Séries – Causeries d’après match

0

[Poule 1]
Caussade 8-14 Léguevin
Bertrand Cunnac (capitaine Léguevin)
Très satisfait de notre match, on ramène encore les points de la victoire à l’extérieur contre une équipe vaillante et joueuse. Sur le contenu, il y a des choses à revoir, offensivement notamment, et au niveau de la conquête. Mais on est bien en place défensivement. C’est une bonne opération comptable

Saint-Orens 13-19 Laroque Balesta
Jean-Vincent Igarza (capitaine Saint-Orens) :
On est un peu passé à côté de notre match. Moi le premier puisque mon jeu au pied a été défaillant. Nous sommes tombés sur une équipe de Laroque sans surprise, gaillarde devant comme au match aller. Nos deux équipes se valent mais ils font la différence sur l’agressivité. Nous avons été pris dans les un contre un et sur le défi physique. On perd notre n°8 dès le coup d’envoi, très préjudiciable quand on sait qu’il nous amène sa puissance et qu’il est capable de franchir. Le problème c’est que nous n’avons pas de plan B et que nous sommes contraints à développer beaucoup de jeu, ce qui est bien dans l’esprit mais qui amène aussi beaucoup de déchet. On manque de précision sur nos lancements notamment dans les vingt dernières minutes. Honnêtement, il n’y a rien à dire sur leur victoire même si en toute fin de match on vient mourir à un mètre de leur ligne. On s’était mis dans dans une position de “qualifiable” après notre belle victoire à Caussade, cette défaite fait mal, on brille par notre inconstance même si dans notre malheur on empoche le bonus défensif. Hormis Saint-Girons, la poule est très homogène et personne ne fait le trou. Ainsi, deux résultats positifs consécutifs nous permettraient de revenir dans la course, encore faut-il les obtenir…

[Poule 2]
Portet-sur-Garonne 20 – 24 Rieumes
Philippe Panabière (président Portet)
On attendait une réaction d’orgueil et on l’a eu. Même si la première période a été compliquée, on a montré qu’on était une équipe. Les gars ont repris confiance individuellement et collectivement. Quand on est compétiteur, on ne peut pas se satisfaire d’une défaite, mais je suis fier de cette réaction, surtout face à une aussi belle équipe que Rieumes, qui n’est pas leader pour rien. Leur banc de touche a compté. On va enchaîner deux matchs difficiles à Beaumont-de-Lomagne puis ici contre Saint-Affrique. Il sera temps de faire un point à ce moment là.

Stéphane Bohn (entraîneur Rieumes)
On réalise une très bonne première mi-temps, avec deux essais, un jeu bien en place, et un score de 21 à 3 à la pause. Avec Jerôme Viviès, on a réglé deux ou trois détails, sans penser à insister sur le devoir de continuer à être précis, combatif. Résultat, en seconde mi-temps, on a voulu jouer, sans conquérir. Alors que Portet a combattu 80 minutes, nous on s’est arrêté à la 40ème. Au final, on gagne 24 à 20. On peut penser que le carton rouge distribué de chaque côté nous a destabilisé au niveau de l’organisation, mais ça ne suffit pas à expliquer cette pathétique 2ème période. Le mérite en revient aussi à Portet qui a prouvé qu’ils avaient des valeurs. Perdre 21 à 3 et remonter le score comme ils l’ont fait, c’est fort. Il faudra nous souvenir de ce match. On reçoit Canton d’Alban dimanche, qui a l’air de se refaire une santé, alors que nous, on déplore de plus en plus de blessés, surtout en première ligne, et de suspendus. Je m’attends à un match très compliqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here