Fédérale 3 – Revel plus réaliste que Laroque-Belesta

0

Revel qui restait sur un succès à domicile contre Vic Fezensac recevait les ariégeois de Laroque-Belesta toujours à la recherche de leur première victoire dans ce championnat de fédérale 3. Ce match ne s’annonçait pourtant pas aussi déséquilibré que cela…(par BCo – Photos Pascal Villalba)

garde
Revel à la manoeuvre

D’entrée de jeu une faute sur le coup d’envoi permet à Mercier d’ouvrir la marque des 40 mètres en coin. Laroque vexé réagit immédiatement, l’ailier Collado s’en va marquer le premier essai de la rencontre sur une interception. Du moins c’est ce que l’on croit puisque l’arbitre refuse cet essai pour un passage en touche peu évident. Dans la minute qui suit, Picheric égalise malgré tout sur une pénalité. Après une nouvelle grosse occasion d’essai manquée par les Ariègeois, le buteur laroquais ajoute trois nouveaux points. Mercier réplique (6-6).
A la 20ème minute de jeu Laroque-Belesta va enfin concrétiser. Numéro de Siret qui intercepte le ballon, transmet à son second centre Tami Berezigua qui envoie Guenec derrière la ligne(6-11). Cet essai a le don de sonner la révolte revéloise, qui revient dans le camp laroquais et qui conclut par deux fois en l’espace de 10 minutes. D’abord par l’intermédiaire du seconde ligne Antequerra, puis du troisième ligne centre Péchard, auteur d’un exploit individuel le long de la ligne de touche (18-11). Avant la mi-temps les avants du Pays d’Olmes progressent dans les 22 adverses, plaquage sans ballon, pénalité sous les poteaux, formalité pour Picheric qui ramène les siens à 18-14 avant la pause.

soler
Soler a rayonné en touche

Au retour des vestiaires le jeu est plus brouillon mais Laroque grâce à son pack une nouvelle fois dominateur, avance, jusqu’à l’en but. Le talonneur Chaubet semble s’écrouler sur la ligne, mais l’arbitre revient à un avantage puis retourne la pénalité suite à un mauvais geste laroquais. Revel peut souffler et va même gâcher une énorme occasion d’essai suite à un numéro en soliste du demi d’ouverture local, Barrau, repris à un petit mètre de la ligne. Une action qui se finira par un en avant au pied des poteaux. Laroque va alors réinvestir le camp revélois et suite à une touche jouée à deux, le talonneur Chaubet vient mourir une seconde fois sur la ligne d’en but.
Le dernier quart d’heure est assez terne, Revel finit par s’imposer au bout d’une seconde mi-temps vierge de point. Ce succès permet au RCR de monter sur le podium avant de se rendre à Nérac, alors que Laroque ramène un point de bonus défensif certes encourageant, mais pouvait espérer mieux. La neuvième place au classement ne permet plus trop de se rater, le faux pas sera donc interdit lors de la réception de Vic Fezensac.

14633508_1690022177982505_2143035955528714284_o
Revel a failli se faire renverser (photo Serge Gonzalez)

Réactions d’après match 

Pierre Mico (co-entraîneur Laroque Bélesta) : « Les garçons ont livré une grosse partie. Nous rentrons certes avec le bonus défensif mais au vu de la physionomie du match nous pouvons avoir quelques regrets. Nous nous sommes procurés beaucoup plus d’occasions que notre adversaire mais nous avons cruellement manqué de réalisme ou de chance. A l’inverse de Revel qui marque sur ses temps forts. Notre jeu est en train de se mettre en place et nous continuerons à nous battre jusqu’au bout. L’investissement de l’ensemble de notre groupe finira par payer. Je félicite également notre réserve qui passe aussi très près de la victoire. »

David Bégu (co-entraîneur Revel) : « Nous sommes tombés sur une équipe de Laroque vaillante, agressive et bien organisée qui n’avait rien à perdre en venant chez nous. Nous faisons beaucoup trop de fautes directes et de mauvais choix pour avoir la prétention de faire du jeu. Nous avons une équipe très jeune, avec beaucoup de solidarité, ce qui nous à permis de ne rien lâcher pour remporter le match. Nous bossons dur à l’entrainement et nous savons que le travail paye alors nous allons continuer à avancer dans le respect et l’humilité. Félicitations à nos sept jeunes joueurs qui ont tout juste 18/21 ans, et qui s’imposent de plus en plus en équipe première de dimanche en dimanche. »

Rémy Fabre (co-entraîneur de Revel) : « Encore une fois, on va se satisfaire des 4 points. C’était la base et ils sont là. Après au niveau du jeu, il faut qu’on se mette au boulot. Un coup, ce sont les avants qui sont dans le rythme et les trois-quarts dépassés, un autre coup ce sont les trois-quarts qui font du positif et on est à la rue devant. On alterne le chaud et le froid et ça devient compliqué. Les 4 points de la victoire permettent quand même de travailler dans la sérénité. On n’a pas le feu à la maison non-plus (NDLR : Revel est deuxième à égalité avec Tournon mais avec un meilleur goal average). Il faut continuer. Après, on a un groupe qui ne lâche rien et ça c’est positif. Laroque-Bélesta a eu un jeu simple et efficace : forts en conquête, une passe et percussion. Très solidaires, ils font très bien ce qu’ils maîtrisent. C’est propre, ils ne lâchent rien. Et puis, il faut reconnaître que s’ils avaient marqué à la fin, qu’est-ce qu’on aurait pu dire ? Certainement pas crier au scandale. Collectivement, nous n’y sommes pas encore et c’est collectivement qu’on s’en sortira. »

Stéphane Sanchez (co-entraîneur de Laroque-Bélesta) : « Des regrets pour le résultat mais nous avons le point de bonus. Nous étions venus chercher quelque chose mais vu la physionomie du match, cette partie ne devait pas nous échapper. Je crois que la configuration de la seconde mi-temps le montre. Nous avons dû passer 70% du temps dans le camp de Revel. On a fait le jeu, on est mal payé mais c’est le cas depuis le début de la saison. Ça ne veut pas sourire. Félicitations à cette équipe de Revel qui a su être réaliste et mettre les points quand il le fallait. Nous sommes dans le dur au niveau de l’effectif avec 13 blessés mais tout le monde fait preuve de générosité. L’équipe réserve a la pénalité de la gagne et meurt à un point, nous, à 4. On bricole avec 5 joueurs alignés sur le banc de touche. »

antequerra
Antequerra, man of the match !

Feuille de match

Revel : Prax, Morin (cap), Mbenoun, Piquemal, Antequera, Poret, Péchard, Ourliac, Mercier, Barrau, Vidal, Chaffre, Rallier, Sansus, Faucon. Remplaçants : Bourrel, Vibert, Coustel, Mackowiak, Roucaute, Alquier, Gasc.

Laroque Bélesta : Magnac, Chaubet, Barthez, Riveslange, Craissat, J.Tartié, Puigserver, Soler, Biscay, Pichéric, Collado, Siret, Tami-Bérézigua, Guenec, Cathala. Remplaçants : Alacaraz, Bendrell, Dhenin, Gallego, D.Tartié.

Pour Revel : 2 essais (Antequerra, Péchard), 1 transformation et 2 pénalités Mercier.
Pour Laroque Bélesta : 1 essai Guenec, 3 pénalités Picheric.
Cartons blancs : Revel ; Ourliac (35) Prax (54)
Cartons Jaune : Laroque ; Soler (54)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here