Fédérale 2 – Une claque pour Balma, déclic pour Levézou

0

Balma, en course pour être dans les six premiers, avait concédé le nul sur son terrain avant les fêtes et s’est manqué dimanche dernier à Cahors, qui lutte pour le maintien. La venue d’un autre mal classé, Levézou Ségala, était donc une bonne opportunité pour rattraper ces (demis) faux pas. Mais les Aveyronnais, avec quelques doigts de pied en fédérale 3, ont remporté un précieux succès (leur deuxième de la saison seulement) contre Villefranche de Lauragais le weekend dernier, face à concurrent direct pour le maintien. Autant dire que dans une poule compacte, qui réserve son lot de surprises tous les dimanches, cela promettait un match plus équilibré que prévu… (résumé et photos GR Vin)

IMG_0093 (Copier)
Beau geste de Cassas

Quand on ne rentre pas bien dans le match, il est toujours difficile de s’en sortir. Avec l’appui du vent, les visiteurs engagent, à la réception, Balma fait un en avant, sur un ballon pourtant sans pression, repris devant : pénalité, que passe Miquel (0-3). Menoret égalise peu après (3-3). Balma tient le ballon, propose du jeu mais ne met pas en difficulté une défense bien en place, face à des lancement assez prévisibles. Les intentions sont là, mais les fautes aussi, comme ce ballon large large, que Perez envoie en touche en lobant son ailier Gasca. Symbole d’un jeu déployé sans avoir fixé un minimum de défenseurs.

IMG_0016 (Copier)
Perez bien pris par la défense Aveyronnaise

LSA XV ne s’affole pas, contrôle, et rattrape toutes les situations. Comme ces deux différences faites par un Cassas virevoltant au milieu de la ligne, mais qui n’assure pas la continuité du jeu. Ou cette « valise» de Menoret qui, à la sortie, ne peut assurer la dernière passe, gêné par le retour d’un défenseur. A défaut d’essais, ce sont les buteurs qui font bouger le tableau d’affichage. Menoret excellent dans l’exercice répond à Miquel pour un 12-6 à la pause. Un premier acte qui n’a pas atteint des sommets, malgré de bonnes intentions, que trop de ballons tombés ont empêché de conclure. La touche déficiente de Balma a été compensée par une mêlée plus conquérante. Les visiteurs semblent mieux maîtriser le jeu de ligne en se montrant dangereux sur les ballons de relance.

IMG_0084 (Copier)
Da Silva s’est montré percutant

Forts jusqu’au bout… Ségala 

Petit à petit Les Vert et Jaune ont pris de l’assurance au cours de la première période. Ils sont des sortis des vestiaires et de leur réserve. Dans les 22m adverses, Miquel plein de vista, s’échappe quasiment sans opposition derrière son pack qui avance, et file entre les poteaux. Avec la transformation le LSA prend le score (12-13). Et accentue même son avance grâce à une nouvelle pénalité (12-16). Balma se fait sanctionner d’un carton blanc puis d’un jaune un peu plus tard. Levezou n’en profite pas, mais reste dangereux. Il reste un quart d’heure à jouer, Balma fait le forcing, et reste dans le camp aveyronnais. Levezou accumule les fautes et Menoret sanctionne tout ce qui bouge pour finalement, revenir au score, puis redonner l’avantage aux siens (21-16). Avantage qui semblait suffisant à trois minutes de la fin. Mais les gars du Ségale sortaient leur arme fatale : touche, groupé pénétrant, qui avance sur 25m… ils emportent tout, et c’est Couderc au milieu de ses avants qui s’écroule en but ! 21-21, Miquel transforme, et donne la victoire à un LSA XV tout à sa joie, bien compréhensible, après avoir tout fait pour provoquer sa chance. Un troisième succès de rang dimanche prochain contre Cahors (avant dernier exaqueo avec 22 points) et les Aveyronnais sortiraient de la zone rouge. Balma, en voyage à Castelsarrasin, serait bien inspiré d’inverser la tendance rapidement, sous peine de regarder un peu plus dans les rétroviseurs que vers une sixième place qui s’éloigne peu à peu…

IMG_0075 (Copier)
Le capitaine Carsac sonne la charge

Les joueurs : A Balma, Menoret pour avoir maintenu les siens dans le match. Cassas qui a bien essayé de mettre de l’ordre, Quezel en bon capitaine, mais le rendement du groupe est en dessous de ce que l’on devait espérer. Au LSAXV : Miquel en poisson pilote avisé. Auger et Da Silva qui ont fait beaucoup avancer et Cransac qui s’est multiplié.

