Sor Agout (vainqueur de Juillan au tour précédent) et Saint-Céré (tombeur de Saint-Affrique) avaient rendez-vous à Villefranche de Rouergue pour y disputer le quart de finale Honneur du championnat d’Occitanie. Deux équipes solides tout au long de la saison régulière, qui au-delà d’une qualification dans le dernier carré régional, visaient aussi et surtout, une accession en fédérale 3… (par david Campese, photos Adeline Faral)

56544649_3155901621102437_4903039432803745792_o

56679528_3155897081102891_7760432349644324864_o

Les Sor Agoutois rentrent mieux dans la partie, et concrétisent par 3 pénalités de Gratton et un drop d’Escolano. Le score est de 12 à 0 à la pause sans qu’il n’y ait grand chose à rajouter. Mais au retour des vestiaires, Saint-Céré, poussé par ses fidèles et nombreux supporters, va revenir dans la partie. Deux essais transformés des sang et or récompensent leurs efforts. Les Tarnais restaient devant au score d’une unité grâce à une nouvelle pénalité de Mathieu Gratton, buteur 100% fiable encore hier. Les nerfs étaient mis à rude épreuve, et ce, jusqu’à l’ultime seconde.

Car les Saint-Céréens, dominateurs en touche, profitaient de toutes les munitions pour revenir dans le camp adverse. Sur un ballon porté, jusque là, bien contré par Sor Agout, l’arbitre siffle une faute, dans les 22, face aux perches. Les Lotois se voyaient donc offrir la pénalité de la gagne et de la montée. La tension est à son comble, chacun retient son souffle. Le ballon s’élève, prend la direction des poteaux, mais les fuit au dernier moment. L’arbitre siffle la fin de cette partie, envoyant au paradis Sor Agout, tout du moins, en fédérale 3, et accessoirement en demi-finale contre Oursebelille-Bordères. Une accession qui s’était refusée ces dernières saisons, malgré le potentiel évident pour y parvenir. Saint-Céré, peut avoir des regrets évidemment, mais peut aussi garder la tête haute. Il s’agira de rebondir en championnat de France. Bravo à tous pour ce match, dont l’état d’esprit, remarquable, est aussi à saluer.

56702191_3155900151102584_5320654070954852352_o

56811514_3155903657768900_8649118163302088704_o

Réactions

Frédéric Rascol (talonneur Sor Agoût) : Nous faisons une bonne entame en produisant du jeu, contre le vent, en les mettant à la faute. Mais nous ne concrétisons pas en marquant d’essais, juste des pénalités. En seconde mi-temps, St Céré avec ses forts éléments devant, est revenu en nous mettant sous pression. Nous avons commencé à reculer sur les impacts et on les a regardés jouer. De plus, notre touche a été défaillante, donc pas de ballon propre à jouer. On ne respirait plus sur la dernière pénalité… et puis leur buteur la manque. Et là, explosion de joie, mesurée sachant que ça s’était joué à rien. Nous sommes qualifiés pour les demies où nous retrouverons Oursbelille contre qui nous avions joué l’an dernier en quart championnat de France. Nous devrons monter notre niveau de jeu sur 80 minutes, pour prétendre à une possible belle fin d’aventure. La montée en Fédérale 3 est acquise oui, et les objectifs de début d’année sont atteints, maintenant il faut écrire le nom de SOR AGOUT XV sur un bout de bois pour valider cette saison. Je tiens à féliciter l’équipe réserve qui elle aussi, s’est qualifiée pour les demi-finales.

Mathieu Gratton (ouvreur Sor Agout, 100% de réussite au pied) : Déjà une grande satisfaction d’avoir atteint un des objectifs qu’on s’était fixés en début de saison, à savoir la montée en fédérale 3. Maintenant, on va se concentrer sur les prochains. Car il va falloir corriger certaines choses contre Oursebelille, sinon, ça ne pardonnera pas.

Vincent Dufayet (3ème ligne Saint-Céré) : Un match très engagé avec une ultra domination de Sor Agout en première mi temps, où on a fait front avec une défense de fer. On fait le dos rond en encaissent « seulement» 12 points. En deuxième mi temps, la confiance a changé de camp… mais la montée en fédérale 3 nous échappe à la dernière seconde pour quelques centimètres. Le sport est parfois très cruel, mais je tiens à féliciter les Tarnais, l’état d’esprit a été irréprochable et je leur souhaite bonne chance pour la suite.

56819139_3155897501102849_3854106220373737472_o

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here