Le XV de rêve de… Mathieu Julien (Villefranche de Lauragais)

0

La trentaine fraîchement atteinte, il était grand temps pour Mathieu Julien de faire un point sur un parcours rugbystique qui en ferait rougir plus d’un. Colomiers, Montauban, Narbonne, FCTT, Castanet et Villefranche de Lauragais, voilà les tuniques que le deuxième (ou troisième) ligne s’est vu confier. Et quoi de mieux pour replonger dans les souvenirs, plus ou moins lointains, que de s’essayer à notre XV de rêve. Un exercice plus complexe qu’il n’y paraît, car citer le groupe rêvé avec lequel on partirait jusqu’au bout du monde demande de la réflexion. Mais notre athlète a la tête bien faite et bien pleine, alors on remercie MJ pour ce bon moment, que nous vous invitons à partager sans modération…

mathieu julien (3)
Mathieu au moment de sa signature pour nous autoriser à diffuser ce XV de rêve. Vous pouvez apprécier sa totale satisfaction

Les piliers

Guillaume Couquet (Balandrade Castanet – Reichel Colomiers) : La couque ou GC. Un pilier rude et fourbe, bien connu dans le milieu du rugby pour sa rapidité… à descendre les jaunes. C’est mon acolyte depuis bientôt 15 ans, nous partageons le même goût des soirées depuis toutes ces années. Info en plus : il est le plus médaillé des hommes présents sur le site de rencontre « Adopte un mec.com ».

Davy Vigne (Villefranche de Lauragais) : mon pote depuis mon arrivée au FCV en 2012, il est le plus réunionnais des martiniquais. Imbougeable au rhum Clément, personne ne s’y frotte. C’est aussi un homme de défi notamment lorsqu’il tenta de démarrer une petite embarcation sur le port de Gruissan…en vain

Le talonneur

Lou papa du 81
Lou papa du 81

Benjamin Martinez (XV de Flamarens) : Lou papa, le talonneur le plus capé du Tarn. Lorsqu’il fallait régler quelques phares, il avait pour habitude de donner de l’élan à son bras pour cogner.

 

 

Antho et la couque
LE et GC, mes binômes de toujours

La 2ème ligne

Anthony Le Douarin (Reichel Colomiers) : LE, un seconde ligne à l’ancienne qui ne fera jamais de régime de chocolat, il aime trop ça. C’est mon second binôme de night, la première soirée que l’on passe ensemble, il me cherchait partout dans la boîte pour m’allumer, à cause d’une touche contrée à l’entrainement. Depuis, je peux compter sur lui quoiqu’il se passe.

 

chinois
Chinois, toujours énervé

 

 

Fabien Hoarau (Villefranche de Lauragais) : Chinois, le seconde ligne le plus chistera du championnat. Le réunionnais est le roi du rougail saucisse, il est aussi à la recherche depuis de nombreuses années d’un nouveau départ affectif. Sa particularité ? C’est qu’il ne fait que des faux départs.

1
Mathieu seul contre tous ? Même pas peur !

Les troisièmes lignes

Pierre et Gaëtan Julien (la famille) : j’étais obligé de prendre mes deux petits frères dans mon équipe de rêve, ils sont supers importants pour moi. Le cadet, Pierre, pour ses placages destroyers et le petit dernier, Gaët, pour son allonge en touche.

Mes ptis frangins
La famille Julien

Juan Facundo Nuñez (Villefranche de Lauragais) : Juanito de la Noche, on ne se connait que depuis un peu plus d’1 an mais il est vite devenu le plus Frenchie des Argentins. Il est rapidement devenu aussi, le boss des pistes de danse du 31 notamment grâce à sa coupe à la LMFAO.

Le demi de mêlée

Florian Capdevielle (Castanet / Villefranche de Lauragais) : Capote pour les intimes, un béarnais meneur de troupe sur le terrain. Mon collègue de travail aussi, qui n’en rate pas une pour faire des réseaux à tout le monde. Quand il était sur le terrain il avait l’habitude de tapoter ses gros pour les piloter dans les ballons portés. Dans la vie, il tapote toujours sur le bras des types à qui il parle pour se faire entendre.

Le demi d’ouverture

Damien Crouzat (XV de Flamarens) : Mon pote depuis nos années au lycée agricole, un très gros coup de pied, mais par contre des genoux en carton.

Les ailiers

Simon Haniez (Balandrade Castanet) : L’Hanié. Un animal que je connais depuis l’école primaire, on a vécu en colocation pendant 2 ans ensemble et je peux vous dire que c’est un grand amateur de crème fraîche et de mac do #cochon

Micka Walencik (Villefranche de Lauragais) : Une bête de placage sur le terrain. Un très bon mec sur qui on peut compter. Info en plus : Il se transforme lorsqu’il se rapproche de l’Aude et plus précisément de Narbonne.

Les centres

James Tekurio (Castanet / Villefranche de Lauragais) : Le tek. Mon pote depuis nos années Castanet, il a toujours le sourire et la bonne humeur, il ne dit jamais non pour partager un petit rhum. Info en plus : si vous le cherchez en soirée, rapprochez-vous du kebab le plus proche de vous, il ne sera pas loin normalement.

Adrien Dulaurens (Castanet) : Cheche. Le plus tchatcheur de mes ¾, autrefois appelé Ken, ce polyvalent arrière s’est un petit peu métamorphosé depuis. Mais il reste toujours le plus beau de tous.

