Fédérale 1 – Saint-Sulpice-sur-Lèze s’offre les All Black

0
1764

Rencontre entre deux équipes en quête de rachat. Saint-Sulpice, après une lourde défaite à Rodez (38-3) et Bagnères défait à la maison, ce qui n’est pas commun, par Blagnac (26-23). De plus, la prochaine journée s’annonce délicate pour les deux avec un déplacement à Graulhet pour les locaux et la réception de Valence d’Agen pour les visiteurs. Dans ce championnat à deux étages, les premiers combattent pour assurer leur maintien les seconds pour une place qualificative. Graulhet est en concurrence directe avec Saint Sulpice comme Valence avec Bagnères, l’enjeu de l’après-midi n’était donc pas neutre… (résumé et photos par GR Vin)

La touche secteur très disputé ici Saux Lopez
La touche secteur très disputé ici Saux Lopez

Les visiteurs avec le vent, jouent le coup d’envoi parfaitement, et occupent le camp adverse. une bonne touche et un ballon porté libèrent le 9 Arnauné qui dès la 3ème minute marque en bonne position, avec la transformation le ton est donné (0-7). C’est la période où les visiteurs semblent en mesure d’imposer leur jeu, la touche et la mêlée sont maîtrisées, Lopez le capitaine visiteur contre même deux lancers locaux. Mais Matjer l’arrière buteur ne maîtrise pas les éléments et laisse en route deux pénalités. Passée cette entame délicate, la mêlée rouge et verte se met à dominer sa rivale, Doussain réduit l’écart dans un premier temps et Beilles conclut en coin malgré le plaquage de deux défenseurs une superbe action initiée par les avants et vite exploitée par la ligne de trois quarts. Du bord de touche contre le vent ce diable de Doussain met les points (10-7). L’USSS prend l’avantage au score mais se fait rattraper juste avant la pause par une pénalité pour un plaqueur pas sorti de la zone (10-10). Matjer ratant encore une occasion à la quarantième minute de passer devant.

Gardey cherche à forcer le passage
Gardey cherche à forcer le passage

L’USSS accélère…

Dès la reprise la pression des locaux se fait sentir et devient vite prégnante : une pénal touche et Viozelange finit en terre promise (15-10). Doussain occupe bien le terrain, Dejean s’active autour des rucks où ses partenaires font la loi. On joue quelques bons coups mais il en faut plus pour déstabiliser une bonne équipe du haut de tableau. Celle-ci accélère à son tour, propose des séquences à plusieurs temps de jeu mais se voit contrer par une défense admirable. C’est justement sur un pressing défensif que Ferre récupère le ballon, déchire la défense noire, trouve Beilles et ses jambes de feu pour un essai de 80m (22-10). Le break est fait mais il est de courte durée.

Bagnéres qui n’a pas fait le déplacement en touriste, sur une action des avants, trouve Anibal Bonan (le bien nommé) qui renverse tout pour marquer et remettre tout en question (22-15). La fin de match verra le pressing énorme des locaux annihiler toutes les velléités des Bigourdans qui auraient bien voulu récolter un peu plus que le bonus défensif. Elle sera aussi ternie par la blessure grave (fracture du bras) de Daragnou à qui l’on souhaite un bon rétablissement.

Saint Sulpice pouvait savourer une victoire très importante tandis que le stade Bagnérais regrettait son manque d’efficacité. Les joueurs : A l’USSS : Doussain a plutôt très bien maîtrisé les débats. Beilles est dangereux sur chaque ballon touché. Cabot toujours précieux. Dufour est la révélation au poste de pilier droit. Swiadek, Fourthies égaux à eux même et Jouve quand il est entré a été déterminant sur le pressing. A Bagnères : Bonan seconde ligne de grande qualité. Lopez impérial dans les airs Gélédan très actif et Arnauné bon animateur.

Barats tente d'echapper à Doussain
Barats tente d’échapper à Doussain

Les réactions

Victor Labat co-entraineur USSS : On s’était fixé un objectif sur trois matchs, on est en mesure de pouvoir l’atteindre avec cette victoire. Je suis très fier de ce groupe et du match. On a joué avec des valeurs mais pas seulement, on a bien maîtrisé notre rugby et on voit que le travail que l’on fait finit par payer. On va pouvoir bien préparer le déplacement à Graulhet.

