Féminines : Castres, et maintenant ?

0

Ce titre pourrait s’appliquer au Castres Olympique, mais nous parlons bien ici de l’équipe féminine, le CRF, qui en a terminé avec sa saison compliquée, ponctuée d’une descente. Actée sur le terrain, celle-ci le sera-t-elle dans les faits ? (par Aubin Lipke)

11088489_956482541050936_2706128400352639074_o
Les Castraises vont-elle revoir le bout du tunnel l’an prochain ? (photo A. Lipke)

Ce n’est pas à Bordeaux que les Castraises ont perdu le maintien. Il y a eu cette défaite à Tarbes et les deux défaites à Nérac, déjà passées au crible. Pourtant le CRF n’a pas à rougir de sa performance cette saison : qualifiée de vaillante et courageuse au cours de cette saison, la défense ne termine pas pire défense de la poule 2  (malgré ses 324 points encaissés), car Tarbes qui termine 6ème au classement, en a encaissé légèrement plus (330 points) et Nérac, avant-dernier, en encaisse 332 points. Des statistiques qui ne rassureront peut-être pas les castraises mais qui montre peut-être qu’il s’agit là d’une erreur et d’une sortie de route fatale, qu’elles ne méritent peut-être pas de redescendre si bas. Car quelques fois, descendre pour mieux remonter ensuite est bénéfique. Dans la précédente configuration, il y en un an, quand il existait trois divisions fédérales, une descente en Fédérale 1 aurait pu remotiver les troupes pour repartir à l’assaut de l’Elite.

Cette année la configuration de la FFR a été différente et est, selon la majorité de clubs, en train de tuer le rugby féminin à XV. Exit la fédérale 1, 2 et 3, une seule division fédérale avec des poules par zones géographiques où s’y mélangent donc anciens clubs de Fédérale 1 et de Fédérale 3. L’écart de niveau est assez important pour le remarquer notamment pour la santé des joueuses chaque week-end et pour la survie des clubs qui doivent composer sur certaines feuilles de match avec deux ou trois remplaçantes aptes à jouer…et encaissent une centaine de points par match.

En cas de descente pour Castres, cela serait donc un retour 15 ans en arrière, quand le club s’était créé en bas de l’échelle. Mais on parle déjà d’une solution de maintien, et même que, certains clubs de Fédérale refuseraient une montée en Elite qu’ils ne pourraient saisir tellement le gouffre est profond entre les deux mondes. Affaire à suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here