Le XV de rêve de… Thomas SANCHOU ( Laruns, Pau, Albi, Castres, Brive)

1
7038

A 38 ans, l’ex demi de mêlée (ou centre) de Pau, Brive, Albi et Castres a joué avec du monde, et du beau monde. Alors pour notre plus grand plaisir, le béarnais s’est plongé dans sa longue et riche carrière, pour nous gratifier de quelques anecdotes aussi savoureuses que pittoresques. De retour à Laruns (64) en fédérale 3, pour y terminer sa carrière, il retrouve les joies du rugby de clocher où il prend autant de plaisir qu’en pro. Voici donc le XV de rêve de Thomas Sanchou, que l’on remercie encore pour sa gentillesse et sa grande disponibilité. Un quinze à faire pâlir d’envie n’importe quel président de club… (par Bixente)

1185847
Thomas à son arrivée à Brive (photo club)

1ère ligne

DELPUECH Stéphane : dit Le Sanglier, un type extrêmement gentil dans la vie mais il se transforme sur le terrain. Je l’ai vu faire un match entier avec un arrachement osseux au coude, qu’il s’était fait l’entrainement la veille ! Une machine

200903220640
Le sanglier Delpuech à l’époque d’Albi

TERRAIN Romain : Un fou de muscu et de physique. Vaillant sur le terrain, et fidèle en amitié

GADY Martin : On s’est connu chez les jeunes à la Section et on s’est retrouvé à Albi. Capable d’amadouer tout le monde avec sa tête d’ange mais hyper solide en mêlée.

2ème ligne

CORREA Yogane :  dit Le Black. La première fois que j’ai vu arriver ce monstre j’ai eu peur ! Mais très vite c’est devenu mon jouet tellement qu’il est gentil (le pauvre)!

Un beau jouet le Yogane (photo C. Fabriès)

GUICHERD Philippe : Le seul capable d’amener un bouc dans le vestiaire (de Carcassonne à Albi) car après tout, Pagès amenait bien son chien ! Un vrai personnage capable de défendre la cause de l’équipe même face à de fortes têtes comme Béchu.

820140814 612x612
Guicherd dans ses oeuvres albigeoises

3ème ligne

CABALLERO Yannick :  85 kg tout mouillé, on dirait un roseau, une tige toute fine mais qui ne casse jamais.

HIRECHE Saïd :  Je l’ai mis dans l’équipe pour qu’il continue de me donner des gâteaux de sa mère. Je comprends d’où viennent ses poignées d’amour aussi.

MASOE Chris : Quand je l’ai vu la première fois, j’étais comme un enfant qui voyait le Père Noël ! Une machine de travail. Partout où il passe, il fait gagner des titres.

201010021142
A l’époque de Castres avec Masoe… et des cheveux

Charnière

PAGES Sébastien :  Je pourrais en faire un livre. On s’est connu quand j’avais 20 ans, mon ami, mon colloc, je le revois partir en monocycle à l’entrainement avec ses tresses, ses chaussures dépareillées et son chien ! Le roi de l’élastique sur le terrain.

Faîtes comme Yogane, laissez Monsieur Pagès dormir svp

TALES Rémy : dit Le Tigre, il peut regarder à droite et à gauche en même temps, une vision énorme. Il a espéré animer le vestiaire avec sa chanson, mais c’était un gros flop à Castres !

955758
Tales et ibou Diarra lors d’une nombreuses victoires du CO

Trois quarts

ANDREU Marc : Je l’adore… car il est plus petit que moi ! Gros tricheur à la couinche, il est toujours prêt à tout pour gagner, comme sur un terrain. Mort de faim, battant, il n’abandonne jamais.

CARBONNEAU Philippe : Mon modèle, le joueur que j’aurais aimé être. Un homme hyper simple malgré le palmarès qu’il a. Juste courir à ses côtés quand j’ai commencé a été un privilège. J’ai été impressionné par son côté protecteur avec les jeunes comme moi qui démarraient.

thomas sanchou poums64 (6)
Avec Philippe Carbonneau (à gauche) et l’équipe de Laruns pour un virée à l’orange (photo Poums64)

SANCHOU Pierre :  Mon frère, gros plaqueur, bien plus de qualités que moi, il ne lui a manqué que l’envie et le mental pour réussir. Jeune, on était capable de jouer à se plaquer aussi bien dans l’herbe que sur le goudron.

