (3)
Ballon porté de Sor Agout, une action vue et revue, mais ô combien efficace (photo LéaF)

Un retard de deux points pour les Rouge et Noir, voilà ce qu’il fallait combler donc, pour espérer accéder à la demi-finale. Loin d’être insurmontable au vue des prestations des hommes de Nicolas Martin et Laurent Estaque sur leurs terres. Mais les Tarnais ne sont pas venus sans conviction à Bouque de Lens ce dimanche. En première période, Sor Agout joue même libéré, en pleine confiance, dominant dans tous les secteurs du jeu. Les Tarnais semblent avoir bien étudié les points forts, et faibles, de leurs adversaires, qui déjouent. Mais les visiteurs ne concrétisent qu’à une seule reprise, sur une pénalité d’Escolano à la 18ème. Mazères-Cassagne, bien que dominé donc, rentrera aux vestiaires avec un avantage de trois points, grâce à la précision au pied de Claux (6-3)

mazeres sor agout 1 avril 18 papet et lea forrat (2)
Dans les airs aussi, les Tarnais ont fait preuve de rigueur (photo LéaF)

La seconde mi-temps est marquée par l’expulsion du pilier mazèrien, Iriart, qui laissera son équipe à 14 pour les 25 dernières minutes. Sor Agout a malgré tout du mal à profiter de cette supériorité numérique, mais continue à faire douter plus que jamais son adversaire. Toujours pas d’évolution au score malgré une intensité constante et un rythme soutenu sur chaque action. A 6-3, Mazères est qualifié. Il ne reste alors que 6 minutes dans cette rencontre, et Souquet, buteur du MCS, passe une pénalité qui met les siens à 6 points d’écart, soit quatre d’avance sur l’ensemble des deux rencontres. L’envie des Tarnais qui n’ont pas pour habitude de lâcher prise, reste la même. Ils font le forcing pour revenir. Nous assistons à une fin de match intense et stressante. A trois reprises, Mazères se fait sanctionner, Sor Agout décide de prendre la pénal touche à chaque fois. La fin du temps réglementaire est passée, les visiteurs poussent encore, et encore. Bien inspiré, l’ouvreur visteur Escolano, voit un surnombre et adresse un coup de pied directement dans les bras de son ailier Santanach, qui n’a plus qu’à aplatir en coin. C’est l’essai du bout du monde pour les Tarnais qui explosent de joie face à des Mazèriens dont le ciel leur est tombé sur la tête.

Le MCS voit ses espoirs s’envoler, après une saison en tous points remarquable. Sor Agout endosse du même coup, le costume d’épouvantail. Léguevin est prévenu. Cette demi-finale inédite s’annonce particulièrement intéressante…

mazeres sor agout 1 avril 18 papet et lea forrat (6)
Santanach vient de récupérer le ballon et va pointer en coin l’essai de la qualification (photo B. Papet)

Réactions

Yannick Forestier (co-entraîneur de Sor Agout) : « On est allé la chercher cette victoire, vraiment ! Les gars ont bien bossé cette semaine. On s’attendait à un match de haut niveau et on le craignait. J’adresse mon plus grand respect pour le travail accompli, et à mes hommes. Je suis vraiment très fier aujourd’hui. Ils n’ont rien lâché, vraiment merci à eux. Je remercie aussi le club de Mazères pour le super accueil, et je salue le gros boulot du duo Estaque-Martin, qui sont deux potes à moi. Merci à tout le monde.

Nicolas Martin (co-entraîneur MCS) : Déçu mais cette défaite est logique. Pas d’ambition dans le jeu, trop prévisible. Je souhaite bonne chance à Sor Agout pour la suite.

Paul Fabiani (demi de mêlée Sor Agout) : “une grande émotion personnelle, car j’évoluais encore en 2ème série l’année dernière. Sur ce match, le paquet d’avant a été énorme et a su nous mettre dans l’avancée pendant 80 min. Un grand bravo à cette valeureuse équipe de Mazères à qui nous avons prouvé que nous n’étions pas un poisson d’avril !”
Thomas Antoine Dominique (Deuxième ligne Sor Agout) : “Malgré une entame de match “mouligas”, nous avons su sortir les c…. de la glace pour contrer les avants gaillards de Mazères. Un grand bravo à nos avants pour cette prestation 3 étoiles donc ! Il va falloir encore élever notre niveau pour les demis. On attend nos supporters nombreux !
 
Olivier Guy (talonneur Sor Agout) : Je pense que Mazères s’est trompé d’adversaire, le carton rouge le prouve. On arrive à scorer sur la dernière action mais la différence sur les deux matchs était flagrante en notre faveur. L’expérience de Martinet, Delpy, Babin et Caba nous a bien servi sur ce retour.
Mikaël Escande (pilier Sor Agout) : A la suite du match aller, on savait à quoi s’en tenir. On a travaillé cette semaine avant le match sur quelques points à améliorer, notamment en ballon porté qui a été notre point fort cet après midi. A noter aussi une belle ligne défensive qui a bloqué leur centre expérimenté. Il y a 2 mois, personne ne nous voyait là. Certains ont même dit que l’on était un poisson d’avril. Au final le poisson d’avril s’est qualifié. Maintenant on va savourer avant de revenir au travail mercredi.
mazeres sor agout 1 avril 18 papet et lea forrat (1)
Sor Agout tout à sa joie au coup de sifflet final (photo B. Papet)

Feuille de match


MCS 9 – 8 Sor Agout
(mi-temps : 6-3 – score match aller 13-15 – Score final sur l’ensemble des deux matchs : 22 – 23)

Pour le MCS : 3P Claux (4′,14′) Souquet (74′)

Composition MCS : Guiral, Gardelle, Fourcade, Bataille, Palobart, Feuillerat(o), Claux(m), Boue, Serrano, Lecornu, Lozach, Chaubet, Iriart, Abadie(cap), Picasse.

Sur le banc : Desbiaux, Morte, Riquoir, Salnikoff, Marcel, Souquet, Lopez.

Pour Sor Agout : 1P Escolano (18′) ; 1E Santanach (80′).

Composition Sor Agout : Barthas, Santanach, Bardou, Betteto, Pelozo, Escolano(o), Fabiani(m), Delpy, Burdalski (cap), Caballero, Antoine-Dom, Babin, Escande, Rascol, Martinet.

Sur le banc : Guy, Gindroz, Munier, Gimbergues, Carivenc, Bonnafis, Coradazzi.

 

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here