L’arrière

Mes anciens coloc
L’Hanié et Moustachon

Clément Montaron (Balandrade Castanet) : Moustachon, Montagnon, Montrognon traiteur passion à Clermont, une fouine sur le terrain qui voulait se battre tout le temps (non je déconne). C’était mon second colocataire, sa particularité est que c’est un « fish » ou un « donk » pour les connaisseurs au poker, très facile à battre en tête à tête.

Les remplaçants

Florent Gauthier (Espoir Narbonne) : La got, mon piler fou de mes années Narbonnaises. Il fait le cheval lorsque la soirée commence à durer trop longtemps.

David Sanchez (Villefranche de Lauragais) : Sancho, le combattant du pack Villefranchois, il donnera tout sur un terrain, on peut compter sur lui, il vaut mieux l’avoir de son coté. Et à l’extérieur c’est un très bon mec, si vous êtes sympa avec lui, il peut vous avoir des prix chez Chausson.

Tom Torrent (Villefranche de Lauragais) : On dirait de lui que c’est une crapule car il est banquier, mais pas du tout. Il faut juste faire attention à ce que le plafond ne soit pas trop bas pour éviter qu’il s’en serve pour vous assommer avec.

Abou Sall (Espoir Narbonne) : Aboulélé, mon binôme de la seconde ligne à Narbonne, le plus gros clubbeur Parisien que les Narbonnais n’aient jamais connu.

Clément De Pina Araujo (Villefranche de Lauragais) : Pépito, c’est un joueur imprévisible capable de tout sur un terrain. Il vaut mieux avoir beaucoup de mémoire sur son téléphone car il partage de multiple vidéos de tout genre, vraiment de tout genre.

Même un All Black militaire ne fait pas peur à Clément De Pina Araujo

Lucas Anderhalt (Villefranche de Lauragais) : Canard, un état d’esprit de joueur de seven sur et en dehors du terrain, il est capable de toutes les folies. La preuve en image avec la vidéo du ventre glisse sur le Trocadéro avec ses potes de Suresnes.

Fred Montagut (Espoir Narbonne) : Montag, un gaucher avec un pied énorme. C’était mon coloc Narbonnais, un dès plus grands festoyeur de la région. Il voulait tout le temps sortir, compliqué à gérer.

La team de la night by FCV
La team de la night by FCV

Le 16ème homme

Michelle Billac, à l'apéro
Michelle Billac,et sa potion magique, à boire absolument pour l’arrivée au club

Michel Billac (Villefranche de Lauragais) : Toujours combatif lorsqu’il rentre dans les nombreuses arènes qu’il a pu connaitre, il ne lâchera jamais rien. C’est un grand monsieur que j’admire beaucoup et sans qui, à mes yeux, Villefranche de Lauragais ne serait pas Villefranche de Lauragais. Il est donc mon monsieur plus, aimé par tous les joueurs il va équilibrer les transmissions entre les lignes. Bonne anniversaire Michel.

Les présidents

Dominique De Sousa et Nicolas Fauré (Villefranche de Lauragais) : Domi et Chibre sont les présidents les plus festifs que j’ai jamais connus, ils sont au top pour leur club et pour les joueurs.

Les entraîneurs

Eric Morel (Balandrade Castanet) : mon coach en junior à Castanet, il m’a permis de me rendre compte que je pouvais sauter en touche.

Thierry Barbière (Reichel Colomiers) : mon coach à Colomiers, sans ce monsieur je n’aurai jamais eu la chance de jouer au niveau auquel j’ai pu évoluer, merci à lui de m’avoir laissé cette chance.

Julien Sidobre (Villefranche de Lauragais) : mon coach actuel, il m’a permis de passer un palier dans ma carrière. Comme il me la répétait souvent, je suis passé d’un joueur d’espoirs à un véritable joueur de fédérale.

Mika Poulet
Mika Poulet

Mika Pollet (XIII de la Casita) : Il est surtout un entraîneur de rugby à 13, mais un club, un jour, lui a laissé une chance d’entrainer à 15. Ce moment fut tellement merveilleux pour lui de passer d’un rugby restrictif (à 13) à un rugby de mouvement et de grandes envolées (à 15) que je me devais de le prendre dans le staff pour lui rendre hommage.

Mes Dirigeants

Toute ma team de Villefranche : François, Jean-Paul, Richard, Doudou, Jean-Louis, et les autres, sans les bénévoles dans une équipe de rugby beaucoup de choses ne seraient pas réalisables, donc un grand merci à eux.

 


Soigneur

Une groupie hystérique
Une groupie hystérique

Amélie Fleuet : la petite AD BIR, elle est plutôt une groupie et une hystérique du bord de terrain, mais elle soigne très bien…enfin, quand elle le veut bien.

 

 

 

 

 

mathieu julien (2)
Quand on vous dit que Mathieu Julien est une star ! Allez MJ…

FICHE D’IDENTITÉ : 

Né le 14/10/1987 (30 ans) à Toulouse
Métier : Pédiatre, cette vocation m’est venue en regardant le film les 3 Frères et ces répliquent mémorables… (info ou intox, nous laissons nos lecteurs en juger)
Postes : 2ème ou 3ème ligne
Clubs :  Colomiers – Montauban – Narbonne – FCTT – Castanet – Villefranche de Lauragais

mathieu julien (1)
Guillaume Couquet avec Mathieu, les inséparables. Mieux vaut les avoir en photos qu’à la maison ces deux là…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here