Décalé : les Cagolins de la semaine

0

Pour les quelques uns et unes (rares) qui se demanderaient ce qu’est un cagolin, rappelons qu’il s’agit du joueur qui se signale par une bonne bourde, un oubli, un immanquable, une fève, une cagade, un raté, une déchirade, …bref, celui que l’on chambre forcément.

aurelien garail villenouvelle
Aurélien Garail, premier de corvée à Villenouvelle

Et pour marquer le coup, on lui attribue un objet, qu’il doit garder toute la semaine ou on l’affuble d’un déguisement, le plus souvent du meilleur goût bien sûr. Aussi, et puisque vous nous envoyez des infos croustillantes chaque dimanche soir, nous avons pensé qu’il serait logique de les partager, juste entre nous, lectrices et lecteurs de RugbyAmateur. Donc n’hésitez plus à nous envoyer vos photos et les raisons qui ont fait du lauréat, le cagolin du jour dans votre équipe (à redaction@rugbyamateur.fr)

A Villenouvelle, le cagolin du jour, c’était Aurélien Garail qui a eu la lourde tâche d’inaugurer Babar. Vous remarquerez que Babar est une vache mais “A l’origine, c’était un éléphant, on ne sait pas ce qu’il est devenu. Depuis c’est une vache qu’on doit trimbaler de partout, mais le nom est resté”, nous a indiqué l’élu de la semaine, qui a parfaitement joué le jeu comme vous pouvez le constater ci-dessous…
A Caraman aussi, on ne plaisante pas avec la plaisanterie. Le Bouclier de Burnus est devenu une véritable institution, et on serait tenté de croire que certains joueurs font exprès de l’obtenir. Il faut dire que l’objet est beau. Ballon volé lors d’une mêlée simulée, erreur de lieu de rendez-vous ou essai tout fait mais raté bien sûr, trois bonnes raisons pour attribuer le Burnus à…Alain P., qui réussit l’exploit en plus de cumuler le déguisement du bizut. Une belle perf que nous saluons bien bas.
image2
12049427_1093519680659516_164195677295711971_n 12049583_1093674743977343_6601261009196825670_n 12088017_1093649447313206_6840116729444858927_n 12020060_1093649423979875_593656449962171182_n

 

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here