Séries – Causeries d’après match

0

Poule 3
Aviron Castrais 9-28 La Salvetat Plaisance
Pierre Francois Rivel (entraineur trois-quarts Aviron Castrais) : “Nous sommes dans le dur”
« Nous sommes tombés sur une équipe bien en place qui a scorée d’entrée de match avec 3 pénalités. Il y a un fait de match à notre encontre avec le carton blanc de notre demi de mêlée, Aymeric Bousquet. En début de seconde mi-temps nous encaissons deux essais et le match est plié. Nous nous livrons beaucoup trop, nous ne faisons pas les bons choix et nous relançons trop de ballons. A la sortie cela fait notre quatrième défaite en autant de match, mais celle-ci est logique. C’est dommage et râlant à la fois mais nous ne mettons pas les ingrédients pour réussir. Nous faisons un début de saison très difficile avec un renouvellement de l’effectif qui prend du temps. Nous avons pris du retard dans le jeu et dans le physique. La saison ne fait que commencer mais le championnat passe vite. Nous pensions vraiment rivaliser et pourquoi pas jouer la qualification. Mais maintenant nous allons préparer les play-down. Peu importe le score des prochains matchs, il faudra être compétitif et prêt pour les play-down. C’est difficile de travailler dans la défaite, nous sommes dans le dur mais le mental est encore là. Nous ne sommes pas encore assez matures pour ce niveau. Il y a des choses plus graves dans la vie, ça fais partie du rugby…

Nicolas Peyrat (entraineur trois-quart La Salvetat Plaisance) : “Le bonus offensif, la cerise sur le gâteau”
« Ouf elle fait du bien cette victoire ! Après un début de saison compliqué avec 3 déplacements et autant de défaites, nous voulions gagner enfin un match à l’extérieur, c’est chose faite. Nous sommes mieux rentrés dans le match que d’habitude puis nous sommes tombés sur une équipe de l’Aviron Castrais assez faible, qui va l’avoir dur en Honneur je pense. Nous réalisons une belle partie, mais c’est difficile de se juger par rapport à ce match. Nos adversaires ont joué énormément mais nous avons bien défendus et l’envie a été irréprochable. Au niveau de jeu proposé, il y a beaucoup des choses à revoir. Le bonus offensif est un peu la cerise sur la gâteau, nous avons étaient le chercher à la fin du match en poussant et cela à payé. Le prochain match sera d’un tout autre calibre, avec la réception du leader Sor Agout. La préparation devra être sérieuse et nous verrons sur ce match réellement où nous en sommes. La victoire est obligatoire pour basculer dans les 4 premiers et cela permettrait de rassurer notre jeune groupe. L’adversaire du week-end prochain a l air sérieux avec 4 victoires et ce sont des anciens pensionnaires de Fédérale 3. Ils possèdent un gros pack et risquent de nous poser des problèmes car nous sommes léger devant. Nous nous attendons à souffrir mais le groupe est capable de retourner des montagnes… même pas peur !!! (rires). Nous possédons des garçons brillant rugbystiquement parlant avec des valeurs donc nous y croyons…

Sor Agout 18-3 Montréjeau
b[Fabien Cérésoli (entraineur Sor Agout XV) : “Notre plus mauvais match de la saison”]b
« La seule chose à retenir sur ce match, c’est le bonus offensif à la dernière minute. Nous avons produit notre plus mauvais match de la saison, en ratant notamment beaucoup de plaquages. A la vidéo, nous avons décelé 22 plaquages ratés, c’est beaucoup trop. Raté un plaquage sur deux à ce niveau, c’est énorme. Les points positifs ont été la discipline puisque nous sommes peu sanctionnés. Mais dans le jeu nous n’avons pas été à notre niveau, nous proposons des actions avec seulement quatre temps de jeu maximum. Nous ne retenons que ce bonus donc qui est d’ailleurs un miracle de dernière seconde. Montréjeau nous a beaucoup rendu le ballon au pied et ne nous a pas mis réellement en danger puisqu’ils n’ont pas réussit à scorer. Les joueurs ont fait preuve de suffisance avec une prestation moins hargneuse que les précédentes. Il va vite falloir remédier à cela sinon nous allons à l’encontre de mauvaises surprises voire de grosses désillusions. Nous sommes prêts physiquement puisque nous finissons bien tout nos matchs mais je mettrais cette production décevante sur le compte de la suffisance.

Auterive 19 – 13 Revel
Jérôme Miguel, co-entraîneur d’Auterive : “Beaucoup de réussite au pied”
Le résultat est bon. On fait une bonne entame alors que nous avions perdu les deux premiers matchs en prenant 20 points dans les 20 premières minutes. Nous tombons dans leur rythme en fin de première période et on revient sur la fin. Nous avons eu aussi beaucoup de réussite au pied. Contrairement à eux”

Michel Blanc, co-entraîneur de Revel : “Je n”adhère pas à ce rugby”
Les 16 points perdus au pied avec un 1 sur 7 au final, entre nos trois buteurs, n’explique pas cette défaite. Tout le monde est passé à côté aujourd’hui. On prend peut-être le bonus défensif mais il y avait la place pour faire mieux. Je pourrais parler du match jusqu’à minuit mais il n’y a rien à en dire tellement nous sommes tous passés à côté. Il faut que tout le monde ressasse ses erreurs puis on oublie et on se remet sérieusement au boulot. Je n’adhère pas à ce rugby.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here