Séries – Causeries d’après match

0

[Poule 1]
Léguevin 17 – 23 La Saudrune
Bertrand Cunnac (capitaine Léguevin)
Nous sommes très déçus par le résultat. Nous perdons contre une équipe qui avait bien préparé son coup, ils sont beaucoup plus expérimentés que nous et cela s’est vu sur les moments clefs du match où nous manquons de maîtrise. On offre encore deux essais à zéro passe. Il faut se remettre au boulot. J’ai confiance dans le groupe. Au vu des autres résultats de la poule tout peut arriver.

Florian Soncourt (joueur La Saudrune)
On connaissait l’importance de ce match pour nous. On l’a préparé en conséquence. C’était dur, accroché surtout après le carton rouge que nous adresse assez sévèrement l’arbitre. On a même joué à 13 par moments puisqu’on a aussi reçu deux cartons jaunes. Mais on a tout donné. On a mis le bleu de chauffe, et en s’imposant à Léguevin, on équilibre notre ration défaites à domicile et victoires à l’extérieur. Il s’agit maintenant de faire basculer la balance du côté positif et gagner les matchs restants. Le calendrier semble nous être plus favorable. Mais quand on voit les résultats de ce week-end, on se prépare à des matchs compliqués. Je tiens aussi à saluer le comportement exemplaire des joueurs de Léguevin, du 1 au 15.

Saint-Girons 22-9 Saint-Orens
Jean-Vincent Igarza (capitaine Saint-Orens) :
Suite à la contre-performance de la semaine passée, nous avions établi un plan de jeu ambitieux qui constituait à tout jouer. Avec des pénalités jouées à la main notamment, cela a failli fonctionner puisqu’on se retrouve à 6-9 à la pause. Ensuite, dès le début de seconde mi-temps, nous sommes crucifiés par une interception qui fait basculer le match. Sur cette rencontre, on n’a pas vraiment vu de différence entre nous et le leader, annoncé comme l’ogre de la poule. Nous avons failli les surprendre et cela nous laisse quelques regrets. Cela dit, avec cet investissement maximal de tous, sur les quatre matchs qui nous restent à jouer, on peut aller décrocher une qualification.

[Poule 2]
Rieumes 34-0 Canton d’Alban
Guillaume Auberoux (co-entraîneur Canton d’Alban)
On se déplaçait chez le premier de poule qui n’a perdu qu’une fois et nous n’avions gagné que trois fois donc on savait que ça allait être compliqué. On part avec 32 joueurs seulement dont deux juniors. Sur la première mi-temps on rivalise plutôt pas mal et il n y a que 6 à 0 à la 36ème minute. On s’accroche en défendant bien. On encaisse un essai cadeau avant la mi-temps puis on s’écroule un peu en deuxième mi-temps. On fait rentrer du sang frais avec un junior, un joueur qui n’avait joué en première et un blessé qui revient plutôt que prévu. En face ils font rentrer des bons joueurs et là ça se complique. Il nous manquait huit joueurs devant, un paquet d’avants entier. Les mecs qui ont joué dimanche ont fait le travail mais manqué de physique et de qualité. Cette partie aura permis au moins de donner du temps de jeu à tout le monde et ça met les garçons en situation, ça leur montre le niveau Honneur. Dans quinze jours, nous recevons Beaumont-de-Lomagne puis le TUC qui viendra jouer la qualification chez nous. Il faudra répondre présent à domicile pour assurer le maintien. Je tiens à féliciter les gars qui ont fait déplacement et qui ont rivalisé pendant 45 minutes.

Cyril Duroueix (ouvreur Rieumes)
Canton d’Alban venait de se relancer, comme à chaque fois, on a pris ce match très au sérieux. Ils ont offert une belle résistance en première mi-temps. En seconde, on a trouvé plus d’espaces, et on a mis notre jeu en place. C’était important pour les coachs et nous, joueurs, d’être réguliers pendant 80 minutes. Ce qui n’avait pas été le cas à Portet dimanche dernier. L’autre point positif, c’est l’intégration de jeunes devant et derrière. Il y a des blessés, et c’est rassurant de savoir que l’on peut compter sur un groupe élargi. L’état d’esprit est bon, tout le monde travaille avec les coachs. Il reste à gagner Espallion dans 15 jours pour passer de bonnes fêtes.

[Poule 3]
Montesquieu 29 – 10 Revel
Laurent Labessouille (co-entraîneur de Montesquieu-Volvestre) :
Je pense que l’on a vu une grosse partie aujourd’hui, avec beaucoup d’intensité, de temps de jeu varié de part et d’autre. Malgré des blessures, nous avons réussi à relevé le challenge de prendre 5 points face à la seule équipe contre qui nous avions perdu. Nous avions mis la pression sur les joueurs pour cela. Revel n’a jamais fermé le jeu et s’est montré très solide devant. Nous avons souffert la première demi-heure et nous savions qu’avec les premiers points inscrits, la partie allait se décanter

Jean-Christophe Lanta (co-entraîneur de Revel)
Nous avons de gros regrets par rapport à ce que nous aurions pu ramener : le bonus défensif au minimum. Nous avons commis des erreurs individuelles mais ça, on en voit aussi en Top 14. Il faudra essayer de s’appliquer à les effacer. Sinon, le système défensif est en place et malgré l’absence de 4 piliers, notre conquête est bonne, que ce soit en mêlée ou en touche. Il faut se concentrer sur les deux prochains matchs importants que sont les réceptions d’Auterive et Sor Agout sans tout effacer. Il y a du bon. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here