Stéphane Doussain N°10 USSS : Bagnères, n’ a pas volé son classement, ni ses victoires.  Gagner contre eux est une performance. Et puis avec la cascade de blessés que l’on a, ce n’est pas facile pour les entraîneurs de faire un groupe. Tous les joueurs progressent, il y a de la qualité dans le club, il y a des jeunes qui promettent, et chacun amène sa pierre à l’édifice. Il faut aussi remercier tous les supporters qui sont là tous les dimanches.

Guilhem Lopez capitaine Bagnères : On est déçu car on est tout près, mais on n’a pas su concrétiser nos occasions. Face à une belle équipe de Saint Sulpice ultra vaillante, on a vu qu’il ne fallait pas leur donner des balles car ils jouent très bien. Ce match nous tenait à cœur, on voulait le gagner, mais peut être que le bon début de saison a amené un excès de confiance qui nous a desservi aujourd’hui. C’est une déception car on perd encore des points à l’extérieur.

Roland Bertranne ancien glorieux international et co-président de Bagnères : On est un peu déçu mais pour gagner face à une belle équipe qui s’est bougée on aurait dû proposer autre chose. On a laissé des points au pied au début de match et ils manquent à la fin. L’équipe a des qualités mais pas trop pour gagner à l’extérieur, il faut que l’on arrive à franchir ce palier. On espère se qualifier et faire quelques matchs, mais l’ambition s’arrête là.

Bruno Jeanjean Co-président USSS : Une victoire qui fait du bien parce qu’on était dans le doute avec une équipe décimée. On se demandait s’il y aurait ce supplément d’âme à Gaston Sauret pour l’emporter… on a la réponse. C’est encourageant, la défense était bien en place et malgré une mauvaise entame, on a bien tenu le choc physiquement. Le groupe est composé de jeunes, de gens plus matures, et même face à une équipe très solide en face, on a montré du répondant. C’est encourageant.

Damien Denechaud co-entraineur USSS : On a vu de belles choses, dans la difficulté qui plus est. Le point négatif ce sont les cartons et le point positif c’est qu’en infériorité numérique on a su marquer. Beaucoup de vaillance, on avait bien étudié leur jeu, on savait qu’ils venaient beaucoup sur les petits côtés on s’est organisé en fonction. On a déplacé 2, 3 fois le ballon mais vu les conditions on ne voulait pas trop s’exposer aussi. On a gagné en défendant mais on a vu qu’on avait aussi les capacités à les mettre en difficulté. C’est un de nos meilleurs matchs en mêlée, c’est rassurant car pratiquement toutes les équipes sont bien plus physiques que nous. On va pouvoir continuer à travailler dans de bonnes conditions.

On joue à couve ballon Swiadek Arnauné
On joue à couve ballon Swiadek Arnauné

FICHE TECHNIQUE
SAINT SULPICE BAGNERES 22 – 15 (Mi-temps : 10-10)
Arbitres : Yannick Vals (Poitou Charentes) assisté de Julien Camus et Pierre Alquier (Pays Catalan)- Spectateurs : 1000 environ

Vainqueurs : 3E Beilles (30, 58) Viozelanges (45) 2T Doussain (30 58) 1P Doussain (25)
Carton blanc : Cabot (40) Lemos (80)
Carton jaune : Doussain (63)

Vaincus : 1E Arnauné (3) 1T Matjer (3) 1P Matjer (37)
Carton jaune : Lopez (17)

Evolution du score : 0-7, 3-7, 10-7, 10-10 / 15-10, 22-10, 22-15

Saint Sulpice : Gardey, Pic, Lemos, Ferre, Beilles (o) Doussain, (m) Dejean, Webley (cap), Fourthies, Cabot, Swiadek, Saux, Dufour, Viozelange, Brunet
Sur le banc : Mihorat, Meneghel Raterat, Jouve, Bonaldo, Loquet, Cruzel, Caujolle

Bagnères : Matjer, Vincent, Puigmal, Dubarry, (o) Daragnou, (m) Arnaune, Cazorla, Geledan, Lopez (cap), Miro, Bonan, Lambrot, Pujo, Bourhis
Sur le banc : Dupuy, Maumus, Petitgiani, Dutrey, Seite, Cayrolle, Cabanne, Peduto

Dejean impulse le mouvement
Dejean, toujours aussi précieux, impulse le mouvement
Partager

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here