Pays Sud Toulousain féminin : le joyeux périple à Chambéry

0

Le rugby féminin s’est offert un niveau intermédiaire pour éviter les scores à (très) gros écart constatés l’an dernier. Résultat, il y a une fédérale 1 et une fédérale 2 désormais, sous les niveaux élite que sont le Top 8 et L’Armelle Auclair. Certaines équipes engagées en fédérale 1 découvrent donc les joies des longs, des très longs déplacements même, en bus. Parmi elles, le PSTFR (Pays Sud Toulousain Fémina Rugby), qui a été invité en poule 2 de fédérale 1 donc, à découvrir le sud est de la France (Nice, Aix en Provence, Avignon), faisant passer les sorties à Narbonne, Pau et bien sûr Gaillac, pour des gentilles balades du dimanche. Restait à en effectuer une autre, c’était samedi…à Chambéry !

Le match était programmé à 18h, le réveil du matin lui, forcément très tôt le matin pour que le bus effectue les 700 km sans se presser, soit 8h de trajet tout de même. La rencontre n’était pas commencée que l’arbitre demandait aux Toulousaines d’endosser les tenues de…Chambéry. Après cet intermède vestimentaire, elles débutaient la rencontre plus motivées que jamais, empêchant les Savoyardes de venir dans leur camp. Mais les haut-garonnaises n’étaient pas conviées non plus à visiter l’en but adverse. Le match, équilibré et disputé se jouerait donc sur un coup de dé…ou de pied plutôt. Ce qui était le cas sur une pénalité de 35 mètres. 0-3 à la pause, et…0-3 à la fin du match !

Maryse Soulan, joueuse et stratège de l’équipe, était ravie de cette issue positive : “Avec leur pack impressionnant, le combat a été rude. Les filles ont tout fait pour accrocher leur première victoire. Nous avons défendu nos trois petits points jusqu’au coup de sifflet final. C’est une victoire à 22”. La quatrième donc, sur quatre rencontres, et une première place à la clé, puisque Narbonne s’est incliné pour pour la première fois de l’année chez les Paloises (24-5). De retour au pays toulousain, après un trajet retour aussi long que l’aller, mais encore plus joyeux, les filles du PSTFR pouvaient se projeter vers leur prochain défi : la réception de Marseille le 13 novembre à Carbonne. Pour la passe de 5 ?

chant_pstfr
Alignées face au public comme après chaque match, les filles du PSTFR emmenées par leur talon, Manon, portée sur les épaules des piliers, peuvent chanter leur joie

Composition des 22 baroudeuses :
Gaelle GOUZI, Christine SIADOUX, Delphine SENTENAC, Alexia BLASCO , Amandine BREQUE (cap), Aude ARCHAMBAULT, Harmony BREQUE, Cassandra BERGES,
Aurore CAZAU PEDARRE, Gwenaelle URBES, Laetitia BOYER, Maryse SOULAN, Nadège MASSAT, Laury DESPLAN , Stéphanie FERRASSE,
Manon LAURAC, Céline CANTEGREIL, Pauline MANENT , Mathilde DUFRECHOU, Sonia GARRIC, Caroline ESTADIEU, Marion HAMADOUCHE

selfie_vestiaire_chambery
Les Toulousaines du sud posent fièrement avec les maillots de Chambéry

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here