Stéphane Bohn (Rieumes – Honneur) : “Le groupe doit éclore maintenant”

0

Stéphane, malgré cette première défaite à Saint Afrique, Rieumes a réussi son début de saison
C’est notre première défaite, oui. Mais je tiens à rendre hommage à l’équipe de Saint Afrique, qui était meilleure que nous, tout simplement. Avec des avants puissants, une très bonne organisation, ils savent concrétiser sur leurs temps forts. Il faut reconnaitre quand l’adversaire est plus fort, et dimanche dernier, c’était le cas. Sinon, c’est un très bon début de saison pour nous évidemment. On aurait signé pour être à 5 victoires et une défaite. D’autant qu’on a gagné à Espalion, Saint Juéry, et Canton d’Alban. Ce que tout le monde ne fera pas je pense.

Vous recevez deux fois consécutivement maintenant, idéal pour se relancer]b
Quand on enchaîne les victoires, tout est plus simple. Je l’ai connu à Muret. On sortait d’une série victorieuse, on s’est vu trop beaux. On s’est trompé. C’est dans la défaite que l’on peut se jauger. Je ne crains pas la même chose ici. Le groupe doit éclore maintenant. J’ai pleinement confiance en mes gars. Ils sont sérieux, bosseurs, courageux, et défendent leur maillot jusqu’au bout.

On vous sent presque surpris?
Je découvre ce qu’est d’entraîner un club de village. J’avoue avoir été surpris par cette volonté extraordinaire, ce refus de lâcher, cette abnégation de tous les instants, manifesté par tous ces joueurs qui ont un véritable amour du maillot. Ils sortent mâchés du terrain, c’est beau. Je suis curieux de voir jusqu’où on peut aller.

Justement, quels sont vos objectifs?
Essayer de faire mieux que l’an passé, juste essayer. Tout en étant dans la continuité de ce qui a été fait la saison dernière. Rugbystiquement il y a toujours des choses à améliorer. Mais je sais que je peux aller n’importe où, n’importe quand, avec mes joueurs. Alors avec Jérôme (Viviès), on ne fixe pas d’objectif, on veut juste bien travailler.

La différence de niveau entre la Fédérale 3 et l’Honneur est grande?

Il y a une différence au niveau de la densité physique déjà. Les joueurs ont pu le constater en jouant en début de saison contre Saint Gaudens en Challenge. Plus récemment avec Saint Afrique qui a été rétrogradé et qui a conservé son effectif, on a vu la différence au niveau des gabarits. Ils sont très gaillards. Il y a aussi un écart au niveau de l’organisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here