PH – St Orens au bout du suspense, accompagne Montredon et le Canton St Lys

0

 

Foix 3-3 Saint-Orens (2-4 tirs au but)

foix saint orens 03 18 barrage (1)
Intraitables en défense, les joueurs de Saint-Orens ont repoussé les assauts de Foix (photo club)

Le sort d’une rencontre tient souvent à quelques petits détails. Les Fuxéens se morfondront encore longtemps pour ceux qui n’ont pas permis de faire basculer ce barrage en leur faveur. Plutôt dominateurs, mais pas assez réalistes, ils ont pourtant joué en supériorité numérique à deux reprises, suite à deux cartons blancs, un par mi-temps, pour les visiteurs. Ces derniers, méthodiques, ont usé d’un jeu au pied adapté à des conditions de jeu pas très favorables aux ailiers. A 3-3 à la fin du temps réglementaire, il fallait avoir recours à des prolongations. Les locaux, qui n’avaient pas joué depuis trois semaines, ont peut être payé ce manque de rythme dont on parle souvent, et n’avaient pas cette fraîcheur que certains veulent bien croire pendant une aussi longue pause. Toujours est-il que pendant ces 2×10 minutes, on retiendra cette pénalité à 20 mètres des perches pour Foix, qui heurtera le poteau. On jouait alors la 100ème minute.

La qualification se jouerait donc aux tirs au but. Foix échouera à deux reprises, Saint-Orens fera du 100%. Les Haut-Garonnais prennent ainsi leur revanche sur ce barrage perdu en 2016 à St Lys de la même sorte. Ils accèdent aux quarts de finale après une séance de tirs au but éprouvante, mais pas forcément de manière illogique. Sans parler de surprise, il s’agit tout de même d’une belle performance car, de tous les barrages en séries midi-pyrénéennes, “St O” est la seule formation à avoir réussi l’exploit de se qualifier hors de ses bases. Pour Foix, le chemin s’arrête là, quelque peu prématurément donc, mais le promu a montré cette saison encore qu’il y avait un groupe solide et uni, en pleine construction.

foix saint orens 03 18 barrage (3)
La pluie et la pelouse grasse ont rendu les débats encore plus âpres au près et au sol (photo club)

Réactions

Yannick Delrieu (co-entraîneur Foix) : C’est un triste week-end, et pour nos deux équipes. Nous n’avons pas su négocier notre barrage à domicile, et la saison s’arrête plus tôt que ce que l’on espérait. Les défenses ont pris le pas sur les attaques, mais on paye clairement notre manque de maîtrise face à une équipe de St Orens plus expérimentée. Nous n’avons pas retrouvé notre niveau de jeu montré lors de nos dernières sorties, on va rester sur un sentiment de frustration

Michel Minvielle (président St Orens) : Très fier du groupe 1 & 2 pour ces résultats qui nous échappaient depuis quelques années. L’abnégation, l’esprit de groupe de cette génération font plaisir à voir. En fin de 2ème prolongation quand Foix a pilonné notre ligne de but pendant 15 minutes alors que nous étions à 14, rien n’est passé. Solidaire est le maître mot donc. Quant à la fin du temps réglementaire, l’arbitre a sifflé, et indiqué 2 x 10 m de prolongation, j’ai pensé à ce barrage à St Lys il y 2 ans, perdu aux tirs au but. Là c’est passé, Mais entre le barrage de samedi où le suspense étant aussi présent, et dimanche il ne fallait pas être cardiaque. Merci aux dirigeants fuxéens pour leur accueil. Maintenant ce sera récupération cette semaine, et ensuite retour aux affaires pour une belle contre TLA XV en Une et contre le TEC XV en Réserves sur un terrain très certainement toulousain.

Christophe Basset (co-entraîneur St Orens) : Un match à suspense comme on en a l’habitude depuis le début de saison, avec deux équipes aux qualités opposées. Chacune a eu la possibilité de l’emporter avant le coup de sifflet final. Une météo qui ne nous a pas permis de mettre du mouvement et quand on a essayé, on a fait des fautes de mains, plus des mauvais choix qui nous ont mis en difficulté. Les avants ont eu beaucoup de travail et ils l’ont bien fait.  Une remise en question sera nécessaire individuellement mais aussi collective. Malgré tout, ce match est le reflet de notre force mentale actuelle, ce groupe ne lâche rien et ne lâchera rien, ça, c’est une certitude ! Place maintenant à la récupération, pour préparer ce 1/4 de finale contre Lalande-Aucamville, qui sera en toute logique le grand favori de ce match. Félicitations également à l’équipe 2 qui a gagné sa place en 1/4 de finale, avec un groupe très jeune et très solidaire. Ce club est une grande famille, de l’école de rugby, qui fait un travail énorme, jusqu’au séniors. Hommage particulier à tous ces bénévoles qui nous permettent d’être dans les meilleures conditions. Merci à tous.

Jacques Lanta (co-entraîneur St Orens) : Évidemment très fier du groupe, je pense qu’ils méritent ce grand exploit de venir gagner chez cette très bonne équipe de Foix.  Les joueurs ont appliqué les consignes malgré quelques approximations, mais ils n’ont rien lâché avec une discipline exemplaire. Nous allons un peu souffler cette semaine car les organismes ont souffert pour être dans de bonnes conditions pour affronter Aucamville en quart. Merci à Foix pour son accueil, autant dehors que sur le terrain .


 

Les autres rencontres

Montredon a dominé Arize au terme d’un match enlevé, rythmé, où l’offensive était reine du pré. De quoi satisfaire David Loubet et ses joueurs, vainqueurs 39-23, qui s’ouvrent les portes des quarts de finale, où ils retrouveront Cazères-Le Fousseret (les deux équipes réserves se sont rencontrées ce dimanche avec une victoire des Haut-garonnais).

Le Canton St Lys rentre également dans le grand 8. Pourtant Carmaux avait mieux attaqué ce barrage en marquant un essai à la 10ème. Mais les avants haut-garonnais répliquaient par un ballon porté. A 13-7 à la pause, tous les espoirs étaient permis dans les deux camps. Carmaux revenait au score à la 55ème par un deuxième essai. Mais une fois de plus, le pack saint-lysien fera la différence. A celui de la première période, il faudra ajouter deux nouveaux essais sur des ballons portés maîtrisés et dévastateurs. Un quatrième et dernier essai des locaux viendra conclure l’affaire. 28-12 score final, les Tarnais ont payé leur déficit de poids devant. Un point fort dont les futurs adversaires du Canton St Lys devront se méfier…

Enfin, Andorre ayant un match international programmé dimanche dernier, le barrage à Montech a été décalé à ce week-end.

montredon arize barrage 03 18 max pierre
Montredon file vers un nouvel essai. la défense d’Arize est battue. Les champions de 1ère 2017 poursuivent leur incroyable saison (photo Maxxx Pierre)

 

Promotion Honneur

Barrages
Montech – Andorre (reporté au 1er avril)
Foix 3-3 Saint Orens (4-2 tirs au but)
Montredon 39-23 Arize
Canton Saint-Lys 28-12 Carmaux

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here