LAMERAT Rémy :  La même vision que le Tigre. Pour moi, un des joueurs les plus doués, et pourtant si simple, une gentillesse absolue. J’espère qu’il va devenir le roi du pinard.

téléchargement (2)
Avec le futur meilleur caviste de France

DULIN Brice :  Obligé de le mettre dans l’équipe pour toucher un public féminin. Il est tellement beau que même l’entraîneur lui passe ses erreurs sur le terrain. Et de toute façon, avec sa grande gueule, il a toujours raison ! On l’adore tous.

Remplaçants… de rêve

MACH Brice :  Notre première rencontre a été un choc frontal dans un regroupement. Et là je me suis dit que c’était un vrai abruti. Puis on s’est retrouvé à Castres et j’ai découvert un mec sympa et très intéressant, mais toujours en déblayant à coup de tête sur le terrain … Je m’excuse ici publiquement, pour Bordeaux !

RIBES Guillaume :  Mental de fer, il aurait pu jouer dans les années 80

téléchargement (3)
Un mental…. et un regard de fer!!!!

KULEMIN Kiril :  un géant qui ne fait vraiment pas rire avec sa tête de Russe ! Mais quand tu le connais tu peux lui demander n’importe quoi. Mon garde du corps en soirée …

DIARRA Ibou :  Un vrai tamponneur ! Toujours le sourire, toujours envie de déconner, il créait une ambiance festive dans une équipe. Et toujours une petite phrase gentille sur ma femme …

TEULET Romain, TILLOUS BORDES Sébastien, KOCKOTT Rory: Tous les 3 fous de travail, de vrai professionnels, pour eux le rugby est vraiment un métier.

TEULET Romain :  Incapable de jouer un match sans 1 kg de carottes râpées

TILLOUS-BORDES Sébastien : Il avait ses petites routines à la muscu

KOCKOTT Rory :  Il avait besoin que je le fasse couiner tous les jours avec une séance de lutte.

top 14 suivez castres brive en direct partir de 18 h 30_0
Et là, ça couine ? (photo ouest France)

WIHONGI Karena :  Tu as l’impression qu’il est toujours en vacances avec ses chapeaux de paille et ses claquettes. Hyper calme avec une voix douce qui contraste avec sa carcasse énorme.

SANCHOU Thomas : Petit clin d’œil à Labit. J’ai toujours accepté les choix des entraîneurs, avec philosophie…

CABANNES Romain :  On partait tout le weekend ensemble avec l’équipe pour mettre des raisonnements à tout le monde, se marrer, et certainement avoir un humour bien lourd pour les autres. Je l’adore !

24977
Champioooooon ! (photo espn)

LES ENTRAÎNEURS

LABIT Laurent et TRAVERS Laurent :  C’est ce qu’il se fait de mieux en France aujourd’hui, un duo complémentaire.

201208141155
Avec ce duo à la tête du CO, Thomas a été champion de France en 2013

MANAGER

BECHU Eric : Pour les 6 ans passés avec lui à Albi. Un vrai ours, des discours à l’ancienne mais un précurseur au niveau du jeu

bechu_1
Eric Béchu, resté dans les mémoires de tous ceux qui ont côtoyé le gourou d’Albi

PRESIDENT

Un mélange de Pierre-Yves REVOL et de Mourad BOUDJELLAL : La classe et la droiture du premier, associée à la folie et au franc parler du second

BÉNÉVOLE DU CLUB

Je veux les saluer tous. D’Albi, Castres, Brive et partout du top 14 aux clubs amateurs. Ils sont serviables, voués au clubs, et donnent de leur temps juste par amour pour leurs couleurs.

BONUS

thomas sanchou poums64 (1)
Ah les joies des terrains boueux
thomas sanchou poums64 (4)
Le sourire d’un gamin au milieu d’adversaires respectueux, la fin de carrière de Thomas se passe bien, merci (photo  Poums64)
thomas sanchou est fier de vivre un premier match de federale 3 a laruns la république des pyrénées
Fier de jouer avec Laruns en fédérale 3 (©photo la république des pyrénées)

Petit souvenir d’un plaquage cathédrale en top 14…

Partager

1 Commentaire

  1. ce que je peux rajouter c’est qu’il y avait une sacrée bande a castres avec entre autre thomas bien sur romain cabannes remi talès hibou diarra chris masoé marc andreu titi lacrampe entre autres les déplacements les jours de victoire valaient leur pesant d’or!!!!!!!!

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here