La Valette-Millau (vidéo) : bagarre en tribunes et démission du vice-président

9

Millau était en déplacement à la Valette samedi. Un déplacement jugé périlleux au point de diligenter trois arbitres officiels. Ces derniers ont eu du travail en sortant notamment quatre cartons rouges, dont trois pour les locaux, qui se sont imposés malgré tout 27 à 24. Mais la tension relative sur le pré n’était rien à côté de celle présente dans les tribunes…

la valette
Ambiance tendue dans la tribune varoise

En effet, deux dirigeants millavois, Jérôme Casellas et Patrice Arguel ont été pris à partie par des membres du club de la Valette. Jérôme Casellas relatait les faits dans Centre Presse Aveyron : “J’étais avec Patrice en train de filmer dans les tribunes, alors qu’une bagarre générale avait éclaté dès le coup d’envoi. Le président de La Valette, Serge Abadie, hurlait. À un moment, il est venu vers nous, a vu qu’on filmait. C’est alors que cinq-six mecs nous ont pris à partie, nous ont arraché la caméra et l’ont cassée. On a reçu des coups de pied, des coups de poing. On s’est défendu comme on pouvait. Le match a été arrêté plusieurs minutes, mais la scène était hallucinante. On était dans ce vieux stade, c’était vraiment à l’ancienne… Quand vous vous retrouvez à deux contre une tribune, vous ne vous sentez pas en sécurité.”

Un autre dirigeant de Millau, Jean-François Wadelle, voyant cette scène se déroulait sous ses yeux, a pris la décision d’appeler les forces de l’ordre, qui sont arrivées très vite au stade Rougier. Il détaille ce qui s’en est suivi : “Ils nous ont parqués dans un coin du stade par sécurité. Cela a permis au calme de revenir, que la rencontre aille à son terme et finisse sans blessés graves. Je ne vous dis pas si on avait gagné la rencontre… On se serait fait lyncher. C’est un comportement de voyous.” Le dirigeant aveyronnais précise également qu’il avait mangé avec le président de Tricastin avant le match : “Il m’avait prévenu de faire très attention, que ça allait être très chaud. Tricastin aussi avait reçu un accueil “maison”, avec notamment un bus caillassé.”

Les supporters millavois, ainsi que les joueurs, ont regagné leurs véhicules escortés par les CRS. Jean-François Wadelle, Jérôme Casellas et Patrice Arguel auraient manifesté leur intention de déposer une plainte ce lundi “pour dégradation de matériel et coups, contre le club de La Valette et ses dirigeants.”

Dans les colonnes du Midi Olympique, Jean-François Davide, président du club varois a tenu à préciser : “Quand je lis que le président de Tricastin laisse entendre qu’il avait prévenu les Millavois de ce qui allait se passer, je vous annonce que je vais l’attaquer en diffamation. Il y a eu certes un problème contre Tricastin avec les joueurs de notre réserve qui avaient invectivé ceux de la première, parce qu’à 13h30, personne ne les avait prévenus que leurs adversaires ne se déplaceraient pas. Je m’en suis expliqué avec la fédération.”

Concernant le comportement de son vice président, Jean-François Davide annonce : “Ce que je peux vous dire, c’est que Serge Abadie m’a présenté sa démission, qui sera acceptée.” avant d’anticiper tout amalgame : “En revanche, quand je vois qu’on condamne un club de 600 licenciés, qui a sorti des internationaux comme Eric Champ, Christophe Dominici, Michel Périé ou xavier Chiocci, je ne peux pas tout laisser passer. Il ne faut pas mélanger le comportement d’un ou quelques individus qui ont dérapé, et la réputation de tout un club. […] Pour recevoir nos amis de Millau, Nous avions en tribunes, des personnalités comme Eric Champ, Thomas Savare ou Mourad Boudjellal. Comprenez bien que si nous avions vraiment eu l’intention de tendre un piège, si tant est que cela soit encore envisageable dans le rugby actuel, nous n’aurions pas invité ces personnes-là !”.

Sportivement, le RCVRGP occupe désormais la 7ème place de la poule 4, avec 43 points mais un match en moins (contre St Raphaël, 9ème, 36 points) sur Millau, qui est 6ème avec 44 points. Il reste 6 journées aux deux formations pour se qualifier. Oui, vous avez compris que nous souhaitions terminer cet article par une information sportive, car pour le reste, cela se passe de commentaires supplémentaires. La FFR s’en chargera sûrement…

Un match de rugby à La Valette. Bon courage aux autres équipes. Mais chut!! Tout se passe bien avec ce club. Malheureusement, vous comprendrez aisément que je n'ai pas pu filmer jusqu'au bout, mais quand il n'y a plus l'image, il y encore le son… Pour la petite histoire, sortie du stade sous escorte policière! Merci aux forces de l'ordre! Dernière précision, nous ne sommes qu'à la deuxième minute du match…

Publiée par Patrice Arguel sur Dimanche 1 mars 2020

9 Commentaires

  1. Moi qui était présent au match, quelques faits.
    Dans la poule, Gruissan et Millau demandent pour chaque déplacement des arbitres juges de touche. Et pas seulement à la Valette.
    la bagarre initiale sur le terrain a duré 1 minute et l’arbitre a justement donné un carton rouge à un joueur de chaque équipe.
    L’altercation en tribune a fait arrêter la rencontre pendant une dizaine de minutes environ. Si des dirigeants sont partie prenante dans la bagarre, ils doivent être sanctionnés
    Le match s’est déroulé sans animosité particulière et sans tension. L’agressivité initiale a été supprimée avec les cartons rouges.
    Le deuxième carton rouge de la Valette est pour un coup de poing donné par un joueur ayant eu un carton blanc. En d’autres circonstances, cela aurait mérité au maximum un jaune.
    Le troisième carton rouge sanctionne un piétinement d’un joueur à terre. Le joueur millavois était en position de hors jeu derrière un regroupement et l’arbitre a tardé à sifflet. Un joueur valettois est passé sur le millavois au sol. Il n’y a pas eu de rucking brutal ni de piétinement prolongé. Le joueur millavois s’est d’ailleurs relevé de suite. Là aussi au, pire un carton jaune.

  2. je suis ancien joueur et j’ai compris après quelques rencontres pourquoi le tour des stade était grillagé dans certaines régions. Soit pour pas que des supposés supporteurs entre sur le terrain ou bien pour ne pas pouvoir sortir quand vous vous faisiez agressé. Bien dommage mais c’est toujours les mêmes qui recommencent et attentant un mort .

  3. Serge Abadie c est le gars qui gueule comme un putois ? et qui a 50 mètres d un joueur le menace . Bien derrière les grilles ?

  4. Bel exemple pour les enfants présents au stade, moi qui pensait qu’on était plus gentleman au rugby ! Ça vaut pas mieux que certains supporters de foot !

  5. “nos amis de Millau” ? accueil chaleureux effectivement. Et pour la réception d’ennemis, vous prévoyez quoi ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here