IMG_0060 (Copier)
Menoret a porté son équipe au pied (7 pénalités réussies) et tenté de créer des brèches dans le jeu

Les réactions 

Alexandre De Barros, co-entraineur Lévezou : Aujourd’hui, le mot qui ressort c’est confiance… le staff a fait confiance au groupe et le groupe a fait confiance au staff. On a tous travaillé dans le même sens. On va encore chercher un match dans les dernières secondes, ce qui prouve que le LSA est loin d’être mort. Deux victoires en 2020, c’est bien reparti, pourvu que ça dure. On reçoit Cahors la semaine prochaine, une autre grosse équipe de notre championnat. Mais on va d’abord penser au retour qui se fera avec des sourires et comme ce n’est pas toujours le cas, on va en profiter.

IMG_0018 (Copier)
Alexandre de Barros a donné de la voix

C. Cransac capitaine LSA XV : Personne ne nous attendait, mais nous, on sait ce qu’on vaut, et maintenant, tous les matchs comptent double pour le maintien. Quand il y a ce challenge, on a envie de se décupler. Gagner sur une belle cocotte comme on les aime, rien de plus beau. On va savourer et attendre fermement Cahors dimanche prochain.

Tanguy Menoret, ouvreur Balma : Match assez compliqué en première mi-temps, on joue trop sur les extérieurs, on ne les prend pas assez dans l’axe. On n’arrive pas à jouer les deux contre un, avec pas mal de déchet technique. Eux se nourrissent de ça et à 12-6 ce n’est pas normal de ne pas avoir fait plus de différence. Seconde mi-temps, on prend deux cartons, du coup ça les met en confiance et ils reviennent au mental. On a le doute, on fait des fautes, mais on passe devant avec deux pénalités. Après, on commet des erreurs de jeunesse, on ne tue pas l’action sur le ballon porté. On n’a pas eu assez de ballons en conquête et on fait trop d’erreurs je le répète.

Antonin Regourd (2ème ligne Levézou) : On avait perdu le goût de la victoire, donc ce n’est que du bonheur. Il y a eu beaucoup de déchet technique en première mi temps, on n’a pas su profiter du vent dans le dos, donc en deuxième, on a décidé de tout jouer, ça a bien marché puisqu’on marque d’entrée avant de subir chez nous et de se faire sanctionner à coups de pénalités par le buteur adverse. Et à la fin cette cocotte de 30 mètres qui s’écroule sous les poteaux, une belle récompense parce qu’on est allé la chercher cette victoire !

Yohan Ferrie et Hugues Miorin entraineurs Balma : Le rugby sans les ingrédients de base, que sont le combat et l’engagement, on ne peut pas y arriver. On n’a que ce qu’on mérite. Le jeu c’est une chose, mais sans le reste, ça ne sert à rien. Cela fait deux matchs que c’est comme ça, donc on ne peut pas exister. On a des absents en seconde ligne, on le savait, on n’est pas performant en touche, mais on a continué à y taper alors que quand on était dans le jeu sur le terrain c’était mieux. On n’a pas joué avec la tête. On est sur des habitudes, on a une pénalité, on va en touche mais on ne sait pas pourquoi on y va ! Il va falloir se remobiliser et vite.

IMG_0004
Hugues Miorin, un genou à terre hier

Feuille de match

Balma – Levezou : 21-23 (Mi-temps : 12-6) Arbitre : Pierre Massat (LOR) – Spectateurs : 200 environ

Vainqueurs : 2E Miquel (25) Collectif (80) 2T 2P Miquel (1,14)
Vaincus : 7P Menoret (9 ,15 ,33 , 37 , 66 , 73 , 76)
Carton jaune : Quezel (66)
Carton blanc : Menoret (50)

Evolution du score : 0-3, 3-3, 3-6, 6-6, 9-6, 12-6 / 12-13, 15-16, 18-16, 21-16, 21-23

Balma : Guillet, Hunapo, Tournier, Cassas, Gasca, Menoret (o), Sekula (m), Perez, Quezel (cap), Tomasi, De Nardi, Morales, Rendour, Carcano, Kouda
Sur le banc : Deparcoin, Falzon, Diouchin, Bezy, Cassard, Daban

Levezou : Hebrard, Pozzessere, Jarreau,Critakis, Quamourchi, Revel (o), Miquel (m), Auger, Cransac (cap), Lallour, Schramm, Lacaze, Grugnet, Bousquet, Da Silva
Sur le banc : Andrieu, Jacquemet, Sudres, Regourd, Mader, Couderc, Gomez

IMG_0066 (Copier)
Auger très actif
IMG_0053 (Copier)
Le pied de Menoret n’aura pas suffit
IMG_0034 (Copier)
Cassas n’a pas eu trop d’espaces
IMG_0009 (Copier)
Miquel précieux pour